Partagez | 
 

 In too Deep - Logan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

« The world is a mess and I just need to rule it. »



Messages : 137

Points : 0
Avatar : Blake Lively
Crédits : Arya_C

Age RPG : 21 ans
Sang : Mêlé
Camp : Mangemort

Vie du personnage : ♠️ Liens

♠️ Histoire

♠️ Lettre





MessageSujet: In too Deep - Logan   Ven 23 Déc - 3:48


In too Deep.

✎ Noms ◮ Selena De la Vega && Logan Cooper
✎ Mois actuel ◮ Fin Novembre
✎ Contexte temporel ◮ Milieu d'après midi, dans les tous derniers jours de Novembre. (Il neiiige *__*)
✎ Contexte spatial ◮A l'hopital Sainte Mangouste.

Codage (c) Champifeuille et Shakespearette.






-Tout se passe à merveille Mademoiselle De la Vega.

Un léger sourire naquit sur les lèvres de l'espagnole tandis qu'elle se redressait sur le coude pour observer Calista McPherson, sa médicomage. (Oui, parce que Reid n'aurait pas particulièrement apprécié UN médicomage pour s'occuper de la grossesse de Lena pour tout avouer. Pour ne pas dire qu'il aurait assassiné avec sadisme l'homme en question (a)) L'anglaise lui fit un sourire timide tandis que la blonde observait d'un air songeur son ventre nu légèrement arrondi. Rabaissant son pull sur ce dernier pour le couvrir, elle laissa Calista lui poser les questions habituelles. Non, elle n'avait plus de nausée, oui, elle parvenait à dormir correctement, et non, elle ne changeait pas d'humeur toutes les 3 secondes comme certaines femmes enceintes. Du moins, pas encore. Ramenant une mèche ondulée derrière son oreille, l'espagnole sourit à la jeune femme en se levant de la table d'auscultation sur laquelle elle était restée assise, attrapant son sac Gucci, et cherchant son manteau du regard. Reid devait certainement bosser au ministère, et Roxanne être avec Aleera à un shooting de sorcière Hebdo. Aussi, elle avait tout son temps pour de un, ranger l'appartement, de deux, préparer un dîner (pour une fois que Diego acceptait un jour de congé pour lui faire plaisir!) et de trois, choisir des prénoms à proposer à Reid. Parce que l'énorme avantage de la magie, c'est de pouvoir savoir le sexe de son bébé avec un peu plus d'avances que ces autres moldus. On vous laisse imaginer l'excitation de la future môman mangemorte 8D Observant rapidement son profil dans le miroir de la salle , l'espagnole ne pût s'empêcher de sourire légèrement. Malgré la tunique longue qu'elle avait passé sur son jean, on devinait un ventre arrondi sous le tissu. Passant son manteau sur ses épaules, elle entendit Calista l'interpeller;

-Quand sera la prochaine réunion au fait ?

Nouveau sourire. 'Tendez, on ne se fait pas suivre par n'importe qui quand on est mangemort, on choisit une sage femme qui à les mêmes idéaux que nous. Sortant ses cheveux de l'épais manteau, 'Lena répondit d'une voix douce.

-Il semblerait que ce soit la semaine prochaine. Ne sois pas en retard surtout.

Tournant le dos à la rouquine, l'espanole sortit de la pièce avec un léger sourire. Tout allait bien dans le meilleur des mondes. Reid libéré, un mariage qui approchait à grands pas, un bébé au sexe défini et ...
Et un homme dans lequel on rentrait accidentellement trop occupé à regarde naïvement la neige tomber. Deux solutions. Insulter l'innocent en espagnol et le mettre plus bas que terre, ou se rappeler de l'excellente nouvelle qu'on vient d'apprendre et être, pour une fois, un minimum aimable.

-Je suis vraiment désolée je n'ai pas...

Stooooooooooop politesse! On parle pas d'un innocent, on parle de... Logan Cooper. Génial, pas mieux pour vous ruiner une magnifique après midi enneigée dans Londres. Le petit sourire d'excuse de la blonde disparût instantanément, tandis qu'elle toisait le jeune homme du regard.

-Oh, c'est toi, peu importe alors.

Et dire qu'un temps, il avait été un de ses plus proches amis, à qui elle aurait tout confié. C'était bien avant qu'il ne se ligue contre elle en envoyant Reid en prison... Dès ce jour, Selena vouait une haine sans égard contre Logan. Et même si désormais Reid était tiré d'affaire, elle n'oubliait pas par quoi elle était passé durant un an, tandis que Monsieur Cooper avait la belle vie. Croisant les bras contre sa poitrine en rejetant légèrement la tête en arrière, la jeune femme oublia l'idée de se lancer dans un duel maintenant, en plein Ste Mangouste. Déjà, car ce n'était pas le meilleur lieu. Ensuite, parce qu'elle ne tenait pas à affaiblir le foetus qui grandissait dans son ventre pour une vendetta. Pas maintenant. Elle en reparlerait dans quelques mois en revanche..

-Je vois qu'encore une fois, tu as su te tirer d'affaire. Quelle chance tu as eu d'éviter la noyade.

Son ton avait été évasif. Elle même avait faillit y rester cette nuit là après tout. Mais même si son envie actuelle était de torturer Logan, elle ne pouvait pas se le permettre. La libération de Reid et son blanchissement faisait croire à tout le monde que son fiancé et elle même étaient de simples sorciers -un peu extrêmes dans leurs idéaux, certes- mais qui n'avaient rien à voir dans les affaires du Lord. Alors, autant ne pas montrer toute sa rage maintenant, et essayer de passer pour une simple sorcière qui à vu son fiancé incarcéré par erreur, plutôt que de faire tout de suite comprendre à Logan que sa trahison lui couterait cher.

