Partagez | 
 

 Ooh la/ PV Emrys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

« Only two synonyms ? I'm losing my perspicacity ! »





Messages : 97

Points : 0
Avatar : Logan Lerman
Crédits : Money Honey & Tumblr

Age RPG : 15 ans
Sang : Mêlé
Camp : Armée de Dumbledore

Doubles-Comptes : Thomas River, Dominique Weasley



MessageSujet: Ooh la/ PV Emrys   Jeu 22 Déc - 4:58


Titre du sujet.

✎ Noms ◮ Emrys L. Castle & Hugo H. Weasley
✎ Mois actuel ◮ Fin novembre
✎ Contexte temporel ◮ 5 heures 45 du matin
✎ Contexte spatial ◮ Dans un escalier quelconque du château.
Codage (c) Champifeuille et Shakespearette.





Depuis toujours, Hugo avait appris à se fondre dans la masse. C’était le meilleur moyen d’observer le monde sans qu’il ne nous voie. Et jusqu’ici, c’était plutôt une réussite. Couché sur son lit, il observait ses doigts de pieds en s’amusant à les tortiller sur le rythme de la musique. Dehors, le ciel lourd et noir, vu l’heure, interdisait la simple pensée d’escapade dans le parc. Pourtant, le Serdaigle avait besoin de bouger. Il n’aimait pas rester calme. Et il restait trop souvent calme à son gout. Le joyeux luron, l’excité de service, c’était Fred. Hugo, lui, c’était le petit rigolo de l’ombre. Celui qui fait rire mais qui préfère ne pas se mettre sur l’avant scène. Il préfère réserver ses entrées en scène pour des moments exceptionnels. Mais à cet instant précis, l’aiglon avait juste envie de bouger et de sauter partout. Hyperkinétique, lui ? Bawais et si ça vous pose un problème il vous enfonce son dernier pétard à gerbes dans l’oreille, juste pour voir. S’asseyant plus confortablement sur son lit, Hugo prit sa guitare et se mit à gratter quelque accord. Il avait juste oublié qu’il était 5 heures du matin et qu’un iPod avec des écouteurs ça dérange pas mais qu’une guitare c’est plus bruyant. Heureusement, un de ses camarades de chambrée se chargea rapidement de le lui rappeler. A coup de coussin dans la gueule. Ahum, oups. Hugo lança un sourire désolé à l’autre aiglon et s’empressa de mettre sa guitare dans sa housse. Ensuite, il dévala les escaliers du dortoir pour rejoindre la Salle Commune. Arrivé dans la pièce, vide, il décida d’aller dans les couloirs du château pour jouer de la guitare. Là, au moins, ça ne dérangerait personne.

La guitare sur le dos, Hugo se mit à trottiner dans les couloirs. Puis, il s’assit sur des escaliers au hasard. Il faisait sombre mais ça ne dérangeait pas l’aiglon pour autant. Il aimait bien le noir et la solitude. C’était son côté plus sombre, celui qu’il ne dévoilait pas à ses amis. Depuis quelque mois, il se sentait mélancolique et ne comprenait plus trop le fonctionnement de ce monde. Lui, qui avait toujours réussit à analyser à la perfection les événements politiques, là il était perdu. L’année passé, il avait vraiment cru qu’il pourrait rassembler tous les jeunes derrière les mêmes idéaux : vivre au présent et profiter de la vie. Les revendications des Maraudeurs, ses revendications, avaient abouties mais il n’était pas satisfait. Il avait l’impression que tout cela n’était qu’une pause avant que les Mangemorts en tapent une nouvelle fois, et bien plus fort cette fois-ci. Malgré tout, ce n’est pas ça qui lui faisait le plus peur. Ce qui l’effrayait, c’était sa propre fascination pour ces gens capables de faire du mal. Fascination, oui, c’était le bon mot. Ca ne veut pas dire qu’il approuvait, ça veut dire qu’il est attiré par cette noirceur. Il suffisait de voir sa relation avec Jackie. Il se laissait complètement aller, ne réfléchissait pas aux conséquences que leur ‘amitié’ pourrait avoir sur son comportement. Mais le problème, c’est qu’il savait très bien qu’elle n’était pas sincère. Qu’elle ne l’aimait pas, pas même comme un ami. Et jusqu’ici, il n’avait jamais osé en parler avec elle. Alors, il allait voir d’autres filles pour se rassurer, se persuader qu’il ne tenait pas tant que ça à Jackie... Super idée, Hugo !
L’aiglon roula une cigarette avec le tabac que sa Pouffy lui avait ramené. Il l’alluma d’un coup de baguette et regarda sa montre, il était assis sur ces marches depuis déjà une demi-heure. Ok, à l’aise quoi… Hugo prit une bouffée de sa clope. Ca passait tout bien. Reprenant sa guitare, il se mit à jouer. Après les premiers accords, il accompagna de sa voix. Ooh La de The Kooks. Il aimait bien ce groupe qui jouait principalement à la voix et à la guitare, pas besoin de batterie ou de basse pour que ça sonne bien. Et les filles adoraient 8D

