Partagez | 
 

 Mission Noël - groupe douze.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

« Democraty is always an abuse of statistics. »





Messages : 317

Points : 0
Avatar : Inconnu.
Crédits : Lethal Angel

Age RPG : Inconnu.
Sang : Inconnu.
Camp : Neutre

Vie du personnage : Compte PNJ.

Doubles-Comptes : Compte PNJ.



MessageSujet: Mission Noël - groupe douze.   Ven 30 Déc - 4:41



Mission Noël.

✎ Noms ◮ xxxx
✎ Mois actuel ◮ Décembre.
✎ Contexte temporel ◮ Après-midi.
✎ Contexte spatial ◮ Tour Nord.

Codage (c) Champifeuille et Shakespearette.


« Merci de vous êtes inscrit au Père Noël mystère organisé par le Sinistros !

Mais à qui devrez-vous offrir un cadeau ? Aujourd’hui, c’est la fin du suspense ! Prenez votre petit paquet empaqueté avec amour et beaucoup de rubans, et dirigez-vous vers le lieu de rendez-vous donné en bas de cette feuille ! Et n’oubliez pas, tout ceci n’est qu’un jeu !

Groupe 12 - 14h30 – Tour Nord. »

✄-------------------------------------------------------------------



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsmordre.forums-actifs.com/

avatar

« Tough times don't last, and tough people do. »



...

Messages : 346

Points : 0
Avatar : Andrew Cooper
Crédits : fade out

Age RPG : 26 ans
Sang : Sang-mêlé
Camp : Ordre du Phénix

Vie du personnage : ~ Un lien?
~ Un rp?
~ Une lettre?

Truc en plus : Métamorphomage
Doubles-Comptes : ~ Maxime Duncan ~ Eliott H. Hudson ~ Scorpius H. Malefoy ~



MessageSujet: Re: Mission Noël - groupe douze.   Lun 2 Jan - 7:24

Ted se réveilla presque en catastrophe. Il était 14h, il avait trente minutes pour se préparer et monter jusqu’au sommet de la tour Nord. Il avait toujours été un grand dormeur et dès qu’il pouvait faire la grasse matinée, il la faisait. On a beau grandir, quand on aime dormir, on dort ! Et il avait été persuadé que parce qu’aujourd’hui il avait un truc à faire, il arriverait à se réveiller tout seul. Bah bien sur ! Toujours est-il que le professeur sauta de son lit, fila à la douche et enfila un jean, une de ses innombrables paires de converses, attrapa le premier T-shirt à manche longues qu’il trouva qu’il recouvrit d’un gros sweat à capuche gris, totalement banal. Il rajouta son ancienne écharpe de Gryffondor qu’il avait gardé bien précieusement et qu’il ressortait de temps en temps. Il allait partir lorsqu’il se rendit compte qu’il avait totalement oublié de prendre un manteau mais surtout son cadeau qu'il avait si gentiment emballé dans un beau papier de Noël x).

Lorsque le Sinistros avait lancé son annonce, Ted n’avait pas réfléchi une seconde et s’était inscrit le plus naturellement du monde. C’était une occasion de rencontrer des élèves qu’il ne connaissait pas forcément encore très bien ou de rigoler un bon coup avec un, ou une, qu’il connaissait bien. Enfin, il pourrait aussi espionner un peu pour le compte de l’Ordre, si jamais il trouvait qu’un élève avait l’air louche. Bref, ce petit échange de cadeau ne présentait que des bons points.

Par contre, il avait un peu galéré pour trouver un cadeau digne de ce nom. Evidemment qu’il aurait voulu se rabattre sur la solution de facilité à savoir un manuel sur la métamorphose mais un prof de métamorphose qui offrait ça manquait cruellement d’imagination et il ne voulait pas tomber dans le prototype du vieux prof qui n’a qu’un seul centre d’intérêt : la matière qu’il enseigne. Et il ne voulait pas tomber dans la caricature. Ted avait donc arpenté pendant une journée entière le Chemin de Traverse en long, en large et en travers. Il avait finalement opté, après avoir hésité longuement entre un animal aux particularités magiques assez inhabituelles – et s’il finissait abandonné dans une poubelle ?! -, un bouquin sur le Quidditch – et si la personne détestait le Quidditch ?! -, un petit panier de chocolat aux saveurs improbables – trop banal - et quelques dizaines d’autres articles, il opta pour un assortiment de farces et attrapes sortant tout droit du magasin de son cousin George.