-Tu as l'air en forme en tout cas.

Ton neutre. Pas de haine, pas encore. Se contenter d'un peu de mépris et d'arrogance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

« Tough times don't last, and tough people do. »





Messages : 1378

Points : 0
Avatar : David Tennant
Crédits : Kachilight

Age RPG : 39 ans
Sang : Mêlé
Camp : Ordre du Phénix

Vie du personnage : « Hakuna Matata !
« Une ptite lettre ?
♥️ En couple ? Oui avec Grace, et attention on ne mate pas èOé

Truc en plus : Animagus Buse
Doubles-Comptes : Malcolm Gray



MessageSujet: Re: In too Deep - Logan   Lun 26 Déc - 6:46



« ... Vous n'avez pas attendu, n'est-ce-pas ? Combien de temps ? »
 « Baaah... Trois semaines...»
« Monsieur Cooper, on avait dit pas d'activités physiques avant un mois ! »
 « Mais un mois c'est dans moins d'une semaine, c'est pareil, non ? »

Le vieil homme qui lui servait de médecin leva les yeux au ciel sans cacher le sourire amusé qui éclaira son visage face à l'air renfrogné de son patient, pas ravi qu'on l'appelle 'monsieur' mais se fichant complètement d'avoir désobéi aux recommandations de son aîné. Celui-ci avait clairement insisté sur le fait qu'il devait attendre d'être complètement guéri, autrement dit un mois minimum, avant de reprendre... le sport. Enfin, vous voyez ce que je veux dire, hein ! Avec une copine comme Grace, une Harpie, on ne reste pas inactif très longtemps. Trois semaines d'abstinence c'était quasiment un exploit de leur part ! Évidemment, ça n'avait pas vraiment aidé à sa cicatrisation, mais celle-ci ayant bien débuté, les conséquences étaient minimes. Il aurait encore la cicatrice et mal en se baissant - ou en cas de choc - pour une semaine ou deux, mais rien de plus. Pas de quoi s'inquiéter, donc. Le docteur lui fit signe de remettre son t-shirt et se dirigea vers son bureau de l'hôpital Ste Mangouste pour rédiger vite fait son compte-rendu, alors que Logan fermait la tirette de son sweat-shirt avant de s'asseoir en face de l'homme aux cheveux gris.

« Je ne pense pas que vous aurez encore besoin de revenir. Par contre votre épaule, il n'y a aucune amélioration, et rien que l'on puisse faire pour arranger ça. »
« Depuis le temps, je sais bien... vous avez gagné combien, mmh ? »
« 50 gallions. En espérant ne pas vous revoir de sitôt, monsieur Cooper. »

Après un léger rire et la décision d'ignorer ce nouveau 'monsieur', Logan serra la main du médecin et se dirigea vers la porte, amusé. Décidément, tout le monde s'amusait à parier sur lui et Grace, ça devenait une habitude chez les gens. Après Hugo et Lily, même les inconnus s'y mettaient, cette fois sur le temps qu'ils mettraient avant de passer à l'acte. Sérieux, ça en devenait ridicule, mais il faut dire que ça avait pu paraître tentant pour les infirmiers en le voyant assurer qu'il serait sage alors que lui et sa Harpie ne cessaient de se jeter des regards quand il était encore dans son lit d'hôpital. Ralalala, sérieusement... Il sortit de la pièce, toujours dans ses pensées, et évidemment, complètement à l'ouest, il ne regarda pas devant lui et se prit quelqu'un dans la gueule. Logan, combien de fois faut-il te dire qu'il ne suffit pas d'avoir les yeux dans la bonne direction pour faire attention à ce qu'il y a sur ton chemin ? Les excuses qui commençaient à se faire entendre se turent soudainement alors qu'il ouvrait la bouche pour faire de même, avant de la fermer en se rendant compte de qui se trouvait juste en face de lui. Les paroles de la jeune femme, ravissante, lui firent l'effet d'un poignard enfoncé brutalement dans son ventre, car si le ton était relativement neutre, il savait bien qu'elle n'en pensait pas moins. Alors tomber sur elle soudainement, ce qui était déjà difficile, et en plus se voir d'une certaine manière rejeter, ça n'est pas agréable, surtout quand on se sent coupable de ce que l'on a infligé à la personne, et que celle-ci était aussi – auparavant – une amie.

L'Animagus serra les dents et les poings, se retenant de ne pas faire un pas en arrière et trouver une excuse pour se casser vite fait. Il était loin d'avoir attendu une confrontation surprise avec l'une des deux personnes le détestant le plus dans le monde. Après tout, elle avait haineusement claqué la porte à son nez, rejeté ses lettres et lui avait jeté des regards empreints de haine à chaque fois qu'elle l'avait croisé depuis qu'il avait dénoncé l'amour de sa vie, Reid Turner, et accessoirement le (ex) très bon ami de Logan. Il avait cherché à se faire pardonner mais n'avait reçu pour réponses que du venin. Au fond, quoi de plus normal ? Il avait infligé à un couple ce qu'il avait lui même vécu et affreusement supporté. Sauf que dans son cas, elle était morte, mais là n'est pas le sujet. Il avait agit sous le coup du choc de ses découvertes, et il ne s'était rendu compte de la dimension de ce qu'il avait fait qu'après que Reid fut jeté à Askaban. Oui, il avait fait son devoir, n'empêche que cette trahison l'avait aveuglé et il en avait oublié qu'il tenait à la personne impliquée. Il avait fait deux victimes, en fait. Selena avait énormément souffert de cette séparation. Ce qu'il ne souhaitait à personne. Et pourtant il l'avait fait. Bien sûr, malgré ses efforts, il n'avait pas été pardonné, et au fond, il le comprenait.