Un petit sourire au bord des lèvres, Hugo s’en voulu d’avoir pensé ça. Ces derniers temps, il était vraiment en manque d’amour. Maintenant que Xia s’était officiellement mise avec Lily et qu’il était donc sûr de ne plus pouvoir la récupérer… Bon, il y avait Stella aussi. Mais là, il l’aimait trop. Il l’aimait sincèrement. Et il n’avait pas envie de s’engager si tôt dans une relation aussi flippante. Et le premier qui lui dit que c’est débile, il le tape. Hugo était dans sa période ‘je m’en foutiste’. Il jetait toutes les responsabilités par la fenêtre et leur disait au revoir avec un petit mouchoir de soie blanche. C’était la seule manière qu’il avait trouvée pour ne pas flipper devant ce monde de malade. Mais du coup, il rejetait Stella de manière plutôt aberrante. Et Lily, qui se la jouait entremetteuse, se fâchait sur lui. Et Hugo, il pleure quand Lily est fâchée T__T Enfin, il ne pleurait pas devant elle, ça risquait de la rendre triste et Hugo ne veut pas que sa petite princesse soit triste. Il faut la préserver de tout mal ♥ (« dit celui qui n’était pas là lorsqu’elle a faillit se noyer à Halloween… ») Domi, elle, l’avait carrément frappé en lui disant qu’il n’était qu’un gros con. Seule Xia le soutenait. Normal, Xia le soutenait toujours –sauf quand il la trompait avec une autre ♪
Le Serdaigle arrêta de jouer et se prit la tête dans les mains. Pour lui, tout ce qui comptait c’était de profiter de la vie, de foutre la merde partout pour rire et mettre dans bâtons dans les roues des Mangemorts. Il était encore en pleine adolescence, lorsque l’on croit qu’il n’y a que la liberté qui compte, lorsque les responsabilités n’existent pas. Lorsqu’on exige des droits sans se préoccuper de ses devoirs. Hugo serra les dents, il se rendait bien compte que cette façon de vivre n’était pas saine et qu’il fallait changer. Et fréquenter Jackie, exemple parmi d’autres ♪, n’était pas du tout une bonne manière de changer.

Relevant la tête, Hugo soupira. OMG, à quoi il pensait à 5h40 du matin quoi ? Et d’ailleurs pourquoi il était debout ? L’aiglon est l’une des plus grosse moule au monde, généralement il peut dormir jusque deux heures de l’après midi sans aucun soucis. Mais pas cette nuit. Il s’était disputé avec Domi à propos de Stella mais bon… ce n’était pas une raison. Soupirant, il se remit à jouer Ooh La, puisqu’il n’avait même pas terminé le morceau.

Plongé dans sa musique, il ne se rendit pas compte que quelqu’un arrivait. Ce ne fut que lorsqu’il eut finit son morceau qu’il leva les yeux et la vit.
Emrys.

