Partagez | 
 

 CHAPITRE 2 ◈ Les jeunes répondent résistance !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

« Democraty is always an abuse of statistics. »





Messages : 317

Points : 0
Avatar : Inconnu.
Crédits : Lethal Angel

Age RPG : Inconnu.
Sang : Inconnu.
Camp : Neutre

Vie du personnage : Compte PNJ.

Doubles-Comptes : Compte PNJ.



MessageSujet: CHAPITRE 2 ◈ Les jeunes répondent résistance !   Lun 24 Jan - 11:19

« A ceux qui veulent précariser les jeunes, les jeunes répondent résistance ! »
Se révolter, protester, voilà ce dont sont capables
que ceux qui s'estiment eux-mêmes.

Suite au renvoi d’Aleera Bielova et de Ted Lupin, l’ambiance à Poudlard est électrique. Les élèves les plus récalcitrants refusent de suivre les cours, chaque nuit les murs sont taggués, et des banderoles de soutien s’ajoutent aux décorations matinales, même si chaque matin tout disparaît, pour réapparaître durant la nuit. Les nouveaux professeurs de métamorphoses ne font pas long feu, en un mois ce ne sont pas moins de cinq professeurs qui défilent, avant de repartir en hurlant que les élèves sont des fous. Deux d’entre eux, d’ailleurs, ont été internés à Sainte-Mangouste. Poudlard fait encore et toujours les gros titres des journaux, qui critiquent au diapason la politique de la grande inquisitrice, Dolores Ombrage. Cette situation arrange Svetlana Bielova, adjointe du ministre de la magie, surtout que son supérieur vient de mourir suite à une crise cardiaque en plein conseil de chefs de départements. Bien sûr, les gens ignorent que c’est la magnifique demi-vélane qui a assassiné son supérieur pour prendre sa place, soutenue par une forte majorité de chefs de départements, soumis tout comme elle aux ordres de Lord Voldemort, dont la rumeur de retour se fait de plus en plus vive. Au château, Radio Rocks se fait entendre avec force mais semble ne provenir de nulle part, le Chicaneur circule plus vite que son ombre. Finalement, après des semaines de remous politiques au château anglais, l’ordre s’établit à nouveau, mais pas en faveur de la directrice de Poudlard. En effet, deux jeunes filles, Lily Potter et Meghan Prewett, meilleures amies d’Aleera, décident de monter une manifestation avec pétards et musiques pour faire pression sur le ministère de la magie. Elles ne le pensaient pas, mais leur petit mouvement est vite suivi, et finalement, le vingt-cinq février à quinze heures trente, c’est une jolie foule qui débarque pour participer à ce coup de gueule général.


Les grandes choses peuvent se manifester
par de petits signes.

C’est accompagnée de son petit ami Nathan Raven que Lily Potter arrive à la statue de la sorcière borgne, leur point de rendez-vous, des pétards surprises et autres facéties dans son sac. Ils sont rapidement rejoints par Meghan Prewett qui tient la main de son petit ami, Derek Gray. Très vite, d’autres personnes arrivent, comme Moïra River qui discute tranquillement avec son frère Thomas River, ou encore Mélanie Swann. Marianne Weaver s’approche timidement mais est vite accueillie par les autres, malgré le fait qu’elle soit la plus jeune de l’attroupement du moment. Mais la chaleur de l’accueil retombe brusquement quand Emmie Leanne fait son apparition comme une fleur en s’excusant d’un ton un peu hésitant. Si Thomas préfère ne pas répondre, mouché par la répartie de sa jumelle, Lily ne mâche pas ses mots avec la jeune aiglonne. Lou Zeringer arrive sur ces entrefaites, mais déjà moins en retard que Lysander Dragonneau et Lucy Weasley, couple tout récent qui décide de rester ensemble en fin de cortège pour ne pas être bousculés par les autres. Maxume Ducan qui vient d’arriver décide de rester avec Emmie, et Malcolm Gray, essoufflé et persuadé d’avoir tout loupé, est rapidement monopolisé par Mélanie, très attiré par le grand aiglon. Néanmoins, dans le rapport des retards, personne ne battra Wilhelmina O’Malley qui, en plus d’arriver à la bourre, hurle comme une sauvage qu’elle a de la musique à faire partager. Néanmoins, la rumeur de l’arrivée de l’inquisitrice se répand comme une traînée de poudre, et brusquement tout s’arrête, jusqu’à ce que Lily Potter ait la bonne idée de mettre Radio Rocks à fond pour remotiver les foules endormies.


Le peuple donne son sang et son argent,
moyennant quoi on le mène.