La libération du Mangemort n'avait pas aidé et avait mis en doute ce dont il était certain : avait-il fait une erreur ? Reid était-il innocent ? Non, sûrement pas. Le Ministère était truffé de fidèles au Seigneur des Ténèbres, ça n'avait pas du être difficile de le faire sortir, même si ça avait pris du temps. Il était un Mangemort. Il ne pouvait pas s'être trompé. L'Ordre le savait, mais n'avait pas de preuves. Il n'avait rien contre lui. Selena le savait-elle ? Soit elle l'ignorait, ce dont il doutait, soit elle était au courant et l'acceptait, soit elle était elle-même du mauvais côté. Honnêtement, il ne voulait pas savoir. Ce qui était sur, c'était que elle, elle savait le concernant. Elle savait qu'il était de l'Ordre, que c'était pour ça qu'il avait dénoncé son fiancé. Après que Harry Potter l'ait envoyé s'occuper de la porte à Halloween, c'était clair. Aussi étonnant que cela puisse paraître, Logan n'arrivait pas à détester l'Espagnole et son compagnon. Il ne voulait pas et ne pouvait pas. Des amis restent des amis. Comment pouvait-il penser cela alors que Reid était, en quelque sorte, un monstre ? Peut-être parce qu'il avait tous ces bons souvenirs passés en sa compagnie. Parce que durant tous les moments qu'ils avaient passé ensemble, il n'avait vu que le bien du jeune homme. C'était compliqué. Difficile à expliquer. Mais bref. Maintenant, il ne pouvait pas revenir en arrière. Il était là, en face d'elle. Il ne pouvait pas s'enfuir.

« Une chance, oui. Toi aussi, à ce que je vois. Mais j'ai quand même failli y passer. »

Et je suis sûre que tu es très déçue que je m'en sois sortit. Son ton était tout à fait neutre. Comme s'il parlait à quelqu'un de normal. Il avait effectivement eut de la chance de ne pas mourir noyé, mais il avait quand même clamsé pour une minute. Se faire empaler, ça ne laisse pas le corps en super forme. L'Animagus décida d'ignorer le mépris qu'il devinait dans la voix de la jeune femme et fixa pour deux secondes le sol. Il avait un peu de mal à soutenir son regard, en fait.

« Moins que j'en ai l'air. Pourquoi es-tu... »

Il se tut quand ses yeux se posèrent sur le ventre légèrement arrondi de Selena. Ah. Oui ça, ça ne trompait pas. C'était logique. Reid + sortie de prison + Selena + temps séparés + amour + fiancés + ventre arrondi + visite à l'hôpital = bébé.

« Oh. Félicitations. »

Et je sais, tu t'en fiches complètement, parce que tu me hais. Cette rencontre avait le don de lui miner le moral à un point pas possible. Log' est quelqu'un qui culpabilise très vite, et avec cette histoire, il y avait de quoi. Cette fois, il la regarda droit des les yeux.

« Je suis désolé. »

Tout ce qu'il y a de plus sérieux, de plus sincère. De plus navré. Mais Logan mon chou, tu n'as toujours pas compris qu'elle ne veut pas t'entendre ? Arrête d'essayer, ça ne sert à rien. Elle te hait. Toi, elle et Reid, c'est du passé. Tu ne seras pas pardonné si facilement. Peut-être pas du tout, en fait.

✄-------------------------------------------------------------------



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

« The world is a mess and I just need to rule it. »



Messages : 137

Points : 0
Avatar : Blake Lively
Crédits : Arya_C

Age RPG : 21 ans
Sang : Mêlé
Camp : Mangemort

Vie du personnage : ♠️ Liens

♠️ Histoire

♠️ Lettre





MessageSujet: Re: In too Deep - Logan   Dim 15 Jan - 9:04



Logan. Son plus proche ami, et ce, pendant des années. Elle avait toujours été la pour lui, et aurait tout fait pour l'aider. Mais le revoir ici et maintenant, lui donnait juste envie de lui donner un Doloris. Histoire qu'il voit ce que souffrir signifiait réellement. Durant une année entière, elle avait souffert continuellement, parce que Monsieur Cooper s'était senti l'âme d'un chevalier servant. Le privant de l'homme qu'elle aimait, et lui donnant envie de mettre fin à ses jours quand on lui annonça la fausse mort de ce dernier. Et aujourd'hui, il se tenait la, face à elle. Vivant, il avait su se défaire de la noyade. Dommage...
Et comme il le lui fit remarquer, il s'en était tiré de justesse.
Un sourire doucereux naquit sur les lèvres fines de la sorcière, avant qu'elle ne réponde avec son accent à couper au couteau.

-On à tous faillit y passer tu sais. Et d'autre n'ont vraiment pas eu de chance.

Un certain Aiden par exemple, ou la nièce de Logan si elle avait bien compris. Elle l'avait lu dans la presse quelques jours après l'incident.
Alors qu'elle lui disait qu'il semblait en forme, il dénigra légèrement l'idée. Il ne l'"était pas autant que ça. Ce qui expliquait sa venue ici.
Alors qu'il allait lui demander la raison de sa venue ici, il se stoppa sur la rondeur de son ventre. Bloquat. A la fois par tendresse et par réflexe protecteur, l'espagnol passa doucement une main sur son ventre, tandis que Logan la félicitait. Acquiesçant doucement d'un geste de la tête, elle répondit

-Je l'ai su le jour d'Halloween. Un peu avant l'accident.

