Partagez | 
 

 It's not over - PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

« Forgive me father for I have sinned, I have sinned a lot. »





Messages : 373

Points : 0
Avatar : Eliza Dushku
Crédits : Crazy Bunny

Age RPG : 17 ans
Sang : Pur
Camp : Armée de Dumbledore

Vie du personnage : Story of Aristocratie

You know you love me

Welcome to my life

Doubles-Comptes : .



MessageSujet: It's not over - PV   Mer 2 Mai - 22:42


It's not Over.

✎ Noms ◮ Meghan A. Prewett && Aleera I. Bielova && Nephtys D. Van Halen
✎ Mois actuel ◮ Mi Mars
✎ Contexte temporel ◮ Début d'après midi
✎ Contexte spatial ◮Aux alentours du lac

Codage (c) Champifeuille et Shakespearette.




-Merde, tu peux pas faire attention Prewett ?!

Ne répondant pas à la septième année, Meg ré arrangea une mèche de cheveux tout en rabattant son sac Prada sur son épaule. Un rapide coup d'oeil à sa tunique en soie lui confirma qu'elle avait échappé aux taches du jus de citrouille en gobelet que portait la Serpentard face à elle. Qu'importe. Lissant les plis de sa tunique, la jeune femme tourna ses talons aiguilles en direction de la sortie du chateau, avant de manquer d'exploser quelqu'un. En apparence, rien n'avait changé. Reniée ou pas, elle restait toujours une Prewett, et les Prewett se devaient de toujours garder une allure élégante. Ce sont des choses qui ne changent pas. Pas comme les sentiments, ou les camps de chacun. Ignorant le regard glacé de quelques serpentards de sa classe, la brunette sortit son paquet de Camel et en cala une entre ses lèvres, l'allumant à peine la porte du chateau passée. Aspirant avidemment la nicotine, elle la recracha lentement, vidant ses poumons de tout air quelques secondes. Fermer les yeux, fumer, et penser à autre chose. Son passe temps préféré des deux dernières semaines. Derek n'avait donné aucun signe de vie, comme il l'avait annoncé. Ne pas penser à lui. A tout, sauf à lui. Rouvrant ls yeux pour continuer de marcher, elle arriva lentement devant le lac ou elle resta immobile à fixer l'eau. Si elle avait pu, elle aurait volontiers sauté dans l'eau histoire de dire coucou au calamar géant, mais les remous de l'eau à cet instant lui enlevèrent son idée suicide de l'esprit. A la place, elle préféra laisser tomber son sac sur la pelouse et s'asseoir à côté. Allongeant ses jambes pour éviter de se faire mal, elle épousseta son jean noir du revers de la main, tandis que la seconde écrasait sa cigarette dans l'herbe, en rallumant une dans la seconde. En fin de compte, c'était pas si mal d'être là sans personne. Pas de ragots, pas d'histoires de mec. Pas de crises de larme comme elle refoulait depuis quelques jours. Sortant son agenda, elle se rappella des exercices de Métamorphose qu'elle devait travailler pour le lendemain. Plutôt que de le faire ce soir, autant l'appliquer ici et maintenant. Ou pas. 5 minutes à peine suffirent à lui faire abandonner son labeur en échange d'une nouvelle Camel. A cette vitesse, son paquet allait être terminé dans moins de 10 minutes.

Un léger bruissement dans son dos lui fit relever la tête. Deux silhouette s'approchaient d'elle, sans qu'elle ne parvienne à les distinguer de là ou elle était. Malgré sa dépression, il y avait encore des crétins pour lui proposer des rendez vous dans des salles vides et ... enfin, vous voyez. Si c'était pour la faire chier, ce n'était VRAIMENT pas la journée. Absolument pas même. Se relevant tout en recrachant sa nicotine, la brunette avisa alors les silhouettes. Deux filles. Enfin.Une fille, et une demi vélane. Mais qu'est-ce qu'elles foutaient là, Nephtys et Aleera ?! Fronçant les sourcils d'incompréhension, l'aristocrate croisa les bras contre sa poitrine en les voyant arriver. Soupirant légèrement quand elle se trouva face aux deux Basilic, l'aristo attrapa son sac à main tout en se remettant droite sur ses escarpins. Adressant un rapide siigne de tête aux deux filles en guise de salut, elle rajouta d'un ton morne.

-Si vous cherchez Moïra, elle est avec Nolan, quelque part du côté du parc.

Aucune raison que ces deux là ne viennent lui taper la causette après tout. Quand on devient une paria volontairement, on cherche juste à être seule, pas attirer les foules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

« Forgive me father for I have sinned, I have sinned a lot. »



//

Messages : 449

Points : 0
Avatar : Sarah-Michelle Gellar
Crédits : Backseat

Age RPG : 18 ans.
Sang : Pur bien sur
Camp : Basilic

Vie du personnage : //

Truc en plus : Demi-Vélane
Doubles-Comptes : Alexia J. Waldstein



MessageSujet: Re: It's not over - PV   Jeu 3 Mai - 0:51

Avez-vous déjà vu une blonde qui révise ses ASPIC ?
Hé ben non.
Et c’est pas prêt d’arriver. Va plutôt demander à Mikhaïl de se faire teindre en blond.
Il faisait plutôt beau aujourd’hui. Enfin vite fait quoi, quoique pour cette partie du Royaume-Uni quelques rayons de soleil relevaient du miracle pur et simple. Il faisait doux, le vent soufflait légèrement. Temps fade pour journée fade dans un cadre fade. Poudlard commençait vraiment à lui courir en ce moment. Le château avait été pendant longtemps son terrain de jeu, son territoire. Maintenant il ne lui inspirait plus qu’ennui et lassitude. Lasse, voilà les cinq lettres exactes à poser sur l’attitude de la vipère ces derniers temps. Comme un enfant qui s’est lassé de son jouet favori ; sa vie à Poudlard perdait de ses couleurs. Les teintes de cette existence au beau milieu de l’Ecosse perdaient en éclat. C’était comme un tableau ; le verni s’était écaillé et le temps usait lentement mais surement la couche de peinture. Aleera rouvrit doucement les yeux, laissant quelques rayons de soleil jouer sur ses pupilles grisâtres. Un groupe de Troisièmes années passa devant elle, la zieutant en coin, étonnée de voir qu’on pouvait être assez con pour s’allonger sur le rebord d’une fenêtre. Ou alors était-ce sa tenue assez échancrée qui les apostrophait. La demi-Vélane ne leur adressa pas le moindre regard, continuant à filer le longs de ses pensées. Et d’abord sa tenue était très bien. Robe en cuir noire et talons aiguilles, WTF ? On s’affiche dominatrice ou pas. Enfin. Au moins quelque chose chez elle qui restait inchangé.