✄-------------------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité







MessageSujet: Re: Ooh la/ PV Emrys   Ven 23 Déc - 8:30


« Je ne vois toujours pas pourquoi tu veux y aller Emy. »

Emrys lança un regard accusateur à son frère. Comment pouvait-il lui dire ça ? Normalement, il aurait dû la soutenir, elle était tout de même sa sœur ! La Poufsouffle se contenta de hausser les épaules, alors qu’elle s’attachait les cheveux en un chignon serré. Mais, il n’allait pas abandonner.

« Écoute, je suis ton frère et je dois te protéger, que tu le veuilles ou non. »

Emrys le fixa, il fallait qu’il utilise encore sa tactique. Soit il la faisait culpabiliser, soit il lui sortait toutes les obligations que devait avoir un grand frère devant sa petite sœur. Elle croisa les bras et les jambes. Elle bougeait beaucoup quand elle ne savait plus trop quoi répondre. Si certains se demandent de quoi ils parlaient, c’était simple : Emrys en grande fêtarde voulait assister à une soirée, mais bien sûr son frère en a entendu parler. Il savait aussi que populaire comme elle est, la jaune et noire ne risquait pas de rater une occasion de se faire remarquer et Kyle, en grand frère model, a décidé de l’empêcher d’y aller.
Oui, ça énervait particulièrement la jeune fille qu’il se mêle de ce qui ne le regardait pas. C’était sa vie à elle ! Emrys, se rendit compte qu’il fallait qu’elle argumente, qu’elle se défende.

« Je suis assez grande pour me protéger moi-même. Je n’ai pas besoin de toi, tu pourrais t’occuper de Gaby pour une fois ! La pauvre aurait aussi besoin d’un grand frère. »

« Gaby ne ferait jamais des trucs aussi idiots. Même si elle est plus jeune que toi, elle a plus de jugeote. C’est sûrement pour ça que c’est une Serdaigle. »


Kyle ne put s’empêcher de sourire devant l’expression de sa sœur. Il remettait ça ! Il fallait qu’il la blesse, même s’il voulait la protéger. Emrys se leva d’un bond et le pointa du doigt. Sans qu’elle ne le veuille une phrase sortit de sa bouche. Elle n’aimait pas qu’il la traite comme ça, et ça la rendait furieuse, au point d’être «méchante».

« Tu sais de quoi tu devrais me protéger ? De toi ! Si tu es un grand frère protecteur, tu devrais me laisser tranquille, parce que si quelque chose devait me faire du mal c’est bien toi. »

Elle s’en alla sans se retourner. Son cœur se serrait de plus en plus dans sa poitrine au point de la rendre folle. Elle se sentait mal et la culpabilité la rongeait au plus profond d’elle-même. Comment avait-elle pu dire ça à son frère ? Il ne voulait que son bien, pourtant.
Elle entra dans son dortoir et resta un long moment sans pouvoir dormir. Lentement, de plus en plus de filles entrèrent. Mais elles, elles arrivèrent à s’endormir rapidement. Certaines lui demandèrent si elle allait bien, et elle se contentait de hocher la tête en affirmant qu’elle voulait dormir. Après quelques heures, elle finit par décider de ce qu’elle allait faire. Le lendemain matin elle s’excuserait et promettrait à Kyle de ne pas aller à cette soirée. Elle espérait que ça suffirait…

Pendant un moment, elle crut qu’elle pourrait s’endormir, mais grosse erreur. Emrys se tournait et se retournait depuis déjà quelques heures dans son lit sans pour autant trouver le sommeil. Elle qui dormait tellement facilement ! Elle finit par se lever et sortir du dortoir. Après avoir jeté un regard furtif à la Salle Commune, elle continua son chemin. Elle ne pouvait pas rester à ne rien faire. Il fallait qu’elle bouge, qu’elle se sente vivre ! Elle se rendit compte qu’elle était encore en pyjama et que sa tête lui faisait affreusement mal. C’était assez normal puisque son élastique était très serré. Elle laissa ses cheveux retombaient sur ses épaules, mais ne se changea pas. Pas par fainéantise, elle se sentait à l’aise, c’est tout. Elle marchait en chaussons en essayant de faire le moins de bruit possible. Tout semblait tellement calme et silencieux que ça en faisait presque peur. Emrys était à l’aguet du moindre bruit. Peu à peu, elle commença à se sentir moins stressée. C’était toujours le château, même s’il faisait sombre. Cependant elle sursauta lorsqu’elle entendit un bruit. Elle ne savait pas ce que c’était. Sans savoir comment, elle se retrouva à longer le mur, appuyée contre lui.