Alors qu'elle ne s'y attendait pas, Logan la regarda dans les yeux, la forçant à relever le regard vers lui. Lui disant qu'il était.. Désolé. Oulah, il s'excusait ou bien? 'Lena se doutait que toute les lettres qu'il lui avaient envoyé devait contenir des excuses, mais elle avait toujours refusé de les ouvrir.
Son regard clair fixa un long moment celui de Logan sans répondre. Du moins, pas immédiatement. Ce serait trop facile de prouver ses idéaux mangemoresques en l'assassinant ici même. Au lieu de ça, elle voulait se faire passer pour ce que otut le monde pensait. Une sorcière aux idées dures, mais innocente.

-Je le sais.

Que pouvait-elle dire d'autre après tout? Et alors, un soupçon de sincérité s'échappa de ses lèvres sans qu'elle ne s'en rende compte.

-Pendant un an, il ne s'est pas passé une seule journée, sans que j'ai envie de mourir. Et un jour, on m'a annoncé que Reid avait succombé à ses blessures à Azkaban.

Elle voulait que Logan réalise ce qu'il lui avait fait subir, alors qu'elle s'était toujours mise d'accord avec Reid et quelques mangemorts pour ne jamais toucher à ses proches. Mangemort oui, mais malgré tout, proche amie de Logan. Meilleure amie même. Alors oui, elle lui en avait voulu de tout son être quand il les avait trahis, Reid et lui.

-Cette douleur que j'ai ressenti en le croyant mort, je ne la supportais pas. Et j'ai essayé de mettre fin à mes jours. Alors, tes excuses, tu comprendra que j'ai disons... beaucoup de mal à les accepter de bon coeur.

Il n'y avait pas eu de haine dans sa voix, juste une remarque calme et remplie de douleur malgré tout. Elle n'oubliait pas ce qu'elle avait vécu pendant un an. Ni le regard des collègues, ni les insultes des familles dont Reid était supposé être le tueur (confirmé d'ailleurs, mais chuuut) Elle avait toujours gardé sa colère et sa douleur pour elle même. Mais juste une seconde, elle voulait que Logan comprenne sa rancoeur.

-En dehors de ça, qu'est-ce qui t'as amené à l'hopital?

Un ancien ami, reste un ami. Et souvent, on ressent le besoin de vouloir savoir ce qu'il est devenu. par sadisme, ou par curiosité.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

« Tough times don't last, and tough people do. »





Messages : 1378

Points : 0
Avatar : David Tennant
Crédits : Kachilight

Age RPG : 39 ans
Sang : Mêlé
Camp : Ordre du Phénix

Vie du personnage : « Hakuna Matata !
« Une ptite lettre ?
♥️ En couple ? Oui avec Grace, et attention on ne mate pas èOé

Truc en plus : Animagus Buse
Doubles-Comptes : Malcolm Gray



MessageSujet: Re: In too Deep - Logan   Lun 16 Jan - 10:11




C'était sortit tout seul. C'était la seule chose qui lui était venue à l'esprit, la seule chose qu'il savait vouloir dire depuis si longtemps. Il avait envoyé des lettres, beaucoup, sans jamais obtenir de réponses et il se doutait qu'elle avait tout simplement refusé de les lire, tout simplement trop en colère, pleine de haine à son égard. Selena avait définitivement coupé les ponts, elle ne voulait plus entendre parler de lui, à moins que ça ne soit pour lui annoncer sa mort, chose qui l'aurait fait sûrement sauter de joie, il n'avait pas le moindre doute là-dessus. Et voilà que maintenant, ils se rentraient dedans dans un hôpital, forcés de se parler en face à face, à se dire les choses clairement. Bien sûr, ils pouvaient tous les deux partir quand ils le souhaitaient, mais ce genre de rencontre n'arrivait pas tous les jours. C'était peut-être l'occasion de mettre les choses au clair une bonne fois pour toute, et tant pis s'ils étaient debout en plein milieu du couloir. Ca n'avait pas d'importance, pas maintenant alors qu'il était confronté à la conséquence de son acte, face à une ancienne excellente amie qui l'avait renié, et pas sans raison.

Logan lui dit donc avec toute la sincérité de son être qu'il était désolé. Trois simples mots pourtant si vitaux à être prononcés. Trois mots qui peuvent sauver une relation. Mais pas ici. Ce ne serait pas aussi facile. C'était aisé pour un malentendu ou un mensonge, mais pas pour une histoire de prison. Selena le fixait dans les yeux sans ciller. Il espérait y voir une pointe de miséricorde, mais rien ne vint. Il ne devrait pas espérer ainsi. Mais qu'y pouvait-il ? Qui ne voudrait pas se faire pardonner d'avoir gâcher la vie de deux de ses meilleurs amis en jetant l'un d'eux dans le pire lieu sur terre et l'autre à l'absence de son aimé ? Hein ? Il faudrait être inhumain pour ne pas le vouloir. Et justement, l'Animagus était humain. Peut-être un peu trop. Le 'je sais' de la jeune femme eut un effet douloureux, mais ce n'était rien comparé à ce qui allait suivre. Rien du tout. C'était minuscule, un goutte d'eau au milieu de l'océan de la culpabilité qu'il s'apprêtait à ressentir.