Les appels au calme de la directrice restent vains, les élèves se contentent de hurler, chanter, et lancer des pétards aussi divers que variés. Ici un joli centaure, là les quatre maisons se jetant sur un gros cochon rose. Les jeunes se déchaînent, les rares professeurs préfèrent prendre le large, et même Flora Swesson se décide à hurler et chanter avec les autres. Malheureusement, le temps des chansons ne dure pas éternellement, car la grande inquisitrice a eu le temps d’envoyer un hibou au ministère de la magie pour demander l’envoi d’un contingent de la brigade d’intervention magique, qui ne tarde pas à intervenir, fonçant dans le tas à la demande de l’inquisitrice. Certains, comme Moïra River ou Flora Swesson, ont la chance d’être en fin de manifestation et d’être propulsés hors de l’affrontement. Certains couples rencontrent aussi quelques petits problèmes, comme Lysander Dragonneau et Lucy Weasley, cette dernière prenant un coup de matraque derrière la tête et étant protégée par son petit ami, du mieux que ce dernier ne le peut, avant qu’ils ne réussissent à s’extirper de ce violent carnage. Mélanie Swann et Malcolm Gray ont le temps de s’échanger un baiser incongru et déplacé avant d’être pris comme cible et d’être ballotés par la foule, puisqu’ils sont en plein milieu. Emmie Leanne, qui était montée sur les épaules de Maxime Ducan, perd son insigne de préfète et se brise l’épaule en tombant, tout comme son camarade qui se reçoit le poids de l’aiglonne dans le ventre. Si Marianne Weaver a la chance d’être rapidement poussée contre un mur par ses camarades, Wilhelmina O’Malley et Lou Zeringer deviennent vite la cible des policiers. Le sort de Thomas River n’est pas enviable, ce dernier se prenant un sortilège de craches-limaces et un coup de matraque accompagné d’un coup de poing lui faisant cracher du sang en plus des gastéropodes. Mais il est vite sauvé par sa jumelle en furie, Moïra River qui fait des ravages chez les policiers avant de ramener son frère en lieu sûr, tout en tirant négligemment un sort de magie noire sur Wilhelmina O’Malley pour se venger. Des sorts moins enviables arrivent à d’autres personnes, comme par exemple Meghan Prewett qui se fait battre comme plâtre, ce qui provoque la fureur de Derek Gray, ou encore Lily Potter, qui a également perdu son insigne de préfète, et qui fait une double crise de claustrophobie et d’agoraphobie avant d’être prise en charge par un Nathan Raven fou de colère et d’inquiétude.


Le destin est en marche,
priez pour qu'il ne se prenne pas les pieds dans le tapis.

C’est cependant une arrivée en fanfare qui coupe tout le monde dans cette merveilleuse envolée lyrique. Non pas Irina Baranovski perdant son sang-froid et hurlant sur la grande inquisitrice, non, plutôt l’arrivée improbable de la ministre de la magie. L’arrivée de Svetlana Bielova calme les ardeurs de tout le monde, et policies comme étudiants arrêtent de se taper dessus pour se tourner vers la petite troupe qui l’accompagne. Très calmement, la ministre de la magie commence par enguirlander les membres de la brigade magique, avant de s’en prendre à la grande inquisitrice, et amoindrir ses pouvoirs au profit de ceux de son amie Irina. Puis au final, après un discours bien mené de politicienne habituée à ce qu’on l’écoute, elle réintègre le professeur Ted Lupin à Poudlard, et supprime le mandat de renvoi de sa jeune pupille, Aleera Bielova, qui a droit à son retour triomphant au château. Rapidement, la brigade magique emmène les élèves à l’infirmerie, et d’autres commencent à s’attrouper autour des nouveaux venus pour leur parler, comme Thomas River qui se jette en hurlant sur Aleera Bielova pour l’embrasser, sous les regards croisés de Svetlana Bielova, qui veille à ce qu’on n’importune pas sa petite sœur, et de Moïra River, désespérée de voir son frère perdre toute sa superbe pour une demoiselle capable de le mettre au tapis en une seule parole. Et au final, la bibliothèque de Poudlard est réouverte. Le quidditch, lui, n’est toujours pas d’actualité, au grand dam des élèves, qui auraient aimé plus de libertés à la suite de cette manifestation, comme la suppression de l’uniforme obligatoire ou du décret contraignant sur la musique. Une chose est sûre, après avoir obtenu quelques libertés, les élèves de Poudlard semblent être prêts à continuer … Et, dans l’ombre, des professeurs et des élèves s’activent pour soutenir ce qui leur semble être la meilleure des choses.

✄-------------------------------------------------------------------



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsmordre.forums-actifs.com/
 

CHAPITRE 2 ◈ Les jeunes répondent résistance !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Morsmordre :: « PREAMBULE. » :: Règlement Intérieur. :: Apocryphes.-