Malgré ce qu’elle clamait haut et fort, les dernières années l’avaient lentement transformée. Lentement mais surement, les évènements l’avaient policé. Comme de l’eau qui ruisselle le long d’une pierre et qui finit par y tracer un ruisseau. Les changements s’étaient effectués petit à petit. Elle n’était plus une garce à l’état pure ; il y avait quelques nuances. Qui la rendaient peut-être pire, mais soit. Maintenant elle appréciait la solitude bien plus que sa bande de suiveuses. Le silence, les longs moments à fixer le vide, le silence, l’air frai sur son visage, le silence, la méditation. La solitude. Plus les jours s’écoulaient et plus elle fuyait la foule. Ses apparitions dans la salle commune étaient brèves, rares, presque insolites. Son nouveau squat était devenu le parc, non loin du Sol Cogneur. Il y avait toujours du vent là-bas ; et elle se sentait libre, libre, libre. Libre comme quand elle rampait jusqu’à la proue du bateau et que Nika gueulait pour qu’elle revienne. Comme quand l’écume du vaisseau Covenant lui fouettait le visage et que Nika avait peur qu’elle tombe. Est-ce que Dan l’aurait aussi emmené naviguer des semaines et des semaines ? Aleera soupira. Quelle que soit l’heure ou le jour ses songes la conduisaient toujours à ses romances. D’instinct elle effleura le collier qu’elle portait autour du cou ; une petite émeraude et un anneau frappé des lettres A et N. Cet artefact résumait avec brio ses préoccupations depuis le début de l’année.

La vipère bailla, s’étira langoureusement en arrière. Oui, il y avait une net changement dans son attitude. Finit les coups d’un soir, finit les soi-disant amis présents juste pour grappiller un peu d’influence. Finit les provocations gratuites juste pour le plaisir de se faire remarquer et de foutre la merde. Finit de mettre à profit n’importe quelle situation pour se mettre d’avantage en avant. Aleera se sentait plus posée. Plus adulte peut-être. Quoiqu’il en soit elle avait l’impression de renaitre. Et ce sadisme glacé, ces envies de sang et de violence qui la tiraillaient n’y étaient pas étrangers.

La russe ouvrit grands les yeux et sursauta. A côté d’elle passa une petite, blonde, souriante, yeux verts, toute de chaine et de bracelets à poques vêtue. S’apercevant de sa méprise, Lee secoua la tête. En ce moment elle avait l’impression de voir Alexia Waldstein absolument partout. Tantôt elle pensait entendre sa voix, tantôt elle jurait avoir croisé son regard émeraude. Non pas que le meurtre de la Née Moldue lui restait sur la conscience, mais c’était tout de même un sentiment étrange. D’avoir tuer. Une fois la rage et la haine partie. Mais la russe s’estimait satisfaite ; ôter la vie était un désir morbide qu’elle entretenait depuis longtemps. Un désir maintenant assouvit, dont elle savourait le contrecoup. Dont elle s’exaltait du ressentit. Comme une première fois, en somme ; ça ne tiraille pas, ça ne fait pas tout chaud, mais c’est aussi intense.

Une douce fragrance vint lui titiller les narines. Avant de voir l’égyptienne, Aleera se leva, un petit sourire aux lèvres. Elle avait toujours eu un bon odorat, Mika disait que c’était grâce à leurs origines Vélane, mais le parfum de Neph lui était reconnaissable entre mille pour la simple raison qu’elles avaient été assez intimes, pendant un moment. Une odeur épicée, qui rappelait quelques épices du Moyen-Orient. Avec un petit je ne sais quoi qui laissait une empreinte glacée dans les narines.

-« Hey l’arabe ! »

Humour Aleerien powah -_-. La blonde courut vers son amie aiglonne et lui tomba dans les bras, avant de coller une pluie de baisers dans son cou basanés. Aaaaaaaah, Neph. Aleera av ait toujours eu beaucoup de respect pour la jeune femme. Pour son ambition, pour sa répartie, pour sa culture générale. Pour sa beauté aussi. Leurs caractères étaient plutôt du genre à s’accorder, mais toutefois, Lee ne s’était rapprochée de la sulfureuse Sang-mêlé qu’en commençant à trainer avec Moïra. Il ne leur avait pas fallut grand-chose pour devenir relativement amies. La russe avait fait de son possible pour tenter de la soutenir, à sa manière, lorsque James était parti pour Azkaban. Mais pour l’instant elle se gardait bien de fourrer son nez dans les affaires de Nephtys… Les frasques avec Thomas et Moïra nécessitaient d’être abordées avec un tact qu’elle ne possédait pas. Certes, le Préfet la tenait au courant. Mais la situation était bien trop compliquée pour qu’elle songe à s’y mêler. Trois de ses meilleurs amis embarqués dans une galère tordue. Si elle prennait un parti elle risquait d’en vexer un. Donc ce qu’elle pouvait se contenter de faire, c’était soutenir à sa manière ; c'est-à-dire en secouant les puces et en changeant les idées à grand renfort de vannes. Toujours pendue au cou de Neph, Aleera frotta son nez contre le sien.

-« J’aurais bien aimé qu’on parle, toutes les deux. »

Son ton s’était fait plus sérieux. Elle se détacha de son amie pour lui prendre la main, et l’emmener un peu plus à l’écart. Il y a peu Nephtys avait l’air de s’être un peu alertée de son comportement. Aleera autrefois charismatique et énergique, tout d’un coup renfermée et solitaire. C’est tout naturellement que la Serdaigle lui avait envoyé une lettre afin de lui assurer que si quelque chose n’allait pas elle pouvait lui en parler. Après tout, pourquoi ? Elle en avait déjà discuté avec Roxanne, mais mettre Nephtys dans la confidence lui paraissait une bonne initiative. La vipère marcha un peu, la main de son amie dans la sienne, direction le parc. Elle enchaina, à voix basse.