Ted avait finit par se décider pour cet achat parce que c’était probablement le cadeau qui plairait au plus grand nombre. S’il tombait sur un Serdaigle coincé du cul, bon d’accord, il reconnaissait que ça ne lui plairait pas et qu’il jetterait tout ça à la poubelle mais il y avait moins de Serdaigle coincés que d’élèves normalement constitués. Et puis, il faut avouer que s’il avait reçu ce cadeau d’un prof lorsqu’il était encore élève à Poudlard, il aurait apprécié jusqu’à la fin des temps ledit prof mais bon c’était sa vision des choses. Il était aussi convaincu que son cadeau ne pourrait pas plaire à tout le monde. Teddy savait aussi que certains le prendrait pour un idiot qui essaie d’être compréhensif et proche de ses élèves. Mais pas du tout. Il était juste sincère quand il avait mélangé pastille de gerbe, poudre de nuit, oreilles à rallonges et toute sorte d’objets fantastiques qui servaient soit à mettre le bazar dans le château, soit sécher les cours ou encore pour utiliser à ses propres fins.

Montant les escaliers de la Tour Nord, Ted eut un sourire. Son cadeau n’était pas non plus dénué d’arrières pensées, oh non ! Tous ces objets serviraient à mettre encore plus en rogne Ombrage ! Autant aider les élèves et leur donner un coup de pouce. Il leur restait juste à ne pas se faire prendre. Cela pouvait aussi lui couter son emploi. S’il tombait sur un élève qui le dénonce mais normalement, ceux qui participaient à cet étrange ‘mission’ ne faisait pas parti des élèves qui dénonçaient. Normalement.

Teddy grimpa la dernière marche et déboula en haut de la tour. Par chance, le vent n’était pas trop fort mais cela n’empêchait pas que la température soit très fraîche. Il remarqua aussi qu’il était le premier quoi qu’une dizaine de minutes en retard. Le métamorphomage s’assit sur une marche, un peu à l’abri et commença à attendre. Pourvu que son binôme arrive rapidement parce que ce n’est pas qu’il faisait froid mais un peu quand même. Et puis il avait bien envie de savoir qui était chargé de son cadeau. Et quelle réaction aurait cette personne en voyant que son binôme était en fait le professeur de métamorphose. En fait, Ted, c’est un vicieux caché xD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

« Forgive me father for I have sinned, I have sinned a lot. »



.

Messages : 605

Points : 0
Avatar : Ian Somerhalder
Crédits : Blondie & tumblr & Liloo_59

Age RPG : 17 ans
Sang : Pur
Camp : Basilic

Truc en plus : Animagus (Panthère des neiges)
Doubles-Comptes : Dominique Weasley, Hugo H. Weasley, Cephei C. Kyros



MessageSujet: Re: Mission Noël - groupe douze.   Lun 2 Jan - 9:35


Depuis sa dispute avec Meghan, Thomas avait du mal à rester dans la Salle Commune des serpents lorsqu’elle s’y trouvait. Et comme elle y était souvent, normal quoi, le Préfet en Chef passait son temps à vagabonder dans les couloirs ou le parc. Toujours avec Nephtys à ses côtés. Et Moïra quand elle ne lui offrait pas l’un de ses regards de la mort qui tue… Le Serpentard n’arrivait pas à se décider s’il était l’homme le plus heureux au monde –il sortait avec la femme parfaite *-* - ou le plus triste au monde – il s’était disputé avec sa meilleure amie et lui avait jeté un Doloris tellement il était furieux. Alors, heureux ou triste ? Tom, étant doué pour se voiler la face et ne voir que ce qu’il voulait voir, avait donc décidé d’être l’homme le plus heureux du monde. Et lorsqu’il voyait Meg, il détournait le regard. Ne pas voir. Ne pas penser qu’on est qu’un salaud. De toute façon, il fallait s’assumer. Et puis quand on a un mentor sociopathe, on réussit à assumer bien des choses. Merci Reid ♥ Enfin bref, tout ça pour dire que selon lui, Thomas était heureux. Et il faisait tout pour oublier les cauchemars qui le réveillaient la nuit, lorsqu’il venait de voir Meg morte de sa main. Si le Lord le lui ordonnait, il le ferait. Qu’importe la douleur qu’il ressentirait, tant qu’il protégeait ceux qu’il aimait. Tant qu’il était avec Nephtys. Parce que c’est bien Neph qui l’aidait à ne pas se morfondre sur l’indéniable évidence qu’il était un connard fini. Heureusement qu’il était là, ce regard amoureux et confiant. Sinon il n’aurait pas supporté le regard désespéré de Meghan.
Heureux. Il était heureux. La preuve ? Il avait décidé d’offrir un cadeau à un inconnu après que l’annonce du Sinistros aie été faite. Si, si. Bon, d’accord, ce n’est pas comme si Thomas était un radin fini. Il faut dire qu’il aime dilapider la fortune familiale –quoique dilapider ne soit pas le bon mot parce que ça sous-entend que la fortune en question disparaît, hors la fortune des River reste toujours intacte, Thomas n’aurait pas dilapidé son héritage non plus. Sérieux, le Serpentard aimait offrir à ses amis. Et c’est justement là que la chose devenait étrange puisque le but du jeu était d’offrir à un inconnu, et non un ami. Rigolo. En plus, il allait pouvoir faire preuve d’imagination. Super, lui qui a autant d’imagination qu’une limace, ça allait être sympa. Mais pas grave, il trouverait bien un truc cool.

