Partagez | 
 

 Mission Noël - groupe trois.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

« Democraty is always an abuse of statistics. »





Messages : 317

Points : 0
Avatar : Inconnu.
Crédits : Lethal Angel

Age RPG : Inconnu.
Sang : Inconnu.
Camp : Neutre

Vie du personnage : Compte PNJ.

Doubles-Comptes : Compte PNJ.



MessageSujet: Mission Noël - groupe trois.   Ven 30 Déc - 4:04



Mission Noël.

✎ Noms ◮ xxxx
✎ Mois actuel ◮ Décembre.
✎ Contexte temporel ◮ Après-midi.
✎ Contexte spatial ◮ Salle des Trophées.

Codage (c) Champifeuille et Shakespearette.


« Merci de vous êtes inscrit au Père Noël mystère organisé par le Sinistros !

Mais à qui devrez-vous offrir un cadeau ? Aujourd’hui, c’est la fin du suspense ! Prenez votre petit paquet empaqueté avec amour et beaucoup de rubans, et dirigez-vous vers le lieu de rendez-vous donné en bas de cette feuille ! Et n’oubliez pas, tout ceci n’est qu’un jeu !

Groupe 3 - 14h30 – Salle des Trophées. »

✄-------------------------------------------------------------------



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsmordre.forums-actifs.com/

avatar

« Forgive me father for I have sinned, I have sinned a lot. »



//

Messages : 449

Points : 0
Avatar : Sarah-Michelle Gellar
Crédits : Backseat

Age RPG : 18 ans.
Sang : Pur bien sur
Camp : Basilic

Vie du personnage : //

Truc en plus : Demi-Vélane
Doubles-Comptes : Alexia J. Waldstein



MessageSujet: Re: Mission Noël - groupe trois.   Ven 30 Déc - 6:07

Mais genre elle avait que ça à foutre.
Dépenser de la thune à tord et à travers alors qu’elle avait soixante quinze pour cent de chances de tomber avec quelqu’un qu’elle n’aimait pas. Bon ça va, y’a pas marquer mère Theresa, et le jour ou un Aleera Bielova s’improvisera dans le social, hé bah il pleuvra de la merde, les Weasley ne seront plus roux, et les River sur la paille. Et Dan se tancera d’être vierge. BREF. Mais en bonne Bielova, elle aimait prendre des risques. Alors elle allait jouer le jeu. Oui, enfin… Si elle tombait sur quelqu’un qu’elle n’aimait pas elle l’aurait dans le cul, mais bon il faut vivre dangereusement. Et c’est pas comme si elle avait pas les moyens hm. Même que Crésus peut allez se rhabiller. Enfin bref ! Même le jeu n’en valait peut-être pas la chandelle, elle s’était creusé la tête pour trouver quelque chose d’original. Quelque chose de mixte aussi, parce qu’elle se serait retrouvée conne à offrir une trousse de maquillage à un mec quoi. Mais hors de question de choisir quelque chose de bateau. Elle était une Bielova, que diable ! Paradoxale et incontournable. Donc il fallait que son présent soit à la hauteur de sa réputation… Même si elle risquait de s’en mordre les doigts après.

Quelque chose de beau ? Quelque chose d’utile ? Un peu des deux ? Non… Plutôt quelque chose… Original. Elle avait passé son weekend à arpenter Pré-au-Lard de long en large, puis le Chemin de Traverse, puis avait finit par commander elle-même. Ces anglais sont vraiment pas doués en matière d’originalité, putain. Du coup elle s’était débrouillée toute seule, avait commandé son objet, et avait demandé à un de ses oncles de le lui enchanter. Hé bah oui ça rigole pas. Pas très généreuse de nature, Lee avait quand même tenu à faire un effort. Enfin… De son point de vue. Pas toujours universel. En tout cas, son binôme aurait une jolie surprise 8D. En croisant les doigts pour qu’elle ne tombe pas sur un radin aigrit jusqu’à l’os… Dans ce cas, elle laisserait libre cour à sa langue de vipère jusqu’à que l’autre parte en pleurant lui acheter des escarpins de luxe et un nouveau mascara. Oui bon, elle avait assez d’argent de poche pour acheter le magasin entier, mais c’est l’intention qui compte. Et elle n’avait pas besoin de nouveau mascara. Enfin si, pour allez écrire «Joyeux Noël» sur l’oreille de Mikhaïl le 24 Décembre au soir. Qu’ils sont trognons ces gens quand même *-*.

Bon certes, il y avait une minuscule chance qu’elle tombe sur un de ses potes… Mais de toute manière, les cadeaux pour ses amis étaient déjà acheté, emballés, et près à être postés. Donc au pire, ce serait juste une petite attention supplémentaire… Qui allait leur plaire, sans aucun doute, une mise en bouche avant leurs vrais cadeaux. Pour Moïra elle avait prit un bouquin sur l’histoire du monde magique en Russie qui datait du 17ème siècle (édition originale), pour Neph un punching-ball enchanté, pour Mina une chicha (hé ouais XD), pour Tom des gants de boxe et un sabre d’escrime (elle l’aime son Tommy <3), peut-être un bouquin sur le Quidditch à Nolan, et pour Roxy… Une livre, composé de tous les clichés de ses photoshoots, un pass VIP pour une boite de nuit branchée sur Londres, une robe du dernier défilé automne-hiver avec les chaussures assortis. Bon, ok elle s’était pas mal ruinée. Venait ensuite la famille : pour Tania, une trousse de maquillage complète avec un bon pour un soin en institut, pour Svet une robe noire haute couture, avec un bon pour un soin du corps et un massage. Et pour Mika, un livre sur les Duels, et un autre sur les contes coréens. ON SE DEMANDE BIEN POURQUOI. Bref (a). Aleera avait beaucoup hésité, puis avait finit par acheter aussi quelque chose pour Dan … Pour ce qui était de Nika, elle se tâtait encore. Même si elle avait une folle envie de lui envoyer une bourse bien remplie pour qu’il puisse se payer un studio un peu plus décent. Enfin bref, à voir. Peut-être un cadeau pour Meg… ? Enfin, non, ce serait mal venu… Oh et merde qu’ils aillent tous se faire foutre.
Donc, rendez-vous dans la salle des trophées. Soit. La demi-Vélane se mit en route, son paquet à la main.