-« Ce n’est pas contre vous. Je veux dire, si en ce moment je suis distante. Je ne fais pas la tête, s’il y avait eu quelque chose je vous en aurais parlé de vive voix. » Légère pause. Elle planta son regard couleur d’acier dans celui chocolaté de Neph. « J’ai tué, Nephtys. » Murmure quasi inaudible. « J’ai tué. »

Elle fit de nouveau quelques pas, s’arrêta sur les marches et contempla le parc. Elle ferma les yeux quand le vent fit légèrement voler ses cheveux autour de son visage.

-« Alexia Waldstein. La Sang-de-Bourbe, la sœur de la Harpie, la copine de la Potter. Je l’ai tué. » Presque sans le vouloir, elle sourit. Angélique. Tellement que c’en devenait presque malsain. « C’était pendant les vacances. Je revenais de mon voyage à Paris et je l’ai vu se promener dans la rue de Pré-ay-Lard… Je l’ai suivit. Longtemps. Jusqu’à l’orée d’une forêt. Tu savais que cette morpionne était un Animagus non déclaré ? Un clébard. Elle s’est transformée pour allez se dégourdir les pattes et… Elle a dut me sentir. » Aleera repoussa une mèche derrière son oreille et poursuivit d’un air détaché. « Du coup, elle s’est retransformée. J’ai essayé de lui faire du chantage mais ça a un peu dérapé. On s’est engueulées, disons. »

Ses lèvres se retroussèrent légèrement. Elle sentit de nouveau la rage irradier dans ses veines. Cette pute, cette garce, cette raclure, cette pourriture, avait osé lui parler sur un ton… Plus qu’insultant. Elle l’avait humilié.

-« Svetlana, Tania, Mika, toi, Tom, Moïra, Roxanne… Tout le monde y est passé. J’ai pas… Pas supporté. Et ensuite, Nika et Dan. » Sa mâchoire de crispa. Ces histoires étaient un sujet pointilleux. « Je lui ai jeté un Doloris… Puis un autre… Puis un Sectumsempra. J’ai finit par terminer le travail en bon et du forme d’un éclair vert. Et j’ai brûlé le corps. »

Elle se tourna vers Nephtys, moue innocente, désolée. Elle prit un air penaud et ajouta d’une voix enfantine.

-« Mais j’ai pas fait exprès. C’est pas ma faute elle avait qu’à pas m’énerver. Hein ? »

Nouveau regard d’enfant perdu. Mais oui on y croit tous très fort. Le visage de la demi-Vélane finit par se fendre d’un sourire mesquin, pervers. Un léger rire monta dans sa gorge.

-« De toute manière… OH PUTAIN CA SENT LA CLOPE. »

Et je supporte paaaas. Tournant la tête à droite à gauche en humant l’air pour trouver la source de cette infamie, les yeux d’Aleera finirent par se poser sur une silhouette, au loin. Engageante et sexy, bien proportionnée et élancée. La vipère détailla les boucles brunes, les courbes pulpeuse. Bon dieu, Meg. Lee adressa un regard hésitant à Nephtys. Elle lui avait fait par de ses craintes concernant son ancienne meilleure amie, de ses peines, de ses amies. Un coup d’œil suffit à l’avertir que l’égyptienne ne voyait aucun inconvénient à ce qu’elle aille voir l’héritière Prewett, et la russe se dirigea gaiment vers elle. Meghan les accueillit d’un petit signe de tête, accompagné d’un laïus morne et plat. En leur indiquant que Moïra ne devait pas être loin. La blonde aussi les épaules.

-« Tenir la chandelle entre Moïra et Nolan, ça se résume à mettre le feu aux poudre ; c’est qu’elle devient possessive la gamine. » Petit rire. « Nan, t’manière avec Neph on voulait te parler ma belle. Enfin heu… Bref… BON. Enfin voilà, on en a déjà parlé. Mais… T’sais que si t’as besoin de nous on est là. »

Sourire gêné. Les joues diaphanes de la jeune femme se teintèrent de rouge et elle détourna le regard.
Help Neph, les sentiments et les tueuses de Gryffondor ça fait deux TT.TT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-shown.forumactif.com/
Invité


Invité







MessageSujet: Re: It's not over - PV   Jeu 3 Mai - 5:29




Nephtys se mordilla la lèvre inférieure, plongée dans son ouvrage. Ouais. Ces derniers temps, elle avait passé son temps à lire. Et ce n’était pas parce que l’histoire avec Tom s’était finalement démêlée qu’elle avait stoppé ses lectures incessantes. En réalité, elle commençait sérieusement à se prendre en main et à se projeter dans ses études pour l’année prochaine. Et si elle pouvait commencer à connaître plusieurs langues anciennes de manière plus poussées, ça serait plutôt pas mal. Alors elle passait son temps libre — difficilement déniché entre ses révisions, ses rendez-vous, les cours et ses amis — à bouquiner des trucs incompréhensibles avec son dictionnaire dans les mains pour l’aider. Pour le moment, elle le vivait plutôt bien d’ailleurs. Depuis quelques jours, les choses commençaient enfin à s’arranger. Il avait suffi qu’elle revoit Tom, qu’ils s’expliquent, et elle avait pu reprendre contact plus sereinement avec quelques personnes, comme Nolan, qu’elle évitait un peu jusqu’à lors, ou même Dan. Enfin, dans le cas du lion, cela restait tout de même relativement compliqué. Il était en couple avec Moïra, et les deux aiglonnes étaient quelque peu… En froid ? Pour rester correcte. Nephtys ne voulait plus l’approcher. Et elle savait que son ancienne meilleure amie voudrait passer le plus de temps possible en compagnie du jeune Sanders. Ce qui était totalement compréhensible, bien entendu. C’était son petit ami. Elle comprenait qu’elle veuille souvent être avec lui. Mais elle avait peur que rapidement, elle se sente brimée par le fait d’éviter Moïra. Elle était aussi la jumelle de Thomas, mine de rien, et si elle continuait à lui faire la tête… Elle avait peur que le jeune homme finisse par choisir sa sœur. Terriblement peur. Elle le refusait d’ailleurs catégoriquement. Pas de ne pas être choisie. Simplement de devoir lui imposer un choix. Il n’avait pas à choisir entre sa famille et son amour. Nephtys préfèrerait partir plutôt que de le forcer à une décision. Mais elle se doutait qu’il aurait son mot à dire, bien entendu.