Sa voix fut calme. C'était ça, le plus dur. Tellement calme et pleine d'une souffrance qu'il savait réelle. Ses paroles eurent l'effet de plusieurs poignards plantés dans son coeur, comme pour lui rappeler que telle était la douleur qu'elle avait du ressentir pendant tout ce temps. Il se l'imaginait fort bien cette douleur, puisqu'il la connaissait et qu'elle avait réduit à néant quatre longues années de sa vie. Il la regardait, le regard brisé. Cette ouverture à lui était suivie d'une simple question qui lui sembla non-importante. Il était bien trop remué par ce qu'elle avait dit.

« Ma santé, entre autre suite à la noyade. Mais ça n'a pas d'importance. »

Son regard caramel, brisé, ne la quittait pas et il fit de son mieux pour que sa voix reste stable. Il était tellement, tellement désolé. Il n'avait jamais voulu ça. Il avait agit en pensant faire son devoir – ce qui était le cas – mais sans prévoir les répercussions sur Selena et sur lui. Ils devaient s'asseoir. Il fallait qu'il lui dise. Il fallait qu'il lui explique, qu'elle comprenne pourquoi il s'en voulait tellement. Un membre de l'Ordre devrait s'en foutre, non ? C'est son boulot. Mais Log', bien qu'il n'en ait pas l'air, est sensible. Jeter un ami en prison l'avait fait souffrir, il n'aurait pas pu en être autrement, mais ce n'était pas si simple. Non, pas du tout. Il y avait Selena, celle que Reid aimait, dans tout ça. Ce qui changeait tout. Il aurait pu apprendre à accepter, mais ce cas-là ne serait jamais facile. Ce cas-là était spécial.

Prudemment, il tendit la main pour frôler le poignet de l'Espagnole, l'invitant à le suivre en désignant une salle d'attente vide du regard – à quoi ça sert une salle d'attente dans le couloir pour les personnes âgées en fin de vie, hein ? S'ils devaient s'exprimer, autant le faire seul à seul. Bon, ça lui laissait l'occasion de l'assassiner sans témoin, mais il s'en fichait. Il savait qu'elle ne le ferait pas. Une fois à l'intérieur, il l'invita silencieusement à s'asseoir sur un chaise, alors qu'il plaçait une chaise pour se mettre en face d'elle. Il était temps de régler cette histoire, une bonne fois pour toute.

 « Je comprend. Je comprend et c'est pour ça que je n'aurais pas du. »

Je sais à quel point cette souffrance est insoutenable, oui. Il ne savait pas où mettre ses mains. Sur l'accoudoir, sur ses genoux, les tenir l'une l'autre ? Il finit par s'entre-écrabouiller les doigts tellement il se sentait mal. En plus d'être plein de culpabilité, il se devait de parler d'une chose sur laquelle il ne s'était vraiment ouvert qu'à Grace, et qu'il n'avait mentionné qu'à Nanaly et Adam. Il détestait affreusement en parler. Mais ici, il était obligé. C'était le seul moyen de lui faire comprendre que ses excuses étaient profondes et de lui prouver qu'il comprenait vraiment. Tellement de gens disent 'je te comprend' alors que c'est faux. Pas étonnant qu'elle pense qu'il se fout d'elle. Après tout, comment Logan Cooper, si joyeux, heureux et qui réussit tout de sa vie pourrait-il 'comprendre' sa douleur, hein ?

« J'aurais du réfléchir et me dire que tu ne méritais pas de vivre quelque chose comme ça. Personne ne devrait. Je n'aurais pas du t'infliger – vous infliger – ce que j'ai moi-même vécu. Sauf que... qu'Alice n'est jamais revenue et ne reviendra pas. »

Ca faisait bien longtemps qu'il n'avait plus prononcé ce prénom en face de quelqu'un d'autre que Grace, sa chère Grace qui avait tout tenté pour le relever. C'était clair, non ? Avait-elle besoin de plus d'explications ? La manière dont sa voix s'était brisée, la douleur ressentie à travers son ton, ses yeux fuyants, ses mains ne sachant pas où se mettre n'étaient-ils pas suffisants ? Pouvait-elle maintenant comprendre pourquoi il avait tant insisté à chercher son pardon et peut-être lui apporter son aide si elle en avait besoin ? Selena De La Vega pouvait-elle comprendre que Logan Cooper ne possédait pas la vie sans absence et douleur qu'elle s'imaginait ? Qu'il avait même vécu pire, car lui, il ne reverrait plus sa fiancée. Certes il avait Grace plus proche de lui désormais et il l'aimait, mais le genre de trou que les Mangemorts avaient creusé en lui ne se reboucherait probablement jamais, même si la douleur qui s'en était échappée était maintenant de plus en plus atténuée par les sentiments qu'il ressentait pour sa Harpie. N'empêche que les souvenirs, eux, ne s'effaçaient pas et ne faisaient que rouvrir la plaie.