Elle ferma un instant les yeux et elle reconnut la chanson. C’était Ooh La, mais elle ne se rappelait plus qui la chantait. Pour l’instant elle ne s’y intéressait pas vraiment. Elle lança un regard rapide vers l’endroit d’où venait le bruit. Elle soupira en voyant un élève qui tenait une guitare. Elle ne savait pas encore qui c’était. Lentement, elle s’approcha de lui et reconnut en fin Hugo. Elle resta debout, en face de lui jusqu’à ce qu’il daigne lever les yeux vers elle. La Castle lui sourit et s’installa juste à côté de lui. Elle pensait être seule là-bas. Ben oui, qui se réveillerait à 5h du matin ? Le Weasley devait bien sûr avoir une raison, mais Emrys n’avait aucune envie d’en parler. Elle n’était pas seule, c’était le principal.

« Comment vas-tu ? Toi aussi tu n’arrivais pas dormir ? »

Emrys aimait ne pas être la seule personne bizarre et savoir qu'on la comprenait. La Poufsouffle posa sa tête sur l'épaule du jeune homme et ferma les yeux. Elle attendait qu'il recommence à jouer, ou qu'il lui parle. Hugo, c'était quelqu'un de génial, même s'il n'avait peur de rien et qu'il ne voyait jamais le danger. C'était pour cette raison qu'Emrys essayait de l'empêcher de faire n'importe. Il fallait avouer qu'elle n'y arrivait pas très bien puisqu'elle se trouvait en plein milieux de cette aventure. Oui, oui elle était très douée.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

« Only two synonyms ? I'm losing my perspicacity ! »





Messages : 97

Points : 0
Avatar : Logan Lerman
Crédits : Money Honey & Tumblr

Age RPG : 15 ans
Sang : Mêlé
Camp : Armée de Dumbledore

Doubles-Comptes : Thomas River, Dominique Weasley



MessageSujet: Re: Ooh la/ PV Emrys   Jeu 19 Jan - 6:26

Hugo leva les yeux.
Emrys.
Un sourire au bord dès lèvres, elle le regardait calmement. Ses cheveux bruns, lâchés devant son visage, ne parvenaient pas à masquer ses yeux chocolat. Hugo répondit à son sourire, un peu surpris de la voir ici. Sans un mot, la jeune fille s’assit à ses côtés. L’aiglon déposa sa guitare de l’autre côté et posa lourdement ses coudes sur ses genoux. Puis se frotta les yeux d’un air fatigué. Bordel, ce qu’il détestait se réveiller en pleine nuit. Le fait de voir Emrys le réconfortait pourtant : il n’était pas le seul à avoir des insomnies. Oui, c’était égoïste de penser ça. Mais ce n’est pas parce qu’Hugo est un gentil petit maraudeur qui se bat pour le Bien qu’il ne peut pas être égoïste à certains moments. Il reste humain, il reste un mec. Tout en le regardant de ses yeux chocolat, Emrys demanda si lui aussi n’arrivait pas à dormir. Bien vu. Elargissant son sourire, riant légèrement, il acquiesça.

    «Salut ma belle ♥ Ouaip, insomnie... Si ça allait bien je serais pas réveillé à cette heure-ci. Si ? »

