Partagez | 
 

 « Don't fall and remain standing - Nika

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

« Tough times don't last, and tough people do. »





Messages : 1378

Points : 0
Avatar : David Tennant
Crédits : Kachilight

Age RPG : 39 ans
Sang : Mêlé
Camp : Ordre du Phénix

Vie du personnage : « Hakuna Matata !
« Une ptite lettre ?
♥️ En couple ? Oui avec Grace, et attention on ne mate pas èOé

Truc en plus : Animagus Buse
Doubles-Comptes : Malcolm Gray



MessageSujet: « Don't fall and remain standing - Nika   Jeu 1 Déc - 22:28


Don't fall and remain standing.

✎ Noms ◮ Nicholas Covenant et Logan Cooper.
✎ Mois actuel ◮ Novembre.
✎ Contexte temporel ◮ Mercredi 16 novembre, vers 9h30.
✎ Contexte spatial ◮ Pré-au-Lard.

Codage (c) Champifeuille et Shakespearette.





C'est chouette la vie. Enfin, en tout cas la vie de Logan Cooper l'était. Non mais c'est vrai ! Il avait une super géniale trop belle femme pour compagne (accessoirement sa meilleure amie... comment on appelle une meilleure amie qui est aussi une petite copine ?), il avait été primé professeur à Poudlard alors que ça faisait un moment qu'il fantasmait à ce que ça arrive, il était Animagus, l'Ordre avait gagné sa première bataille et il était le tuteur de Nanaly, probablement l'une des personnes à laquelle il tenait le plus. Il n'en fallait pas plus pour le rendre heureux. Mais tout le monde sait que chaque vie à ses points d'ombre. Log' en avait quelques-uns ces derniers temps. Déjà, il avait beau aimer Grace de tout son coeur, on ne pouvait pas dire qu'il s'en sente complètement à l'aise. Elle était quand même sa première petite amie depuis... longtemps. Depuis la dernière fois. Or cette dernière fois c'était plutôt mal terminée. Très mal même. Il était heureux de sa situation, mais d'un côté il était effrayé que les choses se passent de la même manière qu'il y avait plus de dix ans. Grace avait intérêt à le supporter, parce qu'elle ne s'en rendait peut-être pas compte, mais son nouveau copain serait le plus protecteur et aux aguets qu'elle n'ait jamais eu. Personne ne la regarde trop intensément, c'est la mienne, personne n'a l'air de vouloir la buter, ou c'est mon mètre quatre-vingt cinq qui se ramènera pour te botter les fesses. Mais ça n'était pas vraiment le problème. Ca, c'était plutôt ses soucis psychologiques. Qui au fond n'en étaient pas vraiment. Enfin voilà quoi XD

Ce qui le perturbait le plus, c'était Halloween. Rappelons que lui et Grace avaient été envoyés à la porte pour empêcher le massacre, et ils avaient lamentablement échoué. Des gens avaient été blessés, s'étaient retrouvés dans le coma. Même lui et la Harpie avaient été joliment touchés. Enfin elle ça allait, mais lui, on ne pouvait pas dire que ses blessures étaient minimes. La preuve son petit coeur avait lâché. Si on pouvait éviter la crise cardiaque quand il aurait 50 ans, ce serait bien hein. Fichus mangemorts. Toujours à rendre la vie des gens plus difficile qu'elle ne l'est déjà ! Mais bon, ses douleurs physiques n'étaient vraiment pas ce qui le perturbait le plus. Non, lui, ce qui le rendait un peu mou, c'étaient les morts. Deux. Un jeune Poufsouffle qui n'avait pas mérité ça, et Elena. Elena Nightingale. La soeur de sa propre fille. Comprenez que pour le moral de quelqu'un comme lui, ce n'est pas fort joli. Il ne savait pas trop comment le prendre, en tout cas une chose était sur, c'est qu'il s'en était sentit (et s'en sentait toujours) vachement mal quand Nanaly avait pleuré dans ses bras. Enfin bref, voilà l'état psychologique dans lequel se trouvait Logan en cette froide matinée de novembre.