-« Une Bielova qui fait dans le social ? Mon dieu mais pincez moi ! »

Oh putain, Wings. Aleera tourna son regard gris vers sa rivale peroxydée, qui s’éclaffait au milieu de son groupe d’amies toutes aussi impopulaires qu’elle.

-« Sienna, je l’ai déjà dit : malgré mon philanthropisme plus imposant que ta connerie, je ne peux m’occuper de ton cas. Essayer de te tirer vers le haut serait défié Dame Nature, et j'ai pas trop envie de me la mettre à dos étant donné qu'elle m'a plutôt gâtée. »

Long bâillement ennuyé, et petit sourire fataliste.

-« Conclusion, tu es destinée à rester une poupée gonflable luisante de graisse de baleine jusqu’à trouver un chirurgien avec le cœur suffisamment accroché pour te passer au bistouri. Ah, et arrête de draguer Dan, même lui il mérite mieux.»

Bon. Voilà qui est fait, au revoir Sienna. ET NON JE NE L'AI PAS MAUVAISE QUE TU ALLUMES LE GARS PREWETT.
Aleera sortit de la salle commune avec toute la prestance dont elle était capable, ignorant au passage le regard qu’un septième laissait glisser le long de ses jambes fines rehaussées de talons. De toute manière, ces derniers temps elle s’en tenait à ses plans culs habituels : Sid et Clarence. Pas Hermès, il devenait trop agaçant. Même si depuis que Nika s’était éloignée d’elle, elle avait cruellement besoin d’affection. C’était comme ça. Elle recherchait plus que jamais les regards masculins, les longues nuits d’amour sous la couette, tout en rêvant à son pirate. Mais sans jamais allez voir Dan… La vipère poussa un profond soupir. Il faisait qu’elle se fasse une raison : deux hommes occupaient ses pensés, dont un qu’elle ne pourrait jamais avoir, et un autre sur lequel elle bavait sans oser faire le premier. Cool tes lovestorys Lee. Pour Nika, elle avait finit par se faire plus ou moins une raison. Il allait se marier, et il ne voulait plus entendre parler d’elle. Mais pour Dan… Ils se voyaient régulièrement en cachette dans le château, souvent la nuit après le couvre-feu. Pour parler. Rien de plus. Profiter d’être avec quelqu’un qui était sur la même longueur d’onde, qui partageait les mêmes forces, les mêmes faiblesses. Qui pleurait aussi Meghan. Ca lui faisait du bien, elle sortait généralement plus sereine de ces entrevues. Sereine, quoiqu’un peu angoissée. Et si elle s’attachait vraiment à lui ?

La russe poussa la porte de la salle des trophées. Personne. Chouette, son binôme était en retard. Pff, elle allait l’engueulé, mais d’une manière… Se posant nonchalamment sur le rebord de la fenêtre, une jambe repliée contre sa poitrine l’autre pendant dans le vide, Aleera laissa son regard se fixer sur le parc, dehors. Dos à la porte, elle l’entendit s’ouvrir, mais ne se donna même pas la peine de se retourner pour contempler son futur père Noël par défaut. Elle laissa son paquet tomber par terre, et s’étira voluptueusement.

-« Privet, plébéien pour qui j'me suis casser l'cul pendant une semaine. Pour ma part j’ai joué le jeu, alors si tu t’attendais à trouver un truc bateau tu peux retourner t’occuper de tes régions inférieures. Mon paquet contient une bague en forme de serpent que j’ai faite enchanter : si tu t’énerve, elle te serra le doigt jusqu’à pouvoir pomper ton sang pour t’aider à te détendre. Merci qui ? »
Bah ça … C’est gentil dit donc Aleera XDD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-shown.forumactif.com/

avatar

« Tough times don't last, and tough people do. »





Messages : 1378

Points : 0
Avatar : David Tennant
Crédits : Kachilight

Age RPG : 39 ans
Sang : Mêlé
Camp : Ordre du Phénix

Vie du personnage : « Hakuna Matata !
« Une ptite lettre ?
♥️ En couple ? Oui avec Grace, et attention on ne mate pas èOé

Truc en plus : Animagus Buse
Doubles-Comptes : Malcolm Gray



MessageSujet: Re: Mission Noël - groupe trois.   Sam 31 Déc - 3:53

Le Sinistros est peut-être chiant quand il s'éclate à répandre et lancer des rumeurs, mais parfois, ses idées sont sympas. Enfin ça dépend pour qui, mais Logan lui, il trouvait chouette d'offrir un cadeau pour Noël à quelqu'un dont on ignore l'identité au moment de l'achat. Ça met plus de piment. Ça tripote l'imagination. En fait la difficulté était de trouver quelque chose qui finirait par plaire, trouver le truc parfait qui fait plaisir. Et Logan était bien décidé à prendre des risques. Et cela signifiait aussi faire attention, prendre des précautions. Donc, il allait... faire deux cadeaux ! La personne choisirait ce qu'elle préfère, et tout le monde serait content. Ce qu'il est prévoyant Logan chéri ! Il avait donc profiter d'une journée de libre pour courir entre Londres et Pré-au-Lard, cherchant joyeusement ses cadeaux surprise, mais aussi ceux des autres. Grace, Nanaly, Adam, Ted & Victoire, des Potter, des Weasley, ... notez l'absence de Cooper, avec des parents décédés et une soeur dont on n'a plus de nouvelles, difficile de faire des cadeaux à la famille. Enfin bref. On ne va pas faire la liste de tout ce qu'il a choisit pour ceux-là, mais par contre, le choix pour l'actuellement inconnu ou inconnue, on va l'expliquer. Il fallait bien sûr que ce soit deux objets complètement différents. Il n'avait pas la moindre idée de sur qui il allait tomber, autant s'assurer que l'un des deux cadeaux plaisent en prenant des choses radicalement différentes, mais dans plus au moins le même domaine. En tant que prof – certes un peu décalé et dans le genre fun – il ne devait pas choisir un truc trop exagéré - ce dont il aurait été parfaitement capable comme par exemple un joli paquet de capotes histoire d'avoir un stock - au risque de se faire démonter par Ombrage et menacer de renvoi. Bah oui, il est pas tendre le gros cochon rose. Donc, la chose devait être décente. Un truc en rapport avec les cours. Ce n'était pas son genre, mais il n'avait vraiment pas d'idées. S'il avait su à qui son cadeau irait, il aurait fait dans le solidement original, mais là, il ne pouvait pas tout se permettre. Logan se promena donc dans les magasins sans trop savoir ce qu'il cherchait exactement, feuilleta les livres, fouilla des les étagères, jusqu'à finalement trouver tout à fait ce qu'il lui fallait.