✄-------------------------------------------------------------------



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

« The world is a mess and I just need to rule it. »



Messages : 137

Points : 0
Avatar : Blake Lively
Crédits : Arya_C

Age RPG : 21 ans
Sang : Mêlé
Camp : Mangemort

Vie du personnage : ♠️ Liens

♠️ Histoire

♠️ Lettre





MessageSujet: Re: In too Deep - Logan   Dim 29 Jan - 23:05



Apparemment, lui aussi avait eu des soucis de santé juste après la noyade? De son côté, Calista lui avait dit avoir eu beaucoup de change. En dehors de son épaule démise et de quelques éraflures, elle s'en tirait relativement bien, et son bébé aussi. Pas de risques pour lui, ni de possible infection pulmonaire pour elle. La magie de la médicomage avait relativement bien fait son boulot de toute manière. Il lui avait dit être désolé, et brièvement, Selena lui avait comprendre que vu ce qu'elle avait traversé, ses excuses ne lui faisaient pas beaucoup d'effet. Ses nuits cauchemardesques, ses larmes qu'elle ne parvenait pas à retenir ds qu'elle rentrait dans son appartement vide, ses crises de rage, sa douleur qu'elle ne parvenait pas à évacuer. Toute cette tension accumulée en elle depuis un an l'avait torturé aussi savamment que les Endoloris qu'elle jetaient sur les membres de l'Ordre pour se détendre un minimum. Leur faire comprendre à tous la douleur qu'elle ressentait au quotidien depuis que Reid était parti.
Le poignet du jeune homme frôla le sien, l'incitant à venir s'asseoir dans la petite salle d'attente vide. En un regard, Selena sut qu'elle aurait pu avoir sa vengeance. Le jeter à terre, l'endoloriser assez longtemps pour qu'il ait hâte de mourir. Qu'il sache à son tour quelle douleur cela faisait. Pourtant, elle n'y pensa qu'un centième de seconde à peine. Son meurtre aurait pu être parfait, elle le savait. Calista l'aurait aidé à se débarrasser du corps et alors, il n'y aurait pas eu un seul survivant sur les membres du phénix qui s'étaient chargés de l'arrestation de Reid. Ce dernier ne s'était pas gêné pour assassiner méticuleusement ceux qui l'avaient jetés à Azkaban. Tous, sauf Logan.
Il reconnut qu'il n'aurait pas du faire ça.

-Pourquoi tu l'as fait alors?

Ca avait été plus fort qu'elle, son ton s'était fait dur, hautain. Se mordant l'intérieur de la joue pour se calmer, elle s'assit doucement sur une des petites chaises, rejetant aussi vite qu'elle était venue l'idée de signer la mort de son ancien ami. Rejetant en arrière ses boucles blondes, la jeune femme fixa son regard de jade dans celui du professeur tandis qu'il reprenait la parole.
Elle n'avait jamais entendu parler d'Alice avant aujourd'hui. Mais elle ne mit pas longtemps à comprendre qui elle avait pu être pour Logan. Sa voix brisé, la douleur dans ses yeux, la raideur de son corps indiquait un mal incommensurable. Aussi douloureux que celui qu'elle avait vécu pour Reid. Mais lui était revenu, un peu après qu'on lui ai annoncé sa mort. Alors, la douleur qu'il avait pu ressentir, elle l'imaginait parfaitement. A la différence qu'elle, n'aurait pas supporté de vivre avec. Elle aurait continué de vivre, le temps que Roxanne et Aleera sortent de Poudlard. Puis, sans rien dire à personne, elle aurait mit fin à ses jours pour rejoindre Reid. Sur un coup de tête, sans doute en se livrant aux membres de l'Ordre. Mais pas avant d'en avoir tué un maximum. Néanmoins, cette scène n'aurait finalement pas lieu, et Selena n'en était que plus ravie. La dureté de son regard s'atténua en voyant la douleur de Logan et, avant même que son cerveau ne le décide ou l'en empêche, sa main effleura quelques instants celle du jeune homme. Elle lui avait souhaité la pire des morts, mais pas ce qu'il avait vécu pour l'avoir vécu elle même.

-Je sais par quoi tu es passé, parce qu'il m'est arrivé la même chose à un détail près. Je connais cette douleur, et je sais comme il est dur d'en ressortir indemne.

Rien que d'y penser, un frisson glacé parcourut son échine. D'un ton plus doux, elle rajouta.

-Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi, en sachant ce que nous allions traverser Reid et moi, tu nous l'a fait subir...

Ses yeux clairs se relevèrent pour capter le regard du jeune homme.

-Pourquoi nous ? Pourquoi l'avoir fait sans être sûr de toi ?

Reid était un mangemort, elle aussi. Mais le sort qu'ils avaient découvert leur permettait de masquer la marque des ténèbres. Certes, elle était une mangemort, mais pas pour Logan. Ce dernier ne l'avait jamais vu commettre un seul meurtre, mais il connaissait très bien ses idées extrêmes. Elle ne s'en était jamais caché après tout.

-Je n'aurais jamais pensé que notre amitié puisse prendre fin un jour.Alors, je n'arrive pas à comprendre comment on à pu en arriver là.

Il n'y avait pas de colère, juste des questions. Elle voulait qu'il culpabilise un peu plus encore pour ce qu'il avait fait, tout en cherchant à discuter avec lui. Car, ils avaient beau être de deux camps différents, Logan restait un ancien ami. Et bien que le but de cette discussion à ses débuts était de le manipuler, la sincérité de l'espagnole avait pris le devant, se contentant d'avoir une banale discussion ou seuls leurs sentiments respectifs sur cette dernière année parlaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

« Tough times don't last, and tough people do. »





Messages : 1378

Points : 0
Avatar : David Tennant
Crédits : Kachilight

Age RPG : 39 ans
Sang : Mêlé
Camp : Ordre du Phénix

Vie du personnage : « Hakuna Matata !
« Une ptite lettre ?
♥️ En couple ? Oui avec Grace, et attention on ne mate pas èOé

