Partagez | 
 

 Mission Noël - groupe onze.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

« Democraty is always an abuse of statistics. »





Messages : 317

Points : 0
Avatar : Inconnu.
Crédits : Lethal Angel

Age RPG : Inconnu.
Sang : Inconnu.
Camp : Neutre

Vie du personnage : Compte PNJ.

Doubles-Comptes : Compte PNJ.



MessageSujet: Mission Noël - groupe onze.   Ven 30 Déc - 4:39



Mission Noël.

✎ Noms ◮ xxxx
✎ Mois actuel ◮ Décembre.
✎ Contexte temporel ◮ Après-midi.
✎ Contexte spatial ◮ Saule Cogneur.

Codage (c) Champifeuille et Shakespearette.


« Merci de vous êtes inscrit au Père Noël mystère organisé par le Sinistros !

Mais à qui devrez-vous offrir un cadeau ? Aujourd’hui, c’est la fin du suspense ! Prenez votre petit paquet empaqueté avec amour et beaucoup de rubans, et dirigez-vous vers le lieu de rendez-vous donné en bas de cette feuille ! Et n’oubliez pas, tout ceci n’est qu’un jeu !

Groupe 11 - 14h30 – Saule Cogneur. »

✄-------------------------------------------------------------------



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsmordre.forums-actifs.com/
Invité


Invité







MessageSujet: Re: Mission Noël - groupe onze.   Jeu 19 Jan - 2:52

    « Et merde, je vais être en retard… »
    « Comme d’habitude ! »

    Un garçon de son dortoir le regardait se débattre avec son manteau d’un air goguenard. Eliott était très sympa mais pas forcément très populaire. Pas grand monde ne le comprenait et la majorité l’avait classé comme ‘fou’. Mais il ne l’était pas mais dès que quelqu’un ne rentrait pas dans le moule ou sortait de la norme, tout de suite on lui collait une étiquette et c’était terminé. Dans le langage courant ça s’appelle des préjugés et l’aiglon ne supportait pas ça. Lorsqu’on apprenait à le connaître, on pouvait découvrir un mec super sympa, un tantinet naïf mais très intelligent, serviable, vivant dans un monde parallèle mais ayant toujours une phrase humoristique pour faire sourire. Mais pas grand monde ne cherchait à le connaître et on voyait plus le côté farfelu, excentrique et ironique du jeune homme. Mais d’habitude, Eliott laissa glisser les remarques. Il se fichait pas mal de ce que les autres pouvaient bien penser de lui mais il ne fallait pas sous-estimer la répartie et l’impulsivité du Serdaigle, pourtant très pacifiste. Son camarade de dortoir avait dépassé une limite à ne jamais franchir.

    « Ah bah c’est sur qu’en entretenant sa graisse, avachi sur un canapé toute la journée, tu ne risques pas d’être en retard. Remarque c’est un moyen comme un autre. »

    Eliott prit son écharpe qu’il enroula autour de sou cou avant de saisir son paquet. Il allait sortir lorsqu’il se ravisa. Personne ne verrait d’inconvénients à ce qu’il mente un peu non ?! Enfin déformer la réalité serait plus juste. Comme de toute façon, peu de monde connaissait sa vie privée, c’était parfait. Ne pas être populaire présentait aussi pas mal d’intérêt !

    « Mais regarde, je suis peut-être en retard, mais moi, j’ai des rendez-vous. Comme quoi rien n’arrive pas hasard. Tu n’es pas en retard mais y a pas de mérite à ça. De toute façon, qui voudrait d’une épave pareille ?! »