Petite description. L'Animagus était loin d'être un fana de potions, mais chacun ses goûts, aussi quand il trouva un absolument magnifique kit d'ingrédients pour réaliser des potions en tout genre, il tomba littéralement en arrêt. Il n'aimait peut-être pas ça, mais il devait bien avouer que ce produit était une pure beauté. Toute personne appréciant un minimum ce cours serait subjugué par un kit d'une telle qualité. Et tomberait à la renverse si le prix venait à être énoncé. Bon ça va, ce n'était pas non plus cent gallions, mais pour un cadeau de Noël à quelqu'un qu'il détestait peut-être, c'était vachement pas mal. Il sut tout de suite qu'il se devait de le prendre, même si ça faisait mal à son porte-feuille. Cependant, il lui restait encore son choix de secours à trouver. Tout le monde n'aime pas les potions, c'est sûr. Le second serait donc... un autre kit, mais cette fois pour entretenir sa baguette. Et un beau. Et cher. En plus d'être utile, c'est pas moche et c'est mixte, alors ça va hein. La personne n'aurait qu'à choisir, et si ça lui plaît, elle pourrait les garder les deux, si c'est pas gentil ça. Satisfait, il était rentré au château ranger tout ça dans une grosse boîte qu'il avait solidement enchantée afin que personne d'autre que lui ne puisse l'ouvrir, avant de la planquer au fond d'une armoire. Hors de question que Grace découvre son cadeau avant l'heure !

« Law, arrête ! Espèce d'estomac sur pattes ! »

L'Harfang des Neiges cessa soudainement d'essayer de lui mordiller les doigts pour obtenir son déjeuner et fixa la table avec un air coupable. Trop mignon. Logan lui ébouriffa les plumes en déposant quelques souris dans un bol en face du rapace avant d'aller se préparer chercher ses cadeaux dans sa petite cachette. Il avait rendez-vous à 14h30 dans la Salle des Trophées, afin de découvrir qui était son binôme – très probablement un ou une élève – et surtout remettre ses achats et recevoir ce qu'on s'apprêtait à lui remettre. Il était très, très curieux de le savoir. Sauf que voilà, il avait déjà cinq minutes de retard. Pas très ponctuel, méchant Animagus. Afin d'être plus rapide, le lieu de rendez-vous se trouvant de l'autre côté de Poudlard, il coupa en volant en passant par l'extérieur. Une fenêtre ouverte, et hop, on se retrouve dans le couloir à deux pas de la salle ! Avant d'ouvrir la porte, il jeta un dernier coup d'oeil à ce qu'il tenait dans ses mains : les deux kits étaient emballés dans du papier transparent, ceux-ci étant suffisamment jolis pour ne pas être cachés par du papier-cadeau coloré. Enfin, il poussa la porte, et ce fut à cet exact moment qu'une voix jeune et féminine se fit entendre. Une voix qu'il connaissait. Au vu des paroles, il avait bien fait de ne pas prendre un truc débile à deux gallions, au risque de le regretter. Et pour avoir vu la demoiselle à qui il avait affaire à l'oeuvre, il en était bien content. Car oui, il ne connaissait pas Aleera Bielova que comme simple élève. Il connaissait son nom de famille, mais l'avait aussi rencontrée dans un bar lors d'un joli cassage de gueules. Ce jour-là, il s'était pris quelques sorts, mais il avait également pu montrer ses talents. La baston avait fini en fou rire. Rien de bien méchant, mais il n'oubliait pas que les Bielova étaient réputés pour leurs convictions quelque peu... ahem. En gros, ça ne serait pas étonnant qu'ils fricotent avec les Mangemorts.

« Eh bien, j'espère qu'au moins un de mes kits te plaira suffisamment pour ne pas te faire regretter d'avoir déployé tant d'efforts, qui plus est pour un prof. »

Il avait l'air sympa, le cadeau d'Aleera. Dans le genre étrange et un peu douloureux, mais sympa. Elle s'était donnée à fond, ça faisait toujours plaisir. N'empêche que rien que sa façon de parler laissait clairement entendre que la jeune fille avait... un solide caractère. Dans le genre Lily mais en pire et surtout en bien moins agréable. M'enfin, il ne la connaissait pas très bien non plus. Elle ne participait à son cours, il ne la croisait que dans les couloirs. Logan s'approcha d'elle et lui tendit ses deux paquets.

« Tu n'as qu'à choisir : un kit d'ingrédients pour préparer des potions ou un autre kit, mais pour entretenir ta baguette. Ou les deux. Aucun est l'option que je n'espère pas entendre, mais moi ça ne me dérange pas de les garder 8D. »

Quant à offrir un truc à quelqu'un dont on se méfie un peu, autant se montrer sympathique.