Et effectivement, il avait trouvé un truc cool. Il avait fait des recherches dans des milliards de bouquins pour trouver une idée de sortilège classe et utile. Et voilà, c’était trouvé. Et ça marchait. Thomas sourit. Il espérait que l’autre serait impressionné par la complexité du sort, sinon il le jetait par la tour où il crèverait. Cet inconnu avait intérêt à aimer son cadeau s’il ne voulait pas se faire découper. Et là, vous êtes tous en train de vous demander quel est ce cadeau si génial. Suspeeeeens. Et c’est une bougie. Si, si. Mais pas n’importe quelle bougie. C’est là que ça se complique. Il suffisait d’allumer la mèche en murmurant lumos pour qu’une sorte de mini-feu follet apparaisse. Si l’on plongeait sa main dans les flammes, le feu follet mourrait peu à peu tandis que la personne sentait son énergie remonter en flèche. Bien sur, ça faisait mal de mettre sa main dans le feu. Ca brule, le feu. MOUAHAHA, pyromane, Thomas… naaaan. Donc voilà, cette bougie enchantée était très pratique lorsque l’on a des devoirs à rendre (ou des copies à corriger) en dernière minute, tard le soir, et qu’on est crevé. Ou même quand on est malade d’ailleurs, ça permet de se donner de l’énergie pour quand même aller au cours. Ou juste avant un match de Quiddich. Enfin bref, trop trop bien. Thomas s’était donné à fond pour trouver cette formule et enchanter une bougie. Du coup, il souriait comme un crétin devant sa bougie noire de geais tandis qu’un petit feu follet le regardait d’un œil vide. Si le serpent s’était autant donné pour le cadeau c’est qu’il voulait impressionner l’autre. Normal, c’est un River, fallait que ce soit classe.

Le jour même, le Serpentard prépara son retard à la minute près. 15 minutes de retard, c’est parfait. L’autre se fait chier, se dit que son cadeau est nul, flippe, tourne en rond, stress, hésite à partir. Et puis, Tom arriverait un grand sourire sur le visage et regarderait l’élève en face de lui. Il constaterait sa supériorité par rapport à l’autre, le remercierait pour son cadeau de merdre, et lui balancerait en plein figure sa magie. Ensuite, quand l’autre constaterait qu’il ne pourrait profiter du cadeau qu’en se brulant les mains, Thomas sourirait à nouveau avec condescendance et partirait dans un mouvement de cape. Et les River règneront sur terre 8D