    L’aiglon se retourna et sortit de la salle commune. Ses amis devaient enfoncer le clou maintenant, c’était parfait. Ah mais quelle bonne journée ! Et il continuait par participer à un truc totalement déjanté. Franchement, offrir un cadeau de Noël à un inconnu, c’était pas trop la classe ça ?! Du point de vue d’Eliott évidemment. D’ailleurs, en parlant du cadeau, il s’était bien creusé la tête pour trouver quelque chose de bien. Parce que les idées, ce n’était pas ça qui manquaient, mais elles devaient être un minimum réalisables ! Et puis, il voulait partir d’un objet moldu à améliorer version sorcier, comme les échecs par exemple. Oui, le bleu et argent ne s’était pas facilité la vie. Mais les échecs étaient un jeu totalement banal, il fallait voir plus grand, plus haut, sortant de l’ordinaire. Mais évidemment, le jeune homme n’avait pas pensé que ce qui lui plaisait à lui n’allait pas forcément plaire à l’autre. Pas par égoïsme, non, mais plutôt parce qu’il vivait sur une autre planète appelée ‘Planète d’Eliott’ et dans cette planète, tout le monde est beau, tout le monde est gentil et c’est le monde des bisounours ! Avec une zone d’ombre forcément mais ça, l’aiglon se gardait bien de la montrer, étant le seul moyen de pression, pour le moment, qu’on pouvait avoir sur lui. Et il le savait très bien d’où ce secret que peu de monde connaissait, seulement ses amis proches comme Matthew, son meilleur ami.

    Bref, revenons à notre jeune sorcier qui se dirigeait vers le saule cogneur, le point de rendez-vous. A 14h30. Il y serait ! C’était un miracle ! Serrant son cadeau contre sa poitrine, Eliott franchit les portes pour aller dehors. Un vent sec et gelé le glaça sur place. Ca ne pouvait pas se dérouler autre part ?! Parce que là, il faisait vraiment trop froid. Forcément, en iranien qu’il était, il était plutôt frileux. Là-bas, il faisait bien plus chaud qu’en Angleterre ! Encore une chance que son père était anglais pour lui donner quelques gênes résistants au froid ! A moins que ce ne soit qu’une question d’habitude…

    A 14h30, le Serdaigle arriva devant le Saule, qu’il garda en respect. Il ne souhaitait pas vraiment finir en petits morceaux. Il retira la neige qui se trouvait sur un rocher peu éloigné de l’arbre et s’assit dessus. Le cinquième année regarda l’emballage de Noël de son paquet et eu pour la première fois un doute. Et si ça ne plaisait pas à la personne qui était chargé de son propre cadeau ?! Pourtant il avait passé quelques heures à trouver les bons sortilèges ! Il s’était d’abord procuré un casse-tête en bois. C’était un cube qu’on pouvait défaire et refaire mais pour Eliott, cette partie déjà difficile était trop simple. Il l’avait complexifié par quelques sortilèges. Dès qu’on s’approchait de la résolution, les élastiques retenant chaque morceau du cube s’emmêlaient davantage. Il n’avait évidemment pas jeté que ce sortilège, sinon ça aurait été trop simple. Le Serdaigle avait rajouté à une étape un sortilège qui changeait les couleurs des morceaux du cube, ce qui retirait tous les points de repères fixés. Il avait continué à complexifier les choses mais, rassurez-vous, il y avait une solution unique que seul Eliott connaissait. Il avait testé, tout marchait ! Et il n’en était pas peu fier ! Mais maintenant, il n’était plus si sur… C’était un cadeau de Serdaigle pur et dur et ce n’était pas au goût de tout le monde. Mais il fallait bien avouer que pour le moment, le doute avait fait place à une seule pensée. Il fallait vraiment que l’autre personne ramène ses fesses parce que d’ici deux minutes et demie, l’aiglon allait mourir d’hypothermie !

Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité







MessageSujet: Re: Mission Noël - groupe onze.   Dim 29 Jan - 0:23

Quand Andras avait entendu par les filles de son année qu'une sorte de charité cadeau allait avoir lieu, il s'était dit que ça allait forcément finir ; je veux dire, envoyer des cadeaux par les hiboux postaux, de façon anonyme, ca aurait pu marcher, mais les faire se rencontrer, c'était envoyé la moitié des poufsouffle et serdaigles au casse pipe. Non qu'il ne sache pas se défendre, mais il y avait des probabilités de tomber sur quelqu'un qu'il ne pourrait supporter assez élevées. Et l'inverse était plutôt vrai, vu que tous les AD le détestaient – ou presque – et que coté mangemorts en herbe, ce n'était pas la grande joie non plus. Enfin, il fallait jouer le jeu. Après tout, plus le nombre de gentils à entrer en lice serait élevé, plus les chances pour que les plus jeunes tombent sur quelqu'un qui ne les tueraient pas seraient grandes. Et quitte à ce qu'il se fasse taper... Ce ne risquerait pas d'être la dernière fois de sa vie qu'on essaierait de l'attaquer. Aussi, après quelques jours à se tâter, il mit son nom sur la liste et se mit en tête d'un cadeau unisexe qui pourrait convenir à n'importe qui sans froisser personne. Oh, celui qui voudrait être de mauvaise foi pourrait surement l'être, mais Andras ne lui donnerait pas plus de perches à saisir.
Il avait donc fini par se décider pour une petite sculpture maison, qu'il avait métamorphosé pour faire bonne figure. Une sorte de petite souris grise et noire, aux yeux verts, qu'il avait enchanté pour fonctionner comme une glace à l'ennemi ; dés qu'une personne que son maitre n'aimerait pas serait à proximité, elle le ferait savoir en couinant, bougeant, ou au pire, mordant. Il ne savait pas si l'enchantement durerait plusieurs années, il l'espérait, tout comme il espérait qu'aucun chat ne soit assez stupide pour vouloir la manger. Après tout, même si elle semblait vivante, c'était à la base une souris de glaise, et il n'était pas sur que le système digestif des chats soit fait pour avaler ce genre de choses.

Mais bref. C'était un cadeau, utile il l'espérait, donc il n'avait pas à chercher à savoir ce que l'autre en ferait. En voyant l'endroit où il avait rendez-vous, il se mit à soupirer. Le Saule Cogneur. Mais oui mais c'est bien sur, quelqu'un devait lui en vouloir pas mal là-haut !! Il ne connaissait pas meilleur endroit pour se faire tabasser par un élève ET un arbre en même temps. Un moment, il fut tenté de ne pas y aller, mais ce serait lâche, et bien qu'il ne soit pas le plus brave des mecs, il n'était pas une lopette qui se cachait à la première difficulté. Et puis qu'en dirait Nanaly si elle l'apprenait ? Donc non, il lui fallait bouger.
Passant un pull par dessus sa chemise, et une cape sur les épaules, il sortit quelques minutes avant l'heure du rendez vous pour se diriger lentement vers le lieu maudit de l'échange des cadeaux, pas vraiment pressé d'y arriver. Si l'autre était ponctuel, il pourrait le voir de loin, et faire demi tour... Non, s'il commençait à penser comme ça il n'irait jamais. Carrant les épaules, il avança un peu plus vite, sentant dans sa poche le corps chaud de la petite souris qui dormait. Elle, elle était bien heureuse là.

Faisant un détour pour éviter de s'approcher trop de l'objet maudit qu'était cet arbre, il aperçut une silhouette. Bon, il ne se mettait pas à avoir des frissons ou une envie soudaine de dégager, donc la personne ne serait pas l'un de ses pires ennemis. Deux pas de plus et il reconnut l'élève, se détendant aussitôt. Hudson, un serdaigle. Pas méchant pour un sou, perdu dans son monde à lui d'aiglon, une bonne pâte. Il ne le connaissait pas personnellement, mais il n'en avait jamais entendu que du bien. Et il se doutait qu'il devait aussi être sacrément victimiser, donc ca ne faisait que des points communs.

« Bonjour ! Désolé, je crois que je suis un peu en retard.... Ca va ? Pas trop froid? »

Autant avec un autre, il aurait donné le cadeau avec le minimum de politesse, mais là, il pouvait au moins être agréable et passer un bon moment. Plongeant une main dans sa poche, il caressa la petite souris pour la réveiller, la sentant s'agiter contre ses doigts, excitée à l'idée de rencontrer son maitre. Bon, il n'avait pas prévu qu'elle aurait une sorte d'intelligence ou au moins de dévotion, mais c'était tant mieux. Il était curieux de voir ce que Hudson lui avait préparé, aussi, parce que les cadeaux de Serdaigle étaient toujours bien étranges. Utiles, intéressants, mais étranges. Ca devait avoir quelque chose en rapport avec l'altitude.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Mission Noël - groupe onze.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission Noël - groupe onze.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Morsmordre :: « DEPARTEMENT DES MYSTERES. » :: Pensine. :: Corbeille RP.-