Lentement, elle poussa un léger soupir, reposant le livre dans son sac de cours en cuir, qui commençait à légèrement s’user. M’enfin, elle l’aimait comme ça, et elle le raccommodait de temps à autres avec un petit sortilège par-ci par-là. Elle ne comptait pas en changer avant qu’il ne craque définitivement et qu’il ne soit irréparable de toute manière. Elle l’aimait bien trop son sac. Doucement, elle le rajusta sur son épaule, et se mit à marcher, défaisant sa queue de cheval pour secouer un instant ses longs cheveux bruns. Elle avait envie d’une petite promenade. La Nephtys solitaire l’était toujours, mais elle avait désormais d’autres projets que de moisir dans son dortoir. L’idée de prendre un léger bain de soleil entre les nuages ne la répugnait plus tant que ça. Elle commença à ramener son épaisse chevelure sur son épaule, la tressant à la va-vite pour qu’elle tienne en place, sans trop la gêner avec le vent tout du moins. Pour une fois, ses grands yeux chocolat n’étaient pas remplis de larmes pour un prétexte ou un autre. Cet après-midi commençait bien, personne ne l’avait embêtée. Et elle était de bonne humeur. Oui, vraiment, c’était bizarre. Mais surtout, ça faisait longtemps. Et ça ne lui déplaisait pas. Elle en avait marre d’être morose et abattue, elle voulait positiver, voir le bon côté des choses. Et aujourd’hui, ça semblait être une occasion. Pourquoi pas après tout ?

Mais alors qu’elle marchait tranquillement, elle entendit une voix claquer dans l’air. Qui appelait… Un arabe ? Elle ne s’y arrêta pas, n’imaginant pas une seconde que cette apostrophe pouvait lui être adressée. Mais lorsqu’une jolie blonde s’affala dans ses bras et se mit à lui poutouiller le cou en rigolant à moitié, elle comprit que, si, c’était à elle qu’Aleera Bielova s’était adressée. Nephtys se mit à rire. Un petit rire charmant, jovial, reflétant sa bonne humeur. Elle prit son amie vipère dans ses bras, et la laissa frotter son nez contre le sien. Elle lui sourit de plus belle, heureuse de la voir. « Lee ! <3 » Elle serra inconsciemment la main que son amie lui avait tendue, tandis que celle-ci poursuivait, enthousiaste et pétillante, comme à son habitude. Elle l’écoutait, intéressée par ce que la petite roskove avait à lui dire. Comme d’habitude. De toute manière, elle aimait toujours ce que son amie avait à lui dire. Depuis quelques temps, Aleera avait été particulièrement distante avec eux tous. Elle, autrefois si populaire et entourée, était juste devenue solitaire et irritable, une fille avec qui on avait du mal à parler, de qui on avait presque peur. Et ouais, elle était toujours aussi hargneuse, on ne change pas une équipe qui gagne. Sauf que ça faisait un peu peur à la petite égyptienne ces derniers temps. Elle s’en était inquiétée, de cette nouvelle Lee. Et voilà que celle-ci s’apprêtait à lui fournir des explications, et qu’elle l’entrainait à l’écart pour que ça puisse rester leur petit secret. Pourtant, la petite aiglonne ne s’attendait pas du tout à ce que la jeune femme lui annonça. Pire même. Elle écarquilla les yeux de surprise. Lee semblait avoir bien confiance en elle pour lui lâcher ça aussi facilement et avec tant d’assurance. Oh bien sûr, elle pouvait lui faire confiance, là n’était pas le problème. Nephtys était un véritable grimoire cadenassé, elle entassait les secrets paisiblement et sereinement sans jamais les répéter. Quel intérêt aurait-elle eu à le faire ? Elle n’était pas comme Aleera, justement, pas de celles qui tiraient profit des secrets des autres, en faisant du chantage, ou quoi. Elle savait garder un secret. Mais celui qui lui apprenait son amie était tout de même de taille. Elle avait d’ailleurs les yeux grands écarquillés, et sa bouche ne restait fermée que sous l’effort d’une grande concentration. Suivant son amie vers le parc, elle ne répondit rien, se contentant de boire ses paroles. Néanmoins, lorsqu’elle sentit la vipère s’énerver, elle pressa sa main, rassurante, inquiète pour elle. « Calme-toi, Lee… » Tuer était un acte qui vous retournait, pour la première fois. Nephtys n’avait jamais exécuté qui que ce soit, mais elle savait bien que c’était le genre de choses qui vous changeait un homme. Ou une femme, même de la trempe d’Aleera Bielova. Il était normal de changer son point de vue sur la vie lorsqu’on l’ôtait à quelqu’un. Tout à fait normal. Et elle n’en voulait pas à la jeune fille. Elle lui sourit lorsque celle-ci s’inquiéta de sa culpabilité. Mouais. Qu’à moitié, Neph’ s’en doutait bien. Elle connaissait suffisamment sa petite Lee pour savoir qu’elle ne regrettait rien. Alors qu’elle allait répondre à sa question rhétorique, qui en réalité n’attendait aucune réponse, la jolie blonde enchaina. Et lorsqu’elle hurla brusquement que ça sentait la clope, Nephtys sursauta. Ouais, parce qu’elle ne s’y attendait genre vraiment pas.

« T’es folle @w@. Tu m’as fait peur éè. »

Son regard suivit alors celle de la petite russe. Pour tomber sur Meghan Prewett. Hmm. Nephtys ne la portait pas particulièrement dans son cœur. Elle s’était déjà pris la tête avec elle, même. Mais il est vrai que ces derniers temps, c’était différent. Elle savait que cet idiot de Derek l’avait plaquée, après plus d’un an de relation. Et elle avait mal pour elle, sérieusement. Elle imaginait bien ce que pouvait ressentir la Serpentard, elle-même avait failli rompre avec Thomas, et puis par ailleurs, elle avait eu une expérience assez douloureuse avec Albus, aussi. Mais pour le moment, elle était heureuse au niveau des histoires de cœur. Elle savait que la belle brune ne méritait pas ce qui lui était arrivé. Et elle savait que depuis, tous les pro-mangemorts qui autrefois lui tournaient le dos étaient revenus vers elle pour l’aider. Et Aleera avait l’air d’avoir envie d’aller la voir, elle aussi. Neph’ lui sourit, lui faisant comprendre par un regard expressif que non, cela ne la dérangeait pas. Elle voulait bien donner une deuxième chance. Ouais, ces derniers temps elle était clairement d’humeur clémente. Elle emboîta le pas à la petite Bielova, s’approchant de la seconde vipère. Elle sourit doucement, essayant de paraître plus amicale que d’habitude elle ne l’était. Meghan les accueillit… Plutôt froidement, c’était le cas de le dire. En leur indiquant d’un air très sympathique où se trouvaient Moïra et Nolan. Ok. L’égyptienne n’avait pas du tout envie d’entendre parler de la petite River. Mais alors p.a.s. d.u. t.o.u.t. Elle serra doucement les dents, laissant Lee répondre à sa manière. La réplique de son amie lui arracha un sourire. Elle avait plutôt raison. Et puis un truc était sûre, Aleera n’était pas faite pour parler sentimental. Peut-être que sur ce point Neph pourrait l’aider. Lentement, elle rajusta son sac sur son épaule, laissant son autre main remettre une mèche brune derrière son oreille.