Bon d’accord, il rigole. Il va bien. Sourire complice à la blaireaute pour le lui faire comprendre. Hein ? Comment ça il ne va pas très bien ? Bon, d’accord, il s’engueule avec Domi. Bon, d’accord il a pas les couilles d’aller voir Stella et de l’embrasser –et il en pas envie, d’abord ><- , bon d’accord il déteste se laisser faire par Jackie et en a marre de n’être que son jouet d’un soir, bon d’accord il est sur les nerfs depuis que la seule fille qu’il aie aimé l’a quitté parce qu’il l’a trompé, bon d’accord il est encore plus rageur depuis que cette même fille sort avec sa propre cousine. Mais tout ça ce ne sont que des détails. Oh eh, remarquez que tous les problèmes de sa vie consistent en ses relations défectueuses avec des filles. Génial. Soit Hugo est un détraqué, soit il est maudit. Dans les deux cas c’est râlant. Tant pis, il se trouverait une fille digne de lui. Quelqu’un qui ne lui ferait pas de mal et à qui il essaierait de ne pas faire de mal.
Il se retourna vers Emrys qui venait de poser sa tête sur son épaule. Oh, quelle est mignonne. Et c’est là que tout le monde fait le rapprochement : « il se trouverait une fille digne de lui. Quelqu’un qui ne lui ferait pas de mal et à qui il essaierait de ne pas faire de mal. Il se retourna vers Emrys. » WHHHA, les amoureux ! Ouais. Sauf qu’Hugo n’arrêtait pas de faire du mal à cette fille. Oh pas moralement, ne vous inquiétez pas. L’aiglon est gentil avec elle. C’est juste qu’Emrys arrive toujours à le mettre dans le pétrin. Si, si. XD Ou bien disons plutôt qu’à chaque fois qu’Hugo tente une nouvelle idée suicidaire et que la Pouffy entre en connaissance de son projet, elle essaye de l’en empêcher. Sauf qu’il n’est pas né celui qui arrivera à stopper un Weasley dans ses projets délirants. Résultat, Hugo a faillit tuer Emrys à plusieurs reprises. Encore heureux qu’elle n’était pas là lorsqu’il avait testé la voiture de Grand Père Weasley…

    « Et toi ? Cauchemars ? »

Ou insomnie ? Ou les deux. Que la vie est complexe à l’adolescence, hein. Problème d’amour, problème d’amitié. Et même problème de politique maintenant. A propos de politique, Hugo devait se rappeler que la Castel à ses côtés était la meilleure amie de cette pétasse de River. Techniquement, Emrys n’aurait jamais dû même adresser la parole à un Weasley vu ses fréquentations. Pourtant, Hugo adorait l’emmener dans ses plans à deux balles pour voir comment elle réagirait. Elle s’entendait aussi assez bien avec Domi. Même si la petite vipère semblait plus suspicieuse envers les fréquentations de la Poufsouffle, mais faut dire qu’elle connaissait bien la perfidie des Rivers. Hugo, lui, était moins méfiant. Normal, selon lui tous les jeunes devraient vivre en paix sans les soucis pour adulte. On a qu’une vie, on a qu’une jeunesse. A quoi ça servait de la gâcher à la politique ? Pourtant, malgré son ouverture d’esprit, l’aiglon ne pouvait s’empêcher de s’irriter à chaque fois qu’il voyait son amie en compagnie de Constance. Ensembles, elles formaient le parfait petit couple de chipie hargneuse. Et toute seule, River était bien pire encore. Emrys, elle, devenait une jeune fille pleine de vie, gentille et même un peu naïve. C’était pour uniquement pour ça qu’Hugo l’aimait. Et parce qu’elle est super mignonne. Nan, pas mignonne. Emrys était carrément belle. Et n’importe quel homme tomberait sous le charme de ces magnifiques yeux chocolat de la même teinte que ces longs cheveux.
Reprenant sa guitare, Hugo fit un premier accord. Puis fronça les sourcils. Il ne savait pas quoi jouer. Il connaissait une infinité de morceaux mais tous ceux auxquels il pensait étaient terriblement banals. Et l’aiglon déteste la banalité, comme certains auraient pu le constater. Et pour ceux qui ne l’ont pas encore constaté, regardez les confettis dans ses poches, ses mitaines multicolores, ses convers arcs-en-ciel et la perfection de son sortilège de rictumsempra.

    « T’as envie que je te joue quel morceau ? »

Nouvel accord pensif.

✄-------------------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: Ooh la/ PV Emrys   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ooh la/ PV Emrys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Morsmordre :: « DEPARTEMENT DES MYSTERES. » :: Pensine. :: Corbeille RP.-