✄-------------------------------------------------------------------



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

« Forgive me father for I have sinned, I have sinned a lot. »



//

Messages : 449

Points : 0
Avatar : Sarah-Michelle Gellar
Crédits : Backseat

Age RPG : 18 ans.
Sang : Pur bien sur
Camp : Basilic

Vie du personnage : //

Truc en plus : Demi-Vélane
Doubles-Comptes : Alexia J. Waldstein



MessageSujet: Re: Mission Noël - groupe trois.   Sam 31 Déc - 5:39

Le regard de la demi-Vélane se perdit dans les sylves de la Forêt Interdite. Qui paraissait plus sombre que jamais, la faute à ces nuages grisâtres qui menaçaient de leur pêter sur le coin de la tronche d’ici peu. Ca faisait bien longtemps qu’ils n’avaient pas eu un vrai, un grand, un bel orage. Mikhaïl allait certainement avoir un petit peu peur, mais tant pis, Jae le rassurait. Elle, elle aimait la tempête, la foudre, les bourrasques. Au point d’allez se poser sur le toit du Manoir dès que les éléments se déchainaient. Svetlana n’était pas au courant, bien heureusement, sinon elle se serait faite massacrée verbalement depuis belle lurette. Sa sœur n’avait jamais comprit cet intérêt qu’elle avait pour le danger, les risques irréfléchis et inutiles. Enfin, on avait le sang chaud ou pas. Svet avait toujours été plus posée qu’Aleera, pragmatique et calme là ou sa frangine était tête brûlée et impétueuse. Elles se complétaient, dans un sens. Même si Lee en prennait pour son grade avec ses conneries et qu’elle n’avait pas son pareil pour faire sortir sa Ministre de sœur de ses gonds. Mais bon, on l’aime quand même. Tout ça pour dire que cet orage pernicieux avec ses promesses d’éclairs et de chaos la mettait de bonne humeur. Elle avait toujours adoré les orages. Karol aussi d’ailleurs. Sa mère lui avait raconté maints contes à ce sujet, et tous ces éléments déchainés émoustillaient ses sens de Vélane.

Aleera ferma les yeux, sereine. Déjà la pluie commençait à grésiller sur le carreau. Sans même regarder elle devinait une dizaine de minuscules ruisseaux sinuant le long de la vitre, plongeant vers le bas à toute allure. Un peu dévié par le souffle du vent, les gouttes devaient légèrement se décaler vers la droite, ou la gauche, balayant la fenêtre d’un sillon humide. Elle rouvrit ses paupières, et caressa la vitre du bout des doigts d’un air songeur, cherchant à reproduire ce labyrinthe de perles grises qui fouettait durement la lucarne.
La porte s’ouvrit doucement, sans que la russe ne daigne se retourner. Elle se contenta de laisser tomber son paquet sur le sol, en lâchant quelques commentaires purement Bielova au passage. Rien de bien méchant, mais ces gens au lieu de dire bonjour, ils sont cassants. Enfin du point de vue d’Aleera, sa déclaration n’avait absolument rien d’offensante. C’était juste une manière de poser le décor : qui s’y frotte s’y pique. Au moins, ledit plébéien était prévenu. Mouarf. Ce qui serait fort amusant par contre, c’est qu’elle tombe sur quelqu’un de susceptible qui partirait au quart de tour avant même d’avoir ouvert son paquet. L’après-midi s’annoncerait un peu moins barbante, surtout si c’était quelqu’un d’assez violent comme Lily ou Lou. Ca partirait en sucette en moins de deux, y’aurait de l’action, ça ferait des Chocapics, enfin bref elle pourrait se défouler quoi. Si c’était quelqu’un comme Andras ou Matthew … Bouarf, ce serait pas mal non plus, ils finiraient par partir en pleurant leur mère. Par contre, si ça tombait sur Clarence, Sid ou Hermès, ce serait plus sportif mais moins violent, et ça finirait certainement dans un placard à balais. Bien réfléchit, au final, elle ne risquait pas de s’ennuyer.
Son interlocuteur prit la parole. Bien… Une voix d’homme plutôt mâture, un poil guillerette, voire nasillarde… Aleera tiqua quand il termina sa phrase. Pour un… Prof ?

Elle jeta un coup d’œil par-dessus on épaule et déglutit difficilement en écarquillant les yeux. D’accord. Ne. Pas. Crier. BORDEEEEEEEEEEEEEEEEEEEL HEUUUUUUUUUUUUUUUU NOOOOOOOOOOOOON TT.TT. POURQUOI MONDE CRUEL U.U. SI DIEUEXISTE IL N’AIME PAS LES BLONDES >>. Hurlant et s’arrachant les cheveux intérieurement, Aleera observa d’un air agar le nouveau Professeur de Sortilèges et Enchantements. Enculé de corbeau aigri va. Pourquoi çaaaaa. Bon, pas de panique. Elle allait prendre son cadeau, dire une méchanceté, et tourner les talons sans demander son reste. …Ou pas. Une idée lumineuse entrava pour quelques instants les pensés grossières de la russe. Logan… Cooper. Petit ami de Grace Waldstein, certainement membre de l’Ordre, ami de la troupe Potter/Weasley. Ils s’étaient rencontrés dans un bar pendant les vacances quand elle était avec ses cousins, ça avait légèrement tourné à la baston quoique ce fut plus cocasse qu’autre chose, et elle ne lui avait rien fait de répréhensible. Mais en plus… En plus, Aleera dissimulait un lourd secret qui intéresserait certainement l’animagus. A grand peine, elle contint un sourire vicieux et resta cloisonnée dans son masque d’étonnement. Ca lui revenait maintenant. Quand elle était petite, dans le journal, était paru une article concernant la mort de mademoiselle Alice Pennywise. La nouvelle semblait amuser Ivan. Beaucoup même. Beaucoup trop. Fouineuse comme pas deux, mini Lee l’avait abruti de questions à ce sujet, ce qui l’avait beaucoup faire sourire et sous-entendre qu’il n’y était peut-être pas pour rien. Donc elle avait récolté un maximum d’informations sur cette Alice Pennywise, pour finalement tomber sur article qui citait son fiancé : Logan Cooper. Et par un étrange concours de circonstances, ce dernier était là, devant elle. Sans se douter de rien. Sans se douter qu’il allait subir Aleera Bielova.

Il faudrait jouer finement : il n’était certainement pas stupide. Et mieux valait surestimer que mésestimer. Prudence. Mais à la moindre faille elle s’engouffrait dedans pour l’emprisonner dans ses filets.
Aleera descendit du rebord de la fenêtre, en observant Logan d’un air un peu méfiant. Elle s’approcha prudemment.