« Avant que tu dises quoi que ce soit, je m’excuse. Et… » Neph’ jeta un regard malicieux à Lee avant de sourire à l’intention de Meghan. « Je te demande de pardonner à Aleera toute sa délicatesse et sa finesse. Mais elle a raison tu sais. Si tu veux parler, on est là. T’as pas besoin de rester toute seule. » Elle se mordilla un faible instant la lèvre, consciente qu’elle n’était pas une référence. « Ok, j’suis peut-être mal placée pour dire ça, mais bon. Ca reste valable. » La même mèche retomba sur sa joue. Elle la remit nerveusement en place, s’empressant d’ajouter une petite phrase, histoire de ne pas faire trop j’te-connais-pas-en-fait-on-se-haïssait-mais-j’m’incruste. « Mais si tu préfères que j’te laisse avec Lee, j’m’en vais hein. » Sourire compatissant. Ouais. Neph avait envie de faire confiance à Lee et Nolan, pour une fois. Ainsi qu’à Dan. Et essayer de repartir sur un nouveau truc.

Petit regard à Lee. Ouais, moi non plus j’suis pas spécialement douée, faut avouer ee. Mais c’est bien tenté, non ? éè
Revenir en haut Aller en bas

avatar

« Forgive me father for I have sinned, I have sinned a lot. »





Messages : 373

Points : 0
Avatar : Eliza Dushku
Crédits : Crazy Bunny

Age RPG : 17 ans
Sang : Pur
Camp : Armée de Dumbledore

Vie du personnage : Story of Aristocratie

You know you love me

Welcome to my life

Doubles-Comptes : .



MessageSujet: Re: It's not over - PV   Jeu 3 Mai - 7:29





Lee et Nephtys. Son ancienne meilleure amie, et la pote de Nolan avec qui Derek avait faillit s'entretuer. L'après midi dans la salle vide. Oula, terrain dangereux... Fermant les yeux une seconde pour refouler une violente envie de pleurer, la brunette les rouvrit pour leur annoncer que Moïra était de l'autre côté de la rive. Apparemment, elles ne la cherchaient pas. Haussant un sourcil parfaitement épilé, Meg hésita sur la conduite à suivre. Donc... Pourquoi elles étaient là ?
Pour parler. Lui parler à elle, la paria.

-Oh.

Ce fut le premier son que parvint à faire la brunette en entendant cette déclaration. Lui dire qu'elles étaient là si elle voulait parler. Hé, Lee, tu te rappelle qu'on s'est envoyé à l'hopital, qu'on à pleuré en s'écrivant nos lettres d'adieu ? Néanmoins, cette petite pensée se fit assassiner à peine eut-elle traversé l'esprit de l'Américaine. Observant tour à tour Nephtys et Lee, Meg ne savait quoi penser. Tentative de réconciliation, ou dispute à l'horizon? Non, sans doute pas dispute. Les deux avaient l'air sincère. Et elle avait confiance en Lee malgré ce qu'il s'était passé.
L'Egyptienne prit à son tour la parole en s'excusant par avance. Bien que touchée par les paroles de la petite Egyptienne, Meg était perdue sur le coup. Ramenant en arrière une anglaise chocolat, elle sourit légèrement à Nephtys. Wouah, premier sourire depuis... Depuis que Derek l'avait quitté en fait. A peu près. Les sourires méprisants ne comptaient pas dans le lot *zbaf*
Meg allait reprendre la parole quand Nephtys continua son monologue. Ce n'était pas bon de rester seule, même si elle n'était pas un exemple. Et que si elle le désirait, elle pouvait s'en aller. Mais non j'ai pas dit ça @_@

-Heu... Non, t'es pas obligée, tu peux rester au contraire. C'est juste que...

Mimant une petite grimaçe, elle rajouta d'un ton incertain.

-J'ai du mal à comprendre pourquoi vous voulez m'écouter en fait..

Rallumant une cigarette pour cacher sa nervosité, elle tendit paquet et zippo à Lee, tout en laissant à Neph la liberté de se servir aussi. Toujours debout, Meg déposa son sac au sol un instant -Merde quoi, 5 bouquins de sortilège c'est lourd ee- et ramena une mèche de cheveux en arrière, expliquant.

-J'ai tout quitté pour Derek. Famille, Amis... Tout ça pour me faire ... elle grimaça, sentant la pointe dans son coeur s'accentuer en se rappelant des détails de la rupture. Ejectée, pour une "histoire de la plus haute importance"

Un rire sans joie s'échappa de ses lèvres tandis qu'elle tirait sur sa clope. Recrachant la fumée, elle rajouta.

-Je me suis battue avec Lee, Tom.. Et même toi, Nephtys, dans un certain sens. Pour me faire quitter du jour au lendemain.

Haussant les épaules, elle observa un instant la pelouse -fascinante cette couleur verte!- avant de relever son regard brun sur les deux jeunes femmes.

-Du coup, vous ne devriez pas plutôt me dire que j'ai bien cherché ce qu'il m'arrive ?

Il n'y avait aucune pointe de soupçon dans sa voix. Juste de l'incompréhension, et, sans qu'elle ne l'admette, un énorme réconfort qui allégeait un peu le poid qui pesait contre sa poitrine depuis des jours. Voir deux visages "ennemis" qui cherchaient à la rassurer... Mais elle avait tellement de mal à être naturelle sur le coup. Elle ne s'y était pas vraiment préparée en se levant ce matin après tout.

-... Ca vous dit qu'on s'asseoit ic? Toute les 3?