Et c’est ainsi que le Préfet en Chef arriva 15 minutes en retard, le jour du rendez-vous. L’autre devait se faire chier, se dire que son cadeau était nul, flipper, tourner en rond, stresser, hésiter à partir. Et Tom arriva avec un grand sourire sur le visage et regarda… le professeur en face de lui.
Ah.
Le sourire du Serpentard se figea. Ted Lupin. Membre de l’Ordre, Tom en était pratiquement sur. Ou, s’il ne l’était pas, pro-Ordre à deux cent pour cent. OMG, pourquoi lui ? T__T Fronçant les sourcils, souriant avec hypocrisie, Thomas fixa son prof de métamorphose dans les yeux. Il n’aurait pas pu avoir un élève à martyriser, non ? C’aurait été tellement cool s’il s’était retrouvé en face de Kaia… non, il se trouvait en face d’un prof. Et le prof de métamorphose, en plus. L’une de ses matières préférées. Au moins c’était déjà ça, Lupin ne connaissait pas le Dark Tom parce que le serpent se gardait bien de le faire chier à son cours. Il aimait trop la métamorphose. Normal, il est animagus. Alors il restait calme aux cours et se tapait des Optimals à chaque devoir. Lupin devait le considérer comme un bon élève. Et Thomas, lui, le considérait comme l’un des meilleurs professeurs du collège. Mais il n’en pensait pas moins de ce traitre à son sang, amoureux des moldus. Berk.

    « Bonjour professeur. »

Voix amicale. Oh bordel. Pourquoi un professeur T___T Il aurait du utiliser une voix hautaine et méprisante à ce moment là. A défaut, il contenta de lui lancer un regard sombre et supérieur. Inspirant profondément, il déposa sa bougie, emballée dans un papier noir, sur un appui de fenêtre. Lui souhaiter joyeux noël ? C’est ça ouais, comme s’il avait envie que ces rouquins de Weasley et leurs bandes d’amis à deux balles passent un joyeux noël. S’ils pouvaient tous mourir sous leur trop plein d’amour pour les moldus ce serait parfait.

✄-------------------------------------------------------------------


« When you strike a playboy pose,If you wanna go far, if you wanna be a star, Then you gotta bring it,Cha-ching »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

« Tough times don't last, and tough people do. »



...

Messages : 346

Points : 0
Avatar : Andrew Cooper
Crédits : fade out

Age RPG : 26 ans
Sang : Sang-mêlé
Camp : Ordre du Phénix

Vie du personnage : ~ Un lien?
~ Un rp?
~ Une lettre?

Truc en plus : Métamorphomage
Doubles-Comptes : ~ Maxime Duncan ~ Eliott H. Hudson ~ Scorpius H. Malefoy ~



MessageSujet: Re: Mission Noël - groupe douze.   Dim 15 Jan - 2:11

    Au bout de quelques minutes, Ted entendit des bruits de pas se rapprocher. AH ! Enfin ! Avec un grand sourire aux lèvres, un brin vicieux avouons le, le professeur vit arriver Thomas River, un Serpentard, très doué en Métamorphoses mais ses agissements en dehors des cours, le laissait penser qu’il n’était pas que l’élève parfait. Mais il ne s’agissait que de rumeurs, d’une réputation que l’élève avait, rien de véritablement fondé mais Ted avait des oreilles partout. Il ne fallait pas oublier qu’il espionnait à Poudlard pour le compte de l’Ordre.

    Le sourire du professeur s’élargit encore plus quand il lut la surprise, mélangé à de l’agacement, sur le visage de Tom. Tu t’es bien fait avoir hein ?! Mais le Serpentard se reprit bien vite et salua amicalement son professeur. Reprenant un sourire sincère, Ted répondit sur le même ton à son élève. S’il avait des doutes, il pourrait peut-être les confirmer aujourd’hui mais pour le moment, autant rester discret car Thomas n’était pas né de la dernière pluie et il était certain qu’il savait qu’il faisait parti de l’Ordre. En même temps, il ne cherchait pas à être discret sur ce point là. Tout le monde savait dans quel camp se trouvait le professeur de métamorphoses. Ce n’était un secret pour personne.

    « Bonjour Thomas. Mais je t’en prie, nous ne sommes pas en cours, appelle moi Ted. »

    Autant se rapprocher de son élève directement hein. Et puis Ted n’aimait pas trop que ses élèves l’appellent ‘professeur’, il préférait largement Ted mais avec son renvoie, les histoires avec Ombrage et les révolutions qui avaient suivies, il faisait plus attention à ne pas paraître trop proche des pensionnaires de Poudlard. Il ne fallait surtout pas qu’il se fasse renvoyer une seconde fois. Regardant Tom qui posait son cadeau dans une corniche, Ted se leva en prenant son paquet dans les mains et retira la poussière qui s’était incrustée sur son jean. Il avança vers le Serpentard et lui tendit son cadeau.