-« Heu bah… Merci hein. J’pense que je vais seulement prendre le kit de Potions. L’autre, t’as qu’à le donner j’sais pas à moi, à quelqu’un de la smala Cooper. Ca fera forcément des heureux. »

Malgré le sourire rassurant de Logan, Aleera rentra légèrement sa tête dans ses épaules pour prendre une position mal assurée. Posant sur Logan un regard perçant, elle ramassa son propre cadeau d’un sortilège d’attraction et le tendit à Logan en tentant un sourire, sans réussir à dissimuler son air méfiant. Maintenant qu’elle était rentrée dans la peau de son personnage, plus rien ne pourrait l’arrêter, elle n’était plus Aleera, Aleera n’était plus qu’une spectatrice qui observait la scène depuis l’intérieur. Et qui commandait un nouveau protagoniste ayant prit ses traits, amalgamé dans un mélange de mensonges et de vérité. Un mixe entre sa véritable personnalité, et autre chose.
Elle contempla le kit de Potions, un léger sourire aux lèvres.

-« En tout cas tu… Enfin vous… Vous, tu, vous ? Bref, vous avez bien choisit j’aime beaucoup les Potions. Comme quoi, prof ça rapport peut-être plus d’argent qu’on veut bien le laisser entendre… »

Aleera fit quelques pas en arrière, reprenant sa contemplation de la fenêtre d’un air songeur, morose. La mâchoire légèrement crispée, le regarder planté droit devant elle. Toujours se dissimuler derrière une muraille d’ironie et de sarcasme. Le cynisme et l’indifférence avaient toujours été ses plus précieux alliés contre le monde extérieur. Elle se tourna vers Logan, ouvrit la bouche, puis la referma. Il la jugeait, vis-à-vis de ses fréquentations et de sa famille, elle en était sûre. Lui qui se faisait passer pour un type ouvert d’esprit, il devait se délecter du regard sévère qu’il posait sur elle. A ses yeux, elle devait n’être qu’une pouf, une pétasse inutile. Une pointe de déception amère de la voix, Aleera reprit la parole.

-« Ca fait quoi, hein ? De recevoir un cadeau de quelqu’un que l’ont déteste… »

Sa voix avait légèrement tremblée vers la fin. Elle détourna le regard, cherchant tant bien que mal à dissimuler son armure d’arrogance qui commençait à se fissurer.
…Ou pas… On verra bien…
Game is on.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-shown.forumactif.com/

avatar

« Tough times don't last, and tough people do. »





Messages : 1378

Points : 0
Avatar : David Tennant
Crédits : Kachilight

Age RPG : 39 ans
Sang : Mêlé
Camp : Ordre du Phénix

Vie du personnage : « Hakuna Matata !
« Une ptite lettre ?
♥️ En couple ? Oui avec Grace, et attention on ne mate pas èOé

Truc en plus : Animagus Buse
Doubles-Comptes : Malcolm Gray



MessageSujet: Re: Mission Noël - groupe trois.   Sam 31 Déc - 7:08

Logan souriait en tendant ses paquets. C'était quelqu'un de souriant, Logan. Il essayait de garder le sourire le plus souvent possible, parce qu'en général, ça lui faisait du bien comme ça en faisait aux autres. Bien sûr, il y avait des moments où sourire n'était pas possible. Quand on souffre, quand on perd quelqu'un, ... Difficile de trouver quelque chose de joyeux dans ces moments-là. Enfin dans la souffrance, mentale ou physique, si. On peut toujours trouver la force de sourire pour rassurer ses proches, comme il l'avait fait durant de nombreuses années. Mais quand quelqu'un que l'on aime s'en va, quand les choses vont mal à un point phénoménal, on ne sourit pas. Ou du moins c'est difficile, très. On se force. Log' souriait donc beaucoup, dès qu'il le pouvait. C'était son truc pour montrer sa sincérité, que ses émotions du moment étaient bonnes. Et là, dans la salle des trophées, elles l'étaient. Cependant, il y avait en lui une part de méfiance. Les Bielova étaient classés par l'Ordre comme des pro-Mangemorts, et Svetlana était la Ministre de la Magie qui, les Phénix avaient peu de doutes, était peut-être un Mangemort. Ils attendaient juste l'occasion de le prouver, et ce serait un grand pas en avant pour le 'bien'. En attendant, ils se devaient d'observer et agir en attendant la faille.

Il ne connaissait pas bien Aleera, mais il en avait entendu des choses sur elle ! Impitoyable, mauvaise, manipulatrice, coureuse et rebelle, ce n'était vraiment pas une fille facile. Enfin, ça dépend le sens. Évidemment qu'il ne se montrait pas confiance immédiatement avec des retours pareils ! Il faudrait être stupide pour se dire 'oh mais non, elle est gentille, il ne faut pas la juger sans la connaître !' alors que tout était contre elle. Il avait appris à se méfier des gens selon leurs antécédents, parce qu'on ne connaît jamais vraiment les gens que l'on côtoie. Parfois, on ne connaît même pas suffisamment ses propres amis. Logan en avait d'ailleurs déjà payé le prix deux fois. Reid et Mary. Il avait toujours avoir cru avoir affaire à des gens adorables, en qui il pouvait avoir pleinement confiance, mais non. Non, il avait été aveugle et n'avait pas vu l'inévitable, ce qui se trouvait juste sous ses yeux mais qu'il n'avait pas remarqué. Tous les deux étaient des Mangemorts, et pourtant ils avaient été ses amis pendant tellement longtemps. Ca avait été difficile à croire, et ça l'était toujours à vivre aujourd'hui.

Aleera lui dit plutôt familièrement qu'elle prendrait le kit pour les potions, tant mieux, au moins elle aimait quelque chose, et ça lui faisait plaisir. Cependant quelque chose clochait. Elle semblait... prudente. Okay elle était face à un prof, mais probablement le plus sympathique du château. Il y avait autre chose, mais il n'arrivait pas à comprendre. Ca ne devait pas être important. A nouveau, il sourit en prenant le cadeau de la jeune fille. Il ne l'ouvrirait pas immédiatement, de toute façon il savait très bien de quoi il s'agissait. Il était plutôt intrigué par le comportement de la Serpentard. Méfiant, trop. Bon sang, mais qu'est-ce qu'elle lui faisait là ? Il lui faisait peur ou quoi ? Pourtant il était tout ce qu'il y a de plus amical. Non, c'était autre chose. Ca devenait de plus en plus difficile à ignorer au fur et à mesure que ses réactions augmentaient. D'abord prudente, puis méfiante, qu'est-ce que ça serait ensuite ? Bon, tentons d'ignorer ça pour le moment. Il eut un léger rire : c'est vrai, on ne croirait pas spécialement que les professeurs gagnent beaucoup. Mais bon, son salaire n'était pas énorme comme celui de personnes travaillant au Ministère, mais suffisant.