Regard insistant à Nephtys. Pars pas T_T xD

-On est pas forcément obligée de discuter de moi... Je vous ai pas vu depuis un bon bout de temps toute les deux.

Haussant légèrement les épaules, elle observa les deux amies avant de s'asseoir. Histoire de voir si elle voulait faire autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

« Forgive me father for I have sinned, I have sinned a lot. »



//

Messages : 449

Points : 0
Avatar : Sarah-Michelle Gellar
Crédits : Backseat

Age RPG : 18 ans.
Sang : Pur bien sur
Camp : Basilic

Vie du personnage : //

Truc en plus : Demi-Vélane
Doubles-Comptes : Alexia J. Waldstein



MessageSujet: Re: It's not over - PV   Jeu 3 Mai - 23:00

Aleera laissa couler son regard en direction du lac, afin de cacher sa gêne. Pour ce qui était des relations humaines elle n’avait rien à envier à un ours. Carrément pas. Mais toutes ces mièvres embrassades finissaient généralement par la faire chier -autant qu’un chili con carne bien épicé aurait rajouté Isaak- et chez les russes ca fonctionne surtout avec une grande claque dans le dos et un bon verre de vodka. L’accueil relativement froid de Meghan ne la découragea pas pour autant dans son objectif de remonter le morale de son ex meilleure amie. Après tout c’était parfaitement compréhensible. Elle ne pouvait plus s’assoir dans la salle commune sans essuyer quelques remarques déplacées ou des regards méprisants. Et pourtant elle gardait la tête haute, envers et contre tous, balayait les quolibets et les railleries aussi facilement qu’en rejetant son épaisse chevelure brune en arrière. Sa fierté ils ont pas été cap’ de la lui enlever. Et là, on reconnaissait bien la sœur de Dan. Aleera se sentait un peu rassurée que Nephtys soit avec elle. Les rapports entre l’égyptienne et l’américaine avaient toujours été tendus, mais Neph faisait vraiment preuve d’une compassion touchante. Rien ne l’obligeait à tenter de réconforter Meg. Pourtant elle le faisait, et à priori de bon cœur. Ce qui n’empêcha pas Aleera de lui envoyer son coude dans les côtes quand elle évoqua sa délicatesse et sa finesse.

-« J’t’emmerde, retourne faire la danse du ventre dans ta casbah XD. »

La russe ne put s’empêcher de rire légèrement, avant de se taire à nouveau pour laisser l’aiglonne terminer son laïus. Elle l’appuya d’un regard indulgent, en espérant que Meghan ne les enverrait pas tout bonnement balader. C’aurait put se comprendre. Les quelques lettres qu’elle lui avait envoyé débordaient de cynisme. Et après un choc du genre c’était normal d’être sur ses gardes. Aleera espérait juste qu’il restait suffisamment de lambeaux de leur amitié pour que l’héritière Prewett accepte de baisser un peu sa garde. Juste un peu, pour se laisser approcher, apprivoiser. De toute manière la russe ne savait plus du tout ou elle en était avec cette fille. Elle l’avait envoyé à l’hôpital après le bal, elles avaient eu une correspondance assez salée qui s’étaient soldée par un éloignement total. Et puis, il y avait eu la rupture de Lily. Sans s’être vraiment reparlées les deux aristos avaient mit leurs différents de côté pour soutenir la rouquine. Mais là… En plus de garder un rancœur plus que prononcée à l’égard de la petite Potter, Aleera n’avait pas vraiment cherché à renouer avec Meghan. Même si ce n’était pas l’envie qui lui manquait, c’était bien plus simple comme ça ; par rapport à leurs fréquentations respectives, leurs camps. Au fond jamais elle n’aurait put faire de nouveau du mal à Meg. Et puis il y avait eu la baston avec Tom. Par respect pour lui, la russe s’était résignée à ne plus avoir aucun contact avec la brune : après tout, elle avait aussi été la meilleure amie de Thomas et celui-ci était encore un peu irritable à ce sujet. Mais là… Le courrier qu’elle avait reçu, l’avertissant que Derek était parti, l’état de Meghan au court des dernières semaines… Elle n’avait pas put se tenir à sa résolution. Et puis les peines de cœur, elle connaissait bien. Neph aussi d’ailleurs. C’était donc là que les trois jeunes femmes se réunissaient ; l’égyptienne, l’américaine et la russe ; l’intello, la tête brulée et la chaudasse ; la cynique, la cynique et la cynique.
Aleera sursauta en percutant que l’aiglonne proposait de gentiment s’effacer. Tandis que Meg lui assurait que sa présence n’était pas de trop, elle lui atrappa fermement la main en grognant de manière bestiale. Regard farouche pour signifier que si tu me contrarie encore je te mords. Grawh Nephtys é.è.

La demi-Vélane se concentra de nouveau sur la Sang-pure, qui grimaçait légèrement en confiant qu’elle ne comprenait pas vraiment l’attitude des deux Basilics. Aleera l’écouta avec une attention toute particulière mais tira un peu la tronche en voyant le paquet de Camel arriver devant son nez. Ce qu’elle pouvait avoir horreur de la cigarette. L’odeur de la fumée lui donnait la migraine. Elle se contenta de prendre le zippo pour jouer avec la flamme, tentant d’oublier le fait qu’une jolie brunette lui recrachait sa fumée de cigarette dans les naseaux depuis une bonne dizaine de minutes. La russe n’affectionnait pas particulièrement cette drogue Moldue, contrairement aux jumeaux Prewett. L’odeur était trop forte à son gout, et il lui été arrivé plus d’une fois de péter les plombs contre Darek qui prennait ses aises pour fumer à même le salon. Enfin bref. Fascinée par la flammèche orange qui s’échappait du zippo, elle finit néanmoins par arrêter de jouer avec, se rappelant que Nephtys était pyrophobe. Désolée, les Vélanes ça aiment le feu ee. Lee dévisagea Meg quand celle-ci éclata d’un rire sans joie et la laissa parler, jusqu’au bout. Prétendant qu’elle et Neph devraient plutôt être les premières à lui sauter à la gorge. Aleera hocha doucement la tête, avant d’enchainer d’une voix plus posée qu’à son habitude.