    « Tiens, c’est tout un assortiment de farces et attrapes. »

    Inutile de dire d’où elles venaient, pas avec Tom. Ted sourit, encore, mais que voulez-vous, il était de bonne humeur !

    « Fais en bon usage. »

    Le professeur fit un clin d’œil à son interlocuteur avant de se reculer de quelques pas. Une manière de lui dire que ce qu’il faisait avec ça ne le regardait pas et qu’étant l’offreur, il le punirait pas lorsqu’il les utiliserait. Et puis, on ne le répétera jamais assez, ça embêtait Ombrage, c’était parfait ! De toute façon, il ne punissait jamais un élève qui utilisait des farces et attrapes. Il avait été élève avant et il savait ce que c’était. Ohlala, oui !

    Il se souvenait de toutes ses escapades nocturnes, les professeurs qu’il avait embêté, les devoirs non rendus, les bêtises, le coureur de jupon qu’il était, les disputes avec les Serpentards, et encore beaucoup d’autres choses. Il était loin d’être l’élève model mais plutôt le joyeux luron populaire de l’école. Mais quand on a un père qui était un des maraudeurs, un parrain dont le père était aussi un maraudeurs, il était conditionné pour en être un lui aussi. Lorsqu’il y repensait, cela le faisait toujours sourire. Et dire que maintenant il était professeur ! Qui l’aurait cru un jour ?! Pas lui en tout cas. Il s’était toujours vu comme auror ou chômeur au choix, mais voilà qu’il était professeur. Emergeant de ses pensées, Ted reporta son attention sur Tom. Qu’allait donner cette rencontre ? De grandes révélations ou au contraire serait-elle très brève ? Echange de cadeaux et terminé ? Seul l’avenir le leur dirait…


[Désolé du retard et de cette réponse absolument minable…:/]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

« Forgive me father for I have sinned, I have sinned a lot. »



.

Messages : 605

Points : 0
Avatar : Ian Somerhalder
Crédits : Blondie & tumblr & Liloo_59

Age RPG : 17 ans
Sang : Pur
Camp : Basilic

Truc en plus : Animagus (Panthère des neiges)
Doubles-Comptes : Dominique Weasley, Hugo H. Weasley, Cephei C. Kyros



MessageSujet: Re: Mission Noël - groupe douze.   Ven 27 Jan - 5:57

Thomas se composa un visage neutre. Mais il savait que malgré tout ses yeux glacés devaient refléter son mépris. Il avait toujours eu du mal à contrôler son regard. Du coup, histoire de ne pas se placer son prof de métamorphose à dos, il détourna les yeux afin que Lupin ne puisse pas lire ses sentiments. De son côté, le professeur souriait largement. Il semblait heureux et même amusé. Amusé ? Il était bien le seul. Tom bouillonnait. Et réfléchissait. Il faudrait agir calmement, contrairement à d’habitude. Spontané et grande gueule, le Préfet en Chef avait tendance à se laisser emporter. Et s’il le faisait devant un membre de l’Ordre, ça risquait de mal se passer. Rester calme, donc. Inspirant lentement, le serpent réussit tant bien que mal à prendre une voix amicale lorsqu’il salua son professeur.
Thomas faillit s’étrangler devant la réponse de Lupin. ‘Tu peux m’appeler Ted.’ Hésitant entre l’éclat de rire ou la grimace de dégout, le Serpentard se contenta d’un rictus étonné. Ted ? Mais ouais, bien sur. C’était bien son genre de faire ami-ami avec un membre –ou un supposé membre-de l’Ordre. Il suffit de regarder sa gentillesse et son ouverture d’esprit envers les idéaux de Meghan pour comprendre que Tom est quelqu’un de bien. Prenant une voix sarcastique, il étouffa son rire sardonique en parlant.