« Tu peux me tutoyer. Content que ça te plaise en tout cas ! »

Nouveau sourire. Logan, un si gentil garçon. Ce qui suivit le surprit complètement : pardon ?! L'animagus ouvrit bêtement la bouche pour dire quelque chose, avant de la refermer, un air incrédule dans les yeux. Mais, mais, mais ! Mais pas du tout ! En plus, ça avait vraiment l'air de la toucher, au vu du ton de sa voix. Bah ça alors.

« Je n'ai jamais... je ne te déteste pas. Je te connais à peine, tu n'as pas de raison de croire ça... tu permets ? »

Avec – encore, oui – un sourire qui se voulait rassurant, il ouvrit le cadeau et en sortit la bague : elle était classe et sobre à la fois. Et juste à sa taille. Parfaite. Bon, les serpents ce n'était pas trop son truc, mais il devait bien avouer qu'il l'aimait bien.

« Elle est très belle. J'espère juste qu'elle ne me sera pas trop utile ! »

Logan qui essaie de détendre l'atmosphère, huhu. Il était perturbé, désormais. Il ne s'était pas du tout attendu à ce que les choses tournent ainsi. C'était étrange. Et putain que ça le démangeait maintenant ! Pourquoi avait-elle un comportement pareil, hein ?

« Quelque chose ne va pas ? »

Oui, c'est quoi le problème, miss Bielova ?

✄-------------------------------------------------------------------



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

« Forgive me father for I have sinned, I have sinned a lot. »



//

Messages : 449

Points : 0
Avatar : Sarah-Michelle Gellar
Crédits : Backseat

Age RPG : 18 ans.
Sang : Pur bien sur
Camp : Basilic

Vie du personnage : //

Truc en plus : Demi-Vélane
Doubles-Comptes : Alexia J. Waldstein



MessageSujet: Re: Mission Noël - groupe trois.   Sam 31 Déc - 8:30

Ca y est. Il marchait.
Mais il allait bientôt courir, le malheureux.
Aleera sentit son cœur s’accélérer. La voilà, l’occasion qu’elle avait tant attendue pour prouver sa valeur en tant que Basilic et fidèle du Lord. Jusqu’alors, c’était Moïra qui avait été au centre de toute les attentions : c’est elle qui organisait les réunions de Basilics, c’est à elle qu’on avait demandé de tuer Kenzo, de torturer Nanaly… Elle avait l’entière confiance d’Irina Baranovski. Chose qui déplaisait plutôt à Aleera. Voire très fortement. Pourquoi Moïra, d’abord ? Qu’est-ce qu’elle avait de plus qu’elle ? Pas grande chose, au contraire… Aleera était la petite sœur de Svetlana, une des meilleures amies d’Irina et la connaissait depuis son plus jeune âge, elle était russe, sa famille servait le Lord depuis sa toute première ascension, elle était une excellente élève en Déviance, sans pitié, redoutable, insensible. Alors, pourquoi était-ce l’héritière River qui était au centrer de l’action ? Certes sa famille était influente, mais pas autant que les Bielova. Sa sœur n’était pas Ministre… D’abord elle avait eut l’insigne de Préfète-en-Chef, raflée juste sous le nez d’Aleera, maintenant les Basilics la considéraient comme leur chef… Aleera sentie la jalousie lui enserrer la poitrine. Certes, elle appréciait beaucoup Moïra. L’aiglonne était sans conteste une de ses meilleures amies, et Lee savait qu’en tout temps elle pourrait compter sur sa loyauté et sa sensibilité. Deux qualités qu’elle appréciait extrêmement chez elle. De plus, l’ambition et l’intelligence de la jeune fille l’avaient d’ores et déjà séduite. Mais quand même… Elle concevait difficilement que quelqu’un d’aussi proche d’elle lui soit supérieur. Tout tournait autour d’elle ces temps-ci. Mais au nom de leur amitié, la russe faisait taire ses pulsions avides et se contentait d’être aussi aimable que possible avec Moïra, tout en essayant de lui dissimuler son amertume. Cela l’aurait profondément blessée, et ces temps-ci elle n’en avait certainement pas besoin. Avec les histoires de Neph et Tom… La demi-Vélane faisait fit de son émulation, mais rester attentive à la moindre occasion qui pourrait la propulser vers l’avant.

Et cette opportunité tant attendue se présentait enfin. Elle allait se mettre ce monsieur Cooper dans la poche, et permettre à son camp une victoire certaine. Et une protection supplémentaire à sa famille… Depuis que les médias se déchainaient sur les prétendues allégeances de Svetlana, Aleera était à l’affut de la moindre aubaine pour pouvoir blanchir sa sœur. Certes elle avait exhibé ses poignets vierges devant la presse, mais certains continuaient de douter… Et à juste titre, d’ailleurs. Mais sa sœur ne devait pas perdre la face. Sinon, c’en était terminé des Bielova. Il était de son devoir de laver l’honneur de sa sœur, et celui de sa famille par la même occasion. Les Bielova prendraient une nouvelle dimension, si son plan faisait mouche. Et elle ferait d’une pierre deux coups : Svetlana serait innocentée et retrouverait son image de jeune politique investie pour son peuple, et pour sa part, elle se taillerait une place de choix au sein des Basilics. Et peut-être qu’accessoirement… Elle pourrait faire tomber Ivan ? Enfin, ne nous emballons pas. Il fallait qu’elle continue de s’imprégner de son personnage sans perdre sa concentration ne serait-ce qu’un seul instant ou cela lui serait fatale. Et une occasion pareille, elle ne pouvait se permettre de la rater… Tout jouait en sa faveur pour la moment, espérons que ça dur.