Truc en plus : Animagus Buse
Doubles-Comptes : Malcolm Gray



MessageSujet: Re: In too Deep - Logan   Lun 30 Jan - 10:14



Il fallait absolument que Logan se reprenne, et vite. Il ne devait pas, surtout pas, laisser les souvenirs et la douleur de sa perte le submerger de trop. Jamais au grand jamais il ne voudrait effacer cette souffrance, tout simplement parce qu'elle le définissait. Elle faisait de lui ce qu'il était, constituait une partie importante de son être. Sans cette perte, il ne serait pas ce qu'il était devenu. Bien sûr elle avait provoqué beaucoup de mauvais, mais de bonnes choses aussi. Si Alice était toujours là, il n'aurait jamais connu Nanaly, ou en tout cas n'aurait pas tissé un lien comme le leur entre eux, il n'aurait pas intégré l'Ordre et rencontré de merveilleuses personnes, il ne serait pas devenu professeur. Grace et lui ne seraient pas ensemble. La mort de sa fiancée avait également provoqué de mauvaises choses, évidemment... les quatre années de dépression et de tristesse, le sentiment de manque, la douleur des blessures provoquées par les événements auxquels il avait participé pour le compte de l'Ordre, l'erreur – mais en était-ce vraiment une ? - d'avoir trahi son ami, ses amis, en dénonçant Reid et l'envoyant ainsi en prison, ... mais tout cela ne valait-il pas ce qu'il avait obtenu de bien ? Bien sûr qu'il ne pensait pas que le départ d'Alice était une bonne chose, il aurait tellement aimé qu'elle reste près de lui, mais en y réfléchissant, il ne voulait pas perdre tout ce qu'il avait bâti depuis son décès. Il y tenait trop. C'est pour ça que s'il pouvait retourner en arrière et la sauver, il ne le ferait pas. Peu importait la douleur de sa perte, il ne serait pas capable de détruire le reste pour avoir ce qu'il aurait voulu garder. C'était également la raison pour laquelle si on lui proposait d'effacer ce qu'il ressentait encore – certes moins qu'au début – il refuserait catégoriquement. Cette souffrance lui rappelait comment il était arrivé à ce qu'il était aujourd'hui. Elle lui rappelait ce qu'il avait dû traverser et que ses efforts pour sortir du trou et ceux de Grace pour l'aider n'avaient pas été vain.

Alors oui, son souvenir était toujours douloureux et présent, mais il la mettait suffisamment de côté pour pouvoir vivre à fond sa relation avec Grace sans avoir le visage d'Alice dans la tête. Il ne l'oubliait pas, mais elle ne l'empêchait pas non plus d'aller de l'avant. Si un jour il décidait de demander la Harpie en mariage, l'image de son ex-fiancée ne le hanterait pas. Elle le mettrait peut-être dans la peur au début, car il savait comment la première fois avait terminé, mais elle ne l'empêcherait pas de créer une vie et une relation épanouies. Il ne se le permettrait pas. Hors de question. Grace ne méritait pas ça. Elle avait déjà assez vu la partie souffrante dans son compagnon un peu plus de dix ans auparavant. Elle avait assez supporté.

Ainsi, il se reprit, ses yeux cessèrent de fuir et leur iris brunes se braquèrent dans celle de la jeune femme. Des teintes de ce qu'il ressentait étaient toujours présentes, mais désormais il tentait de se montrer sûr de lui. Il ne voulait pas lui montrer le lui brisé par la mort d'un être plus que cher. Les paroles de Selena furent sincères. Il le savait, comme il savait qu'en disant qu'elle connaissait sa douleur, elle ne mentait pas. Trop de gens font croire cela à leurs proches. Ils pensent montrer leur soutien, mais des phrases comme 'je te comprends' ou 'je suis passé par là' ne sont pas rassurantes comme ils pourraient l'espérer. Au contraire. Un trop grand nombre de personnes avaient prononcé ces paroles à Logan lors de l'enterrement et encore après. Il n'en avait rien montré, mais ça l'avait plus mis en colère qu'autre chose. C'était faux, ils ne comprenaient pas. Ils ne le pouvaient pas. Grace, elle, n'avait jamais fait cette erreur et il en avait été soulagé. A l'époque, il ne voulait pas de la pitié des gens, et il aurait mal supporté celle de sa meilleure amie. Heureusement, même si elle n'avait pas pu l'aider plus que ça, elle lui avait simplement apporté sa présence et son soutien, ce qui lui avait été suffisant pour s'accrocher comme il le pouvait.

Logan tressaillit au contact de la main de l'Espagnole qui effleura la sienne. Voilà bien longtemps qu'ils ne s'étaient plus touchés. Bien longtemps qu'ils ne s'étaient plus à peine approchés, et voilà que maintenant ils étaient face à face, à portée de main et capables de mettre les choses au clair. Selena voulait comprendre. Bien sûr. Quoi de plus normal. Elle voulait comprendre pourquoi il avait agit ainsi alors qu'il savait ce qu'il leur infligerait. A vrai dire, après coup il avait lui-même eut du mal à s'expliquer son geste. Celui d'avoir dénoncé Reid malgré ce qui les liait. Il avait fini par comprendre. Il n'était pas sûr de savoir le lui expliquer correctement, mais il essayerait. L'Animagus soupira lourdement. Il savait qu'une fois de plus, elle pourrait comprendre si elle décidait de mettre de côté le fait que cela concernait son mari. Il savait que s'il ne faisait pas partie de l'histoire, l'Espagnole aurait parfaitement pu expliquer le geste de Logan, maintenant qu'elle savait pour Alice.