-« On pourra pas défaire ce qui a été fait. On s’est tous fait du mal. Une guerre reste une guerre, y’a pas de bon ou de mauvais côté. Juste des motivations qui poussent à rejoindre un camp ou l’autre. » Elle lui tendit son zippo, pour ne plus être tentée de jouer avec. « Ca sert à rien de revenir sur tout ça, autant passez outre. »

Tenant toujours Nephtys –pour pas qu’elle s’enfuit é_è- Aleera posa son autre main sur l’épaule de Meg.

-« J’ai jamais approuvé ton choix, enfin tout ça tu sais ce que j’en pense. Mais c’est pas pour autant que je vais te cracher dessus. Je te dirais pas que tu l’as mérité, ni que ça te servira de leçon. T’es assez grande pour te secouer les puces toute seule si besoin est. Ouais on s’est foutues sur la gueule… Mais… Comme je l’ai dit, je veux passer outre. Ce qui t’es tombé dessus ça peut arriver à n’importe qui, résistant ou pas. C’est… C’aurait put arriver à n’importe qui, on a pas à profiter de la situation. Ca t’es pas arrivée parce qu’entre guillemet tu as fait le mauvais choix ou je ne sais quoi, nan. »

Elle secoua la tête et ôta sa main de l’épaule de son amie.

-« La vie est une pute et malgré ça on se sent seul. Et puis… J’pense parler pour Neph aussi… J’pouvais pas te laisser alors que t’avais de soucis sentimentaux. Enfin voilà, on a beau être rebeu, yankee ou rosquove, on sait toutes ce que c’est. »

Solidarité féminine enclenchée. Aleera adressa successivement à Meghan puis à Nephtys un sourire spontané, puis s’étiré longuement en baillant.

-« Owiiih on s’assoit. »

Sitôt dit sitôt fait, la vipère se vautra sur l’herbe, allongée d’une manière très peu convenable quand on porte une robe en cuir de cette longueur. Elle s’étira de nouveau en poussant quelques jurons russes, s’affaira à faire craquer a nuque, ses jointures. Et de nouveau plisser le nez en sentant un relent de cigarette agresser ses sens. ROFL. Elle contempla le ciel quelques instants, puis les jambes de Nephtys, et le décolleté de Meg. Et à nouveau le ciel.

-« Moi personnellement je. Ca y est, mon égo est comblé. Bref, moi je dis, virée à Pré-au-Lard, ou Londres, ou je ne sais ou. Il fait trop beau pour rester entre quatre murs tout humides. Et puis bon on sait toutes les trois transplaner et la porte principale est grande ouverte. »

La russe bailla encore de manière très peu discrète.

-« De toute manière j’envisage d’arrêter les cours , de me laisser pousser la barbe et pour rejoindre un cirque. »

Très pertinent Lee, on y pensera XD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-shown.forumactif.com/
Invité


Invité







MessageSujet: Re: It's not over - PV   Ven 4 Mai - 5:44




Nephtys souriait gentiment, sans se forcer. Pour une fois. Non, pour une fois qu’elle souriait, hein. Le reste du temps, lorsque c’était gentil, elle ne se forçait pas. Si son sourire était mauvais, cynique ou moqueur, ça se voyait immédiatement, et on comprenait qu’il valait mieux… La laisser tranquille ? Mouais. Ces derniers temps, les gens étaient un peu longs à la détente, dans ce cas. La petite Van Halen avait été autrefois impressionnante, on n’osait pas spécialement se frotter à elle après qu’elle eut flanqué la raclée à quelques septièmes années bien plus coriaces. Mais avec la boule de larmes qu’elle était devenue durant l’année passée, et le début de celle-ci… Ca ne collait pas avec le mot respect. D’autres se faisaient bien plus respecter qu’avant, c’était clair et net. A commencer par Moïra. Elle était devenue préfète, puis préfète en chef, et il n’y avait pas photo que les gens faisaient la plupart du temps profil bas. Neph’, elle, on s’amusait à l’emmerder. Pourquoi ? Violence gratuite ? Non. C’était simplement une vengeance à tous les coups bas qu’elle avait pu faire. Et peut-être qu’au fond… Elle le méritait ? Certains lui auraient dit de ne pas penser à ça, que c’était des conneries, personne ne méritait de se faire emmerder. Ouais, mais et l’époque où c’était elle qui faisait chier les gens ? Non. Elle n’avait pas emmerdé les gens. Elle n’avait jamais été volontairement cherché des puces. Elle n’avait fait que se défendre, quand on lui cherchait la merde pour une raison x ou y. Plus ou moins violemment, c’est vrai, mais elle n’avait jamais vraiment montré son aspect doux et sensible avant tous les évènements qui s’étaient produits. Et encore, douce restait à revoir, elle était trop énergique et versatile pour être qualifiée de douce. Enfin. Elle n’allait pas non plus s’apitoyer sur son sort. Maintenant qu’elle reprenait du poil de la bête, elle ne comptait pas continuer d’être la victime de ceux qu’elle avait autrefois remis à leur place. Rétablir un certain équilibre entre tout ça, voilà qui promettait d’être intéressant.

L’égyptienne rajusta une mèche de cheveux, tout en continuant de sourire, esquivant à moitié le coup de coude que Lee lui envoya pour la remercier de ses propos véridiques sur sa délicatesse et sa finesse. Mais de rien belle blonde 8D. Elle poursuivit ensuite, terminant sa petite tirade timide et qui se voulait amicale. Elle avait envie de repartir sur de nouvelles bases. Ce n’était pas comme ça qu’elle aurait voulu que tout se déroule ces derniers temps. Neph’ en avait marre de n’avoir que des ennemis. Elle était toujours une Basilic, épousait toujours les idéaux du Lord sur de nombreux points, mais elle avait fait des erreurs, elle en avait conscience, et elle voulait s’y reprendre à deux fois avant de foncer dans le tas. Et en l’occurrence, elle avait conscience que la jeune Prewett, après ce qui lui était arrivé, avait probablement beaucoup de mal avec le point de vue pacifique de cette guerre. C’était pour cela qu’elle avait suivi Lee. Non pas pour tenter purement et simplement d’enrôler la jeune femme, juste parce que… Parce qu’elle comprenait ce qu’elle pouvait ressentir. Elle imaginait bien qu’elle devait être perdue, et elle n’avait pas envie de la laisser toute seule. Nephtys avait toujours paru égoïste et hautaine. C’avait peut-être été réellement le cas. Mais elle savait aussi comprendre les autres. Et si elle était déjà sortie avec un pro-Ordre, il y avait une raison. Elle ne regardait pas ce que tout le monde zyeutait de nos jours. Elle allait voir les gens, pas juste le camp qu’ils avaient choisi. Elle voulait connaître la personne, pas ses opinions politiques. Sûrement héritait-elle cela de son père. Après tout, il épousait totalement les idéaux mangemorts, lorsqu’il était arrivé en Egypte. Et puis, il avait rencontré celle qui était devenue sa femme et la mère de ses enfants. Une moldue. Pour le coup, il n’avait pas regardé aux opinions, et s’était contenté de la regarder pour ce qu’elle était. Une femme dont il était tombé éperdument amoureux, malgré la moitié de son cœur qui lui avait hurlé de laisser cette sale moldue répugnante dans son trou à rat. L’amour avait triomphé. Et il avait laissé tomber la guerre des sorciers. Nephtys aussi était tombée amoureuse de quelqu’un qu’elle avait tout pour détester. Comme lui. Mais son père avait vu son histoire se dénouer de manière heureuse, et il avait pu rester dans les bras de la personne qu’il aimait. Pas elle. Toutes les histoires n’avaient pas toujours un dénouement heureux, c’est vrai. Et elle avait décidé d’apprendre de ses erreurs. Maintenant, elle était amoureuse d’un River. Pas mal le changement, non ?