Logan lança joyeusement que si elle le voulait, elle pouvait le tutoyer. Ce qui ne la dérida pas pour autant. Elle garda son attitude de lion en cage, lui tournant le dos, pour finalement faire volte-face nerveusement et lui beugler que de toute manière, il la détestait. Bien. Il paraissait déstabilisé. Aleera l’écouta bafouiller et croisa ses bras sur son opulente poitrine en regardant le sol, la mâchoire crispée. Mais oui, c’est ça. Ose me dire que tu ne te méfies pas de moi, avec ce que doit te raconter ton entourage. D’un côté, ce qu’elle débitait n’était pas tout à fait faux : les trois quart du château la voyaient comme l’archétype parfait de la salope de blondasse qui compense sa petitesse intellectuelle par une poitrine démesurée. Certes, elle était sans aucun doutes la sainte patronne des garces. Mais et alors ? Tous ceux qui la jugeaient avaient comme maitre mot tolérance et voulaient mettre tout le monde sur un pied d’égalité. Et la plupart ne lui avaient jamais adressé la parole. Alors pourquoi la jugeait-elle, hm ? Et si dans le fond, elle n’était qu’une pauvre pitchounne naïve en manque d’affection et d’attention, hm? Hé bien ces gens faisaient un énorme fuck à leurs dogmes à la con et se battaient pour des choses qu’ils ne comprenaient pas. Lily l’accusait d’être une fasciste de pro Sang-pur. Cela la blessait, ça témoignait de l’étroitesse d’esprit de la gamine Potter et du fait que pendant tout ce temps, elle n’avait jamais prit vraiment le temps de la connaitre. Pro Mangemort, certes. Pro Sang-pur, non. Les rangs du Lord l’attiraient pour le statut social qu’ils pourraient lui offrir. Après, elle s’en foutait comme du trou des chiottes de qui était Né Moldu ou qui ne l’était pas. Elle-même n’était pas de Sang-pur, mais une hybride. Une métisse. Ni totalement humaine, ni totalement Vélane, juste entre les deux. La seule chose qui la rattrapait aux yeux des autres était son nom. Rien de plus. Alors pour ce qui était de la pureté de sang…

Aleera resta de marbre face aux exclamations de joie du professeur Cooper quand il enfila sa bague. Continuant de fixer ses chaussures comme s’il n’était pas là, elle avala difficilement sa salive, insensible aux tentatives de l’animagus pour détendre l’atmosphère. Silence. Un gros blanc si vous préférez. La question que lui posa Logan la fit tressaillir. Elle leva vers lui un regard remplit de colère.

-« Je vais vous dire ce qui ne va pas ! Vous sortez avec mademoiselle Waldstein, vous fréquentez les Weasley. Votre chère et tendre ne se gêne pas pour être injuste avec moi ou mon frère sous prétexte que ma sœur a mauvaise réputation en ce moment, et d’ailleurs ça ne la dérange pas outre mesure de critiquer Svetlana devant nous ! Que ce soit les Potter ou les Weasley, ils ne m’ont jamais accepté. Je n’ai jamais eu l’occasion de faire mes preuves, quand je sortais avec Albus ou que j’étais amie avec Lily. »

Cela dit, tout ça n’était que la pure vérité. Elle poursuivit, haletante de colère, les yeux brillants de larmes de rage.

-« Alors, monsieur Cooper, j’en déduis que vous ne me portez pas une très grande estime vous non plus. Comme c’est facile de juger ! »

Elle s’interrompit, en fermant les yeux et serrant les poings le long de son corps. Inspirer. Expirer. Inspirer. Expirer. Le rouge quittait peu à peu ses joue et sa respiration se faisait moins sifflante. Inspirer. Expirer. Inspirer. Expirer. Ses bras tremblaient sous le coup de l’émotion, et elle attendit quelques secondes avant de reprendre la parole, d’une voix plus calme.

-« Ex… Excusez-moi, je n’aurais pas du vous parlez de cette manière. » Elle se stoppa, pour essayer de se redonner contenance. Sans grand succès. « Enfin j’ai… On va dire que j’ai les boules en ce moment. La presse s’en donne à cœur joie, pour casser du sucre sur le dos de ma sœur. Svetlana, une Mangemort ? » Elle laissa échapper un rire amer. « Est-ce qu’un suppôt de Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom aurait ramassé sa petite sœur dans la rue alors qu’elle venait de se faire foutre à la porte par son propre père ? … Pff… Je sais même pas pourquoi j’vous raconte tout ça de toute manière. Vous devez penser pareil que les autres, depuis Halloween, hein…»

Elle poussa un profond soupir et passa sa main sur sa visage.

-« Enfin. C’est toujours assez désagréable de voir qu’on critique les gens qu’on aime. »

Le pire c’est qu’elle est crédible la rosquove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-shown.forumactif.com/

avatar

« Tough times don't last, and tough people do. »





Messages : 1378

Points : 0
Avatar : David Tennant
Crédits : Kachilight

Age RPG : 39 ans
Sang : Mêlé
Camp : Ordre du Phénix

Vie du personnage : « Hakuna Matata !
« Une ptite lettre ?
♥️ En couple ? Oui avec Grace, et attention on ne mate pas èOé