« Combien de fois as-tu souhaité me tuer, Selena ? Mettre mon corps torturé à pourrir au fond d'un trou perdu où personne ne viendrait me pleurer ? »

Il la fixa, son regard sérieux. Il savait ses paroles dures, mais il savait aussi qu'il visait juste. L'ornithologue se leva soudainement pour aller s'adosser contre le mur, à deux mètres d'elle. Il ne la quittait pas des yeux. Sur quoi il enchaîna sans lui laisser le temps de répondre :

« Chaque heure ? Chaque jour ? Bien sûr. Ça fait plus de douze ans, tu sais. J'ai eut le temps d'apprendre à vivre avec ce vide, mais c'est un trou qui ne se rebouchera jamais complètement. Au tout début, je me suis laissé aller. Je traînais sans but en voulant réclamer justice, mais qu'est-ce que la loi avait ? Rien. Elle n'avait rien, aucun nom sur lequel mettre l'étiquette coupable. A part un groupe. Les Mangemorts. Alors un an après, j'ai décidé que je ne pouvais pas rester les bras ballants en attendant bêtement que justice soit faite. J'ai rejoins l'Ordre, et j'ai cherché son assassin, mais je n'ai rien trouvé. J'ai compris que ça ne servait à rien de vouloir se venger. Que ça ne m'apporterait aucune satisfaction. Et je me suis guéris. Pas complètement certes, mais je suis sortit de ma dépression peu à peu et ai repris ma vie en main. J'ai toujours crû que j'avais abandonné l'idée de vengeance. Jusqu'à Reid. »

Il mit ses mains dans ses poches et baissa un instant les yeux, comme pour prendre le temps de remettre ses idées en place, avant de reprendre.

« C'est mon travail. Pendant dix ans, j'ai repéré, dénoncé et attrapé des Mangemorts sans me soucier de rien. Je savais faire ce qui devait être fait. Je vous connaissais depuis déjà longtemps. Mes amis, Reid et Selena. Quand je l'ai appris, je... je ne savais pas quoi faire. Mon boulot était de le dénoncer. Mais la vérité et ce que je savais de lui ne correspondaient pas. J'avais une impression de désespoir et de trahison. Je n'ai pas réfléchit plus loin que ce que j'avais vu. J'ai fait mon job, sous le coup de la colère. Ce n'est qu'ensuite, quand il fut trop tard pour reculer, que j'ai compris plusieurs choses. »

Son expression, jusque là sérieuse, se fit désolée. Sincèrement désolée. Son impulsivité doublée par la colère avait tout gâché.

« Tu crois que ça a été facile ? Que je l'ai fait de sang-froid, insensiblement ? Que je n'avais pas une bonne raison d'avoir agit ainsi ? Tu me connais pourtant, non ? »

Son regard se fit plus triste, en accord avec ses paroles. Cette, en quelque sorte, parenthèse faite de questions terminée, il retourna sur sa lancée.

« J'ai compris que je venais de te condamner à subir ce qui avait ruiné quatre années de ma vie sociale et douze de ma vie amoureuse, que j'en souffrirais moi aussi car je ne pouvais oublier qu'il était mon ami, et que penser que la vengeance avait quitté mon esprit était une erreur. Elle n'était jamais partie. L'Ordre, tous ces Mangemorts, c'étaient et je suppose que c'est toujours un moyen pour moi de me venger de ce qu'ils m'ont pris. Alors quand j'ai découvert que le statut de Reid était celui de ceux qui m'ont pris ce à quoi je tenais le plus, je l'ai dénoncé. Ca n'a pas été facile, ce fut même le pire choix de toute ma vie, et j'en ai souffert par la suite. Pas comme toi, mais quand même. Je sais bien que celle que tu as vécue est la plus horrible qui soit, et je n'ai jamais voulu te la faire vivre. Je ne pensais pas non plus que ça s'arrêterait entre nous, que nos liens seraient brisés. »

Logan prit un instant sa tête dans ses mains et se les passa sur le visage, les yeux clos. Ce après quoi il les rouvrit pour croiser ceux de la jeune femme. Celle qui le haïssait pour avoir trahit sa confiance et celle de son fiancé. Il s'était expliqué. Peut-être voudrait-elle plus de précision, partir ou lui coller la gifle de sa vie en lui promettant d'en finir un jour ou l'autre. Mais ne pouvait-elle pas comprendre ? Comment elle, avait-elle calmé sa colère et trouvé un moyen de calmer ses pulsions de vengeance ? Sûrement pas en se tournant les pouces. Il espérait, il se doutait que même si elle aurait peut-être du mal à se l'admettre, elle devrait bien s'avouer que dans la situation de Logan, avec ses antécédents, si Reid était mort et qu'elle avait pu trouver un moyen de punir le camp dont faisait partie l'inconnu coupable de son décès, elle aurait fait de même. Si ce n'était pas déjà le cas, puisqu'elle avait cru, comme lui, à la mort du jeune homme pendant un moment, jusqu'à sa réapparition. L'Espagnole pouvait comprendre son acte si elle l'acceptait, il en était sûr. Ton implorant mais pas suffisamment pour que ça ressemble à de la faiblesse :

« Me pardonneras-tu un jour, Selena ? »

Spoiler:
 

✄-------------------------------------------------------------------



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: In too Deep - Logan   

Revenir en haut Aller en bas
 

In too Deep - Logan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Morsmordre :: « DEPARTEMENT DES MYSTERES. » :: Pensine. :: Corbeille RP.-