La jeune fille avait écouté Meghan avec un intérêt certain. Au final, pourquoi la détestait-elle ? Ouais, parce qu’elle trainait avec les pro-Ordre depuis toujours, et qu’elle était sortie avec Gray. Enfin, ça lui avait plutôt joué des tours, ce dernier détail. Ce loup-garou l’avait finalement plaquée. Et depuis, elle était malheureuse. La jolie sang-pure s’apitoyait sur son sort, s’étonnant de ne pas avoir la haine des deux Basilics face à elle. Yep ma vieille. On est p’t’être des méchantes sorcières aux nez crochus mais on a aussi un côté humain. Et là, en l’occurrence, c’est toi qu’on veut aider. Soudain, une petite lueur attira l’œil de Nephtys. GNIIIIIIIIIH @wwww@. Elle se crispa soudain en apercevant la petite flamme. Et se mordit violemment la lèvre inférieure. Elle évita de justesse de la faire saigner, et se tourna vers la jeune Prewett d’un air tendu, n’arrivant pourtant plus à sourire. Et ne pouvant s’empêcher de braquer son regard sur cette petite flamme toutes les secondes et demies environ. Mais Lee s’arrêta finalement. Heureusement. Sinon elle aurait eu la main purement et simplement broyée. Déjà que la petite aiglonne avait bien commencé à lui écraser sous le coup de la terreur… Bordel, Neph, c’était qu’une minuscule flamme d’un minuscule briquet. OUAIS MAIS UN BRIQUET ÇA PEUT METTRE UN INCENDIE. Histoire de pas dramatiser. Mais la demie-vélane redonna le zippo à son amie vipère. Et Nephtys se calma lentement, refoulant tous les souvenirs affreux qui étaient remontés à la surface. L’incendie lorsqu’elle était jeune, et plus récemment, celui du Carnaval dernier. Où Albus l’avait sauvé. Sentant ses poils se hérisser sur ses avant-bras, elle reporta son attention sur le discours d’Aleera, se concentrant pour ne pas en perdre une miette, et éventuellement pouvoir être utile après. Et puis aussi pour arrêter de penser à cette enflure de Potter. Lorsque la russe déclara qu’elle pouvait aussi parler au nom de l’égyptienne, cette dernière sourit doucement, approuvant d’un léger signe de tête. Ouais. La vie était une pute, rien à discuter sur cette magnifique déclaration. Et d’ailleurs, la petite Van Halen ne rajouta rien du tout. Elle se contenta de s’asseoir à côté de ses deux amies. La flamme qui avait dansé devant ses yeux l’obsédait toujours. Et elle ne pouvait pas s’empêcher de penser à tout ce qui s’était passé dans sa vie ces derniers temps. Notamment du côté histoire d’amour. Elle se mordilla un instant la lèvre, espérant que ces pensées pas forcément joyeuses n’allaient pas entamer sa bonne humeur de l’après-midi. Ca avait bien commencé, ce serait dommage que ça se termine mal. Elle étendit doucement ses jambes sur l’herbe, passant doucement ses mains dessus après avoir posé son sac à ses côtés. Elle écoutait Lee, sans pour autant l’observer. Sa proposition ne lui déplaisait pas, mais… Etait-ce raisonnable ? Neph’ savait ce qu’était une heure de colle, pas de soucis là-dessus à vrai dire. Elle était même plutôt championne, ayant purement et simplement l’art de déclencher des bagarres en cours. Autrefois, seuls les autres se faisaient coller. Maintenant, elle était comprise dans le lot. Mais sortir alors qu’elles n’en avaient pas le droit… Ben elle n’y avait pas spécialement pensé. Mais bon après, pourquoi pas ?

« Why not. Si on s’fait choper on est cuites, mais je pense qu’on aura connu des coups plus durs. » Elle laissa échapper un léger rire, ramenant quelque peu ses fines gambettes vers sa poitrine pour jeter un regard amusé et malicieux à ses … Amies. « J’avais pas spécialement de plans pour cet aprem. J’vous suis. Tant que ça fait un changement d’idées général, j’suis partante. » Lorsque Lee se mit à partir dans son petit délire de se laisser pousser la barbe pour rejoindre un cirque, Nephtys se pencha légèrement vers Meghan, sans trop non plus s’approcher, lui glissant quelques mots d’une voix suffisamment audible pour qu’Aleera puisse l’entendre. « J’suis assez d’accord, j’pense qu’elle porterait bien la barbe. T’en penses quoi ? » Se tournant vers la roskove avec un sourire radieux et moqueur, elle ajouta, sur le ton de la plaisanterie. « C’est mignon, Barbe Blonde. » Nephtys, t’as un humour de merde. Ouais ouais, elle est au courant, mais là, elle avait juste besoin de sortir une vanne pourrie sur laquelle elle se doutait que Lee rebondirait sans mal. Pour changer les idées de Meghan. Pour se changer les idées. Pour leur changer les idées.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: It's not over - PV   

Revenir en haut Aller en bas
 

It's not over - PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Morsmordre :: « DEPARTEMENT DES MYSTERES. » :: Pensine. :: Corbeille RP.-