    « C’est ça, Ted. Je peux aussi te tutoyer et te faire la bise, sinon. »

Ahum. Il avait donc dit « rester calme et ne pas s’emporter. » C’était déjà mal partit. Et pourtant, Tom n’aurait pas pu réagir autrement. Contrairement à Moïra ou Lee, ce n’était pas un petit manipulateur qui faisait semblant d’être gentil pour s’attirer des faveurs. Il n’y arrivait pas et ne désirait même pas devenir ce genre de personnes. Il préférait la sincérité, il préférait qu’on puisse directement se faire une impression de quelqu’un sans qu’il n’y ait d’arrières pensées. Le Préfet en Chef espérait seulement que Lupin ne se formaliserait pas de ce ton provoquant. Bien sur, il aurait de quoi se fâcher, et il aurait raison. Mais même si c’était le cas, Tom ne regretterait pas de s’être montré désagréable avec lui. Il avait décidé de couper les ponts avec sa meilleure amie parce qu’elle soutenait les idéaux des Phénix. Il n’était pas question, ensuite, de parler tranquillement avec ce professeur là. Où alors, il aurait dû rester avec Meg.
Souriant toujours autant, Lupin s’avança vers Tom et lui tendit le paquet. C’était un assortiment de Farces et Attrapes. De chez George Weasley. Par principe, le serpent préférait s’approvisionner chez Zonko plutôt que chez un Weasley mais il fallait avouer que leurs articles étaient d’une inventivité et d’une qualité nulle part égalée. Ce cadeau était donc satisfaisant. Quoique pas aussi bien que celui qu’il offrirait mais vu que Tom s’attendait vraiment à quelque chose de merdique, il était tout sauf déçu. Déballant le paquet, le Préfet en Chef se retrouva devant des pastilles de gerbe, des Feuxfous FuseBoum, des nougats Néansang. Et le mieux, de la poudre de nuit. Teddy se rendait-il compte qu’il fournissait un Basilic en articles frauduleux ? Ca, c’était la meilleure. Ok, si Tom en avait eu besoin pour un quelconque plan machiavélique, il aurait pu s’en procurer lui-même. Mais la perspective que son propre professeur lui offre ces produits le réjouissait au plus au point. On a toujours besoin d’un peu de poudre de nuit pour se rendre discrètement à une réunion des Basilics… Et l’autre crétin de l’Ordre qui le fixait en souriant, lui conseillant d’en faire bon usage. L’autre, il donne des Farces et Attrapes à un Préfet et il lui demande d’en faire bon usage. Un sourire amusé au bord des lèvres, Thomas acquiesça.

    « Comptez sur moi. »

Et va te faire foutre avec ton tutoiement.
Sortant de sa poche son propre cadeau, Thomas tendit le paquet vers Lupin. Il se demanda quelle serait la réaction de son professeur devant le bougeoir noir et argenté et la bougie noire de geais. Ce serait drôle à voir. En mode « Oh…une bougie…merci, c’est super. .__.» Un grand sourire plaqué sur le visage, Thomas s’appuya contre le mur pour regarder la tête de Lupin au moment où il verrait le cadeau. Lorsque le paquet fut ouvert, il haussa les épaules et dit d’une voix égale.

    « C’est une bougie enchantée. Vous voulez le mode d’emplois ? »

Son sourire amical se transforma légèrement. Il était un peu plus sadique, désormais. Il s’imaginait le professeur de métamorphose, épuisé, qui pour se redonner du courage et de la motivation se brûlait un doigt. Ca ce serait bien. Bien sur, il aurait préféré faire souffrir un élève mais imaginer les mains de Lupin couvertes de brulures, ça c’était limite jouissif.


[Déso pour le temps et la qualité .___.]

✄-------------------------------------------------------------------


« When you strike a playboy pose,If you wanna go far, if you wanna be a star, Then you gotta bring it,Cha-ching »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

« Tough times don't last, and tough people do. »



...

Messages : 346

Points : 0
Avatar : Andrew Cooper
Crédits : fade out

Age RPG : 26 ans
Sang : Sang-mêlé
Camp : Ordre du Phénix

Vie du personnage : ~ Un lien?
~ Un rp?
~ Une lettre?

Truc en plus : Métamorphomage
Doubles-Comptes : ~ Maxime Duncan ~ Eliott H. Hudson ~ Scorpius H. Malefoy ~



MessageSujet: Re: Mission Noël - groupe douze.   Lun 30 Jan - 4:57

    Il y avait tout de même un truc que Ted ne comprenait pas. Qu’est ce qui poussait Tom a être de continuelle mauvaise humeur, ou si ce n’était pas ça, qu’est ce qui le poussait à ne jamais essayer de connaître la personne avant de la détester. C’était quand même étrange. Parce qu’il ne faisait aucun doute que le Serpentard était tout sauf ravi d’être tombé sur son prof de métamorphose. Son petit rire lorsqu’il lui avait proposé de l’appeler Ted – pure gentillesse – lui confirma son impression. Et le métamorphomage se félicita d’être tombé sur lui. Qui sait ce qu’aurait pu faire le septième année s’il avait eu un élève de première ou seconde année devant lui ? Refoulant ses idées noires au fond de lui, Ted eut un plus grand sourire, si c’était possible.

