Partagez | 
 

 Children of the Revolution • Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

« Time to save the universe again then, isn't it ? »





Messages : 43

Points : 0
Avatar : Andrew Garfield
Crédits : Eden Memories

Age RPG : 18 ans.
Sang : Mêlé.
Camp : Neutre

Doubles-Comptes : Malcolm Gray. Logan Cooper. Aaron Stark.



MessageSujet: Children of the Revolution • Libre   Jeu 19 Juil - 23:16

Children of the Revolution.
Participants → Jim Lawliett + Libre.
Mois → Avril.
Lieu → Salle des Punitions.
Moment → Mi-Avril.
©Fire&Blood



Jim bouillonnait. Les poings crispés, doté du regard d'un tueur, il fixait de loin un autre Gryffondor entrain de rire pour tout le château. L'ami qui l'avait accompagné s'était éclipsé, se doutant que le règlement de compte qui allait suivre ne serait pas tendre. Car oui, Lawliett était en colère, extrêmement en colère, et il ne laisserait rien passer, absolument rien. Pourquoi ? Le type, là, devant, qui ne se doutait de rien, avait une heure plus tôt fait exactement ce qu'il ne fallait pas faire. Le truc qui mettait Jim dans une colère noire. D'habitude, avant de frapper, il essayait de discuter, de parler à la personne pour qu'elle arrête. Sauf que là, le mal était déjà fait, à ce qu'il ne fallait surtout pas toucher, un des êtres auquel il tenait le plus. Le jeune homme retroussa ses manches et s'avança vers sa cible, savourant les regards surpris qui se posèrent sur lui. L'imbécile ne remarqua rien, évidemment, trop concentré sur sa petite personne. Il poussa un cri de fillette quand Jim l'attrapa à l'épaule et le plaqua brutalement contre le mur, yeux dans les yeux. Il put entendre les soi-disant amis du Gryffondor s'écarter. Tsss, même pas capable de défendre leur pote. Avait-il peur de lui ou de se faire mal ? Bah, de toute façon, ça l'arrangeait.

« Ça va pas ? Pourquoi tu fais ça ?! »
« Tu sais très bien pourquoi, Swann. »

Il resserra sa prise et se mit à réfléchir, sans tenir compte des gestes désespérés de sa victime pour se dégager. C'est bon hein, il fait un peu plus d'un mètre quatre-vingt et a des muscles, laisse tomber. En fait, il se demandait s'il allait lui donner un coup dans les parties, dans la mâchoire, ou les deux. Quand la discussion n'est pas possible, il ne reste que les poings, désolé.

« C'était qu'un... »
« C'est mon chat, et tout le monde sait que personne ne touche mon chat, à moins d'être suicidaire. Tu l'es, apparemment. »

Son regard noisette se durcit, tout comme son expression. Oui, on ne touche pas un poil de son chat, ou on le regrette amèrement. Liam, il est sacré, c'est son meilleur ami, son compagnon, son matou préféré. Alors Liam, absolument personne n'a le droit de le balancer par dessus les escaliers principaux, même en sachant que quelqu'un va le rattraper à l'aide d'un sort. Un accident est vite arrivé, et puis même, depuis quand ça se fait ? C'est de la maltraitance d'animaux, et Dieu seul, s'il existe, sait à quel point Jim aime les animaux. Il faut être sacrément con pour oser s'attaquer au matou de Lawliett sans la moindre raison, pour le fun, c'était un comportement que Jim n'appréciait pas du tout. Il donna au gryffon une petite tape sur la joue, sa voix toujours aussi menaçante.

« Excuse-toi. »
« Désolé, désolé, je recommencerai plus ! »
« Bien, comme c'est ta première fois, je vais être plus clément. »

Il lui sourit, avant de lui balancer son poing en plein dans la mâchoire, de laquelle s'échappa un "crac" lugubre. Oh. Oups. Peut-être un peu trop fort. Il lâcha l'élève qui se laissa glisser contre le mur en hurlant qu'il était complètement malade, qu'il le paierait et blablabla, tout en limite pleurant. Oh ça va hein, une visite à l'infirmerie et c'est réglé. Et il avait intérêt à la fermer ou il lui balançait son pied dans le ventre. Ouip, quand on en vient à son chat ou aux pauvres martyrisés, Jim est loin d'être un tendre. Que voulez-vous, son père n'était pas là pour lui dire qu'il ne faut pas frapper les cons. Et puis bon, ça pourrait être pire. Quand c'est possible, il essaie la discussion. Pas de sa faute si certains sont assez stupides pour insister encore et encore. Comme Mikhaïl Bielova par exemple. Celui-là, il du tellement de fois l'empêcher de tabasser des pauvres élèves qu'il ne lui demande même plus de stopper ses agissements, il frappe directement. Après dix fois, il y en a marre.

Un attroupement s'était formé autour d'eux. Quand le Gryffondor se retourna, les élèves s'écartèrent pour le laisser passer. Lui ne croisait même pas leur regard. Qu'il pense en bien ou en mal de lui, il s'en fichait complètement, libre à eux de le respecter ou de le détester. Bon, il avait cours de Défense Contre les Forces du Mal, alors autant arriver à l'heure. Il préférait éviter de se faire engueuler par le professeur Waldstein, vous voyez. M'enfin, au moins la nouvelle que Jim Lawliett avait encore calmé un élève n'allait pas tarder à faire le tour de l'école, et plus personne ne s'approcherait avec de mauvaises intentions de son chat. Ça valait la peine d'être envoyé en retenue. Ben oui, il savait bien qu'un surveillant ou un professeur, voire un préfet, viendrait lui demander de rejoindre la salle des punitions pour quelques heures. Ce n'était pas comme s'il n'était pas habitué, hein.

Ce fut justement en plein cours que River vint lui ordonner froidement d'aller dès la fin de la leçon se taper trois heures de colle. Personne ne lui demanda ce qu'il s'était passé : c'était en fait assez courant que le cours soit interrompu par quelqu'un venant demander à l'aîné Lawliett de subir les conséquences de ses actes en s'ennuyant à mourir dans la salle à cet effet. Bwoarf, il se débrouillait toujours pour trouver quelque chose à faire, que ce soit lire, étudier ou discuter. D'ailleurs, peu de temps après s'être installé, la porte commença à s'ouvrir. Chouette, de la compagnie. Ou pas, ça dépend de la personne, bien sûr. Un puni, ou une personne souhaitant lui parler ? Car oui, étrangement la Salle des Punitions était bien vide depuis que McGonagall avait fait son entrée en tant que directrice.

✄-------------------------------------------------------------------

Jim William Lawliett
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Children of the Revolution • Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Morsmordre :: « POUDLARD. » :: Autres salles. :: Salle des Punitions.-