Truc en plus : Animagus Buse
Doubles-Comptes : Malcolm Gray



MessageSujet: Re: Mission Noël - groupe trois.   Dim 1 Jan - 0:51

Le problème, quand on rentre dans un groupe comme l'Ordre du Phénix, c'est que notre comportement face à des inconnus change complètement selon, entre autre, ce que l'on a précédemment vécu. Logan n'avait pas échappé à ces changements. A force de faire des recherches sur les gens, à les observer de loin pour s'assurer de leurs bonnes ou mauvaises intentions, il avait pris l'habitude de 'juger' les gens de par ce qu'il savait sur eux, et non pas par l'impression que ces personnes lui donnaient. Il se retrouvait toujours entre les deux. A hésiter entre 'elle a l'air sympathique' et 'elle traîne avec des pro-Mangemorts, il ne faut pas lui faire confiance', comme la fois où il avait rencontré cette Mina O'Malley. Cette jeune fille se promenait avec River & Co, elle avait été nommée préfète par celle-ci et elle avait clairement laissé entendre qu'elle n'appréciait pas spécialement les pro-Phénixs. Tout ce qu'il fallait pour qu'il se méfie d'elle, cependant, ce n'était que du jugement. S'il n'en était pas arrivé à cette conclusion, s'il n'avait regardé que son comportement sur le moment, il se serait dit qu'il avait affaire à une Serdaigle fort sympathique. Or, durant toute cette matinée en compagnie de la blonde, il n'avait jamais su se décider définitivement. Il n'avait cessé de passer de l'un à l'autre. Mais pourquoi tant d'hésitation ? Peut-être parce qu'il était humain. Il ne pouvait tout simplement pas complètement juger quelqu'un sur ses relations et ses convictions, sans voir ce qu'il avait sous les yeux. A moins d'être insensible, il ne voyait pas comment. Certains le traiteraient de faible, diraient qu'il se mettait en danger en étant ainsi partagé entre deux manières de voir quelqu'un, mais non. Non. Il était juste humain.

Ainsi, là, en face d'Aleera Bielova, à nouveau il ne savait pas quoi croire. Devait-il suivre ce qu'on lui avait dit, ce qu'il savait sur les Bielova, ou la jeune fille ? Dilemme, dilemme. Logan n'était pas un dur à cuir sans sentiments, loin de là. Le silence qui s'était fait ressentir l'avait perturbé assez pour qu'il demande ce qui clochait, et la réponse de la Serpentard avait été... inattendue, doublée d'un regard de tueuse. L'Animagus en resta coi, bouche bée. Alors là, putain. Quand elle eut finit son discours quasi haineux sur le coup, il ne sut tout simplement pas quoi dire. Que répondre à ça, hein ? Qu'il en était désolé ? Ca ne ferait qu'attiser sa colère. Il ne pouvait pas non plus lui sortir 'je suis obligé de me méfier pour mon boulot', ça lui semblerait stupide comme excuse. Bon, ce n'était pas un secret qu'il était de l'Ordre, il l'avait lui-même annoncé lors de son premier cours. Tout le monde s'en doutait, autant le confirmer. Bref, il ne voyait pas quoi répondre à cela. Il ne baissa pas les yeux, il perdit juste son sourire. Calmement, il l'observa se calmer sans bouger. Elle semblait vraiment sincère. Là, il ne voyait pas comment elle pouvait faire semblant, et au passage, il ne lui en voulait pas de lui parler avec autant d'agressivité. Il y avait de toute évidence une grosse part de vérité dans ses paroles, mais en tant que membre de l'Ordre, il y avait toujours cette part de lui qui doutait. Il aurait aimé ne pas la ressentir, mais l'ornithologue et professeur ne pouvait pas s'en empêcher.

Aleera énonça alors brièvement une part de son passé, cette fois beaucoup plus calme. Celle d'une fille jetée dehors par son père. Était-ce un moyen de le sensibiliser ? Rah, elle était tellement crédible ! Il avait du mal à voir du faux là-dedans. Si comédie il y avait, elle était très douée. Trop, puisqu'il ne savait plus quoi penser. Il était sûr, certain que Svetlana était un Mangemort, et pourtant la Serpentard semblait croire ses propres paroles. Il était près à écouter beaucoup de chose, mais l'innocence de la soeur Bielova, il ne pouvait pas. Dans sa tête, il n'y avait pas de doutes, et l'Ordre finirait par le prouver. En enfuyant sa main dans sa poche et ne la quittant pas des yeux, il prit la décision de jouer la carte de l'honnêteté.

« Oui, je pense comme les autres. Si je me trompe, j'en suis désolé, mais pour l'instant, je ne pense pas changer d'avis. »

Le sourire qu'il lui offrit ne fut pas joyeux, mais plutôt... je ne sais pas. Différent. En tout cas il n'était pas fier ou heureux de lui exprimer sa pensée concernant sa soeur. Ca ne faisait jamais plaisir d'entendre ce genre de chose, même si ce n'était pas dit avec agressivité ou méchanceté. Logan soupira : elle avait raison, ce n'était pas agréable et pourtant tout le monde devait passer par là. Mais les Bielova plus que les autres. Tous les membres de la famille, sans exception, étaient suspectés d'être Mangemorts ou pro-Mangemorts, ça ne devait pas être facile à supporter tous les jours. Surtout que d'après ce qu'il entendait, la père d'Aleera ne semblait pas être un exemple de compréhension et de gentillesse. Il ne serait pas étonnant qu'il soit solidement ancré dans les partisans du Seigneur des Ténèbres. Et cela l'intriguait. Il lui suffisait d'entendre une parole suffisamment claire pour en arriver à la conclusion qu'il pourrait transmettre à l'Ordre ensuite : 'Cet homme, Ivan Bielova, est un mangemort.' et après avoir tout bien préparé, ils pourraient trouver le moyen de l'envoyer à sa vraie place, Askaban. De toute façon, apparemment il ne manquerait pas beaucoup à ses enfants... Bon dieu ce qu'il se dégoûtait. Une jeune fille lui reprochait de la juger sans la connaître et lui, il songeait à trouver un moyen de prouver la culpabilité de son père. Voilà ce que l'Ordre lui avait apporté. Un esprit d'homme qui pour ramener la justice, en oubliait la situation présente. Pourtant, c'était son devoir. Il devait le faire, tenter le coup pour faire son boulot. Chaque Mangemort au moins repéré était un petit pas vers la victoire.

« Il n'a pas l'air tendre, ton père. Autant dans ses actes que dans ses paroles, je me trompe ? »

Sujet lancé d'une voix calme. Pas curieuse, ce serait mal placé. Il ne fallait pas la mettre en colère à nouveau. Malgré tout, il ne cherchait pas à cacher que ces informations pourraient lui être utiles, d'une manière ou d'une autre. Il se contentait d'un léger sourire compatissant, qui exprimait que si elle ne voulait pas répondre, elle pouvait très bien changer de sujet de discussion. Ou partir.

✄-------------------------------------------------------------------



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Mission Noël - groupe trois.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission Noël - groupe trois.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Morsmordre :: « DEPARTEMENT DES MYSTERES. » :: Pensine. :: Corbeille RP.-