    « Oui si tu veux. Ca ne me dérange pas du tout ! »

    Faire la bise à un élève ne le dérangeait pas le moins du monde. Il avait déjà fait un câlin à Nathan il y avait quelques années de cela et il voulait bien le refaire sans problème. C’était encore un grand gamin dans l’âme mais là, il avait bien senti qu’il ne fallait pas pousser le bouchon. Ca aurait été quelqu’un d’autre, il lui aurait fait la bise mais on va dire que Tom avait tout sauf le sens de l’humour de Ted. C’est pourquoi le jeune professeur se contenta de rester immobile tout en continuant à sourire. Expression plutôt neutre, histoire que le vert et argent ne puisse pas lire dans ses yeux ou intercepter les pensées du métamorphomage par un quelconque moyen.

    Après lui avoir donné son cadeau, Tom n’eût pas l’air mécontent et cela fit plaisir à Ted. Au moins, il n’aurait pas tout gâché en venant ici et il était tombé sur un élève qui voulait bien de ses farces et attrapes. Quoi qu’il aurait bien aimé qu’elles tombent dans d’autres mains parce que c’était presque aider l’ennemi si le Serpentard était réellement de l’autre côté. Soupçons qui commençaient de plus en plus à se vérifier et Ted n’avait à présent presque plus de doutes. Vu l’attitude de son binôme, celui-ci pouvait difficilement être du côté de l’Ordre ou neutre. Ce qui voulait dire que sa jumelle, la petite surdouée de Serdaigle, devait aussi être dans le même camp. Elle cachait bien son jeu celle-là sous ses airs de miss parfaite.

    Ted retourna à la réalité quand Tom lui tendit son cadeau. Il l’attrapa, déballa le papier et découvrit une bougie noir de jais. Bien, bien… Mais il sentait que ce n’était pas qu’une bougie et que rien que son apparence ne lui disait rien qui vaille. Et il sentait une sorte de magie plutôt noire logée dans ce morceau de cire. Bien sûr, aucun moyen d’en être sûr mais c’était une impression, une intuition. Un regard vers Tom lui suffit pour la confirmer. Il lui avait confirmée qu’elle était enchantée et son sourire s’était légèrement transformé et le professeur savait très bien discerner les sourires sadiques des sourires sincères. Et là, c’était un sourire qui tendait vers le sadisme. Mais que répondre à part ‘oui’ ? Déjà, ça aurait vraiment été très impoli et en plus, autant connaître son fonctionnement. Ensuite, il déciderait s’il la gardait ou non.

    « Merci pour le cadeau. Et en effet, j’aimerais bien savoir comment elle marche, c’est toujours plus utile. »

    Dans quoi s’était-il lancé ? De toute manière, plus de retour en arrière n’était possible. Mais avec Tom, il fallait s’attendre à tout. Surtout lorsqu’il avait son sourire un poil sadique qui était tout sauf engageant. Mais si ça se trouvait, c’était une simple bougie qui faisait un petit sort sympathique et ça s’arrêtait là. Si ça se trouvait, il psychotait depuis tout à l’heure pour rien. Ouais mais non, c’était mal connaître le Serpentard. Mais après tout, Ted le connaissait-il vraiment ? Non, bien sûr que non, il s’était fondé sur des rumeurs qui courraient. Le métamorphomage serra le papier d’emballage dans sa main. Il fallait vraiment qu’il arrête de voir le bien partout, d’essayer de sauver tout le monde. Avant, il n’était pas ainsi. Avant, il était sans pitié, arrêtant les mangemorts sans problème. Il était auror tout de même ! A croire que les élèves l’avaient ramolli. Non, il n’était pas comme ça. Encore quelques mois comme ça et il deviendrait la réincarnation de Dumbledore.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Mission Noël - groupe douze.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission Noël - groupe douze.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Morsmordre :: « DEPARTEMENT DES MYSTERES. » :: Pensine. :: Corbeille RP.-