C'était un mercredi matin, et on pouvait dire qu'il se les gelait. L'Animagus était sorti à Pré-au-Lard histoire de passer de magasin en magasin pour trouver des choses utiles pour son cours. Repérer des bouquins à conseiller qui aideraient ses élèves pour leurs devoirs, dénicher des objets sympas qu'il pourrait enchanter pour demander aux jeunes de faire sauter ses ingénieux sortilèges. Ce genre de trucs quoi. Il s'était levé de bonne heure, en tout cas suffisamment tôt pour arriver à l'ouverture des magasins. Il n'avait pas vraiment envie d'y passer la journée, surtout que le froid et lui n'étaient pas de bons amis. De plus le verglas qui s'était formé sur le sol était loin de le rendre heureux. Emmitouflé dans un t-shirt longues manches surmonté d'un manches courtes surmonté d'un sweat-shirt bien chaud et d'un jeans d'hiver (on n'y était pas encore, mais bon, on est en Angleterre hein), il pénétra rapidement dans une boutique de bouquins, dans laquelle il passa une petite demi-heure à feuilleter les livres, notant le nom de ceux qui lui semblaient être intéressants à proposer à ses élèves, et il se devait bien d'avouer qu'il ne pouvait pas s'empêcher non plus de jeter un oeil à ceux sur les oiseaux, car bon, on est ornithologue ou on ne l'est pas.

Cela fait, l'Animagus finit par se convaincre qu'aller boire un bon café ou un chocolat chaud ne lui ferait que du bien. Il rangea donc son carnet et son bic dans sa poche, salua le gérant et sortit précipitamment de l'endroit, bien décidé à aller se réchauffer le ventre. Sauf que quand il fait froid et qu'il y a du verglas, la précipitation n'est vraiment pas conseillée. Le pauvre se retrouva donc les quatre fers en l'air à deux pas de sa destination, dans un grand BLAM. Chouette. Logan lâcha un grommellement qui trahissait la jolie bosse derrière la tête avec laquelle il allait se promener dans les prochains jours. Roh putain de merde quoi.

 « Grmbl... putain ! »

Quand la buse a mal, elle jure. Il grimaça en s'asseyant, les dents serrées. Tut tut tut ! Rappelons que monsieur devait sortir de l'hôpital dans cinq jours, or il s'était cassé une semaine à l'avance avec sa patience légendaire et son amour de la soltiude ! Tomber par terre de cette manière n'était pas vraiment la meilleure des choses à faire pour ne pas se rouvrir le ventre ou se réabîmer l'omoplate. Celle-ci lui faisait un peu mal suite au choc contre le sol froid, mais ça passerait. Son ventre, c'était autre chose, aussi souleva-t-il sa couche de vêtements pour vérifier que tout allait bien. Il ne lui restait qu'une cicatrice de 6 centimètres bien visible près de son rein gauche, rouge et encore un peu gonflée, et heureusement, à part qu'il avait mal - mais pas trop quand même -, rien ne trahissait une réouverture. Les médecins avaient fait du bon boulot en lui nettoyant et recousant tout ça. Rassuré – il est sur les nerfs le pauvre chéri – il s'apprêtait à rabaisser ses vêtements quand il remarqua deux paires de chaussures juste en face de lui, à trois pas à peine. Log' termina son geste (ça va hein, il fait froid et il ne va pas se laisser mater 8D) et leva la tête vers la personne qui l'observait. Depuis quand il est là celui-l... Oh non, pas besoin de ça maintenant, pas lui. i__i

✄-------------------------------------------------------------------



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

« Question authority and authority will question you. »





Messages : 172

Points : 0
Avatar : Ash Stymest
Crédits : Wanderlust / tumblr

Age RPG : 18 ans
Sang : Mêlé
Camp : Neutre

Doubles-Comptes : Andras Singh & Mikhaïl Bielova



MessageSujet: Re: « Don't fall and remain standing - Nika   Mar 10 Jan - 2:49

On disait souvent de Nicholas qu'il n'était jamais là au bon moment ; effectivement, il arrivait toujours soit trop tôt, soit trop tard, mais son horloge interne semblait lui interdire la ponctualité normale, et souvent, on voyait donc le pirate dans des situations assez spécifiques et pas toujours à son avantage. Toujours était-il qu'il ne s'en plaignait pas, car, voyez vous, suivre le destin qui semblait s'acharner à le placer sur la route de personnes qui se seraient passés de lui, c'était marrant. Et il pouvait ainsi récolter de nombreuses et utiles (si si) informations pour sa famille, ou Louisiane, au choix. La pauvre blonde raffolait des ragots en tout genre, même à propos de gens qu'elle ne connaissait même pas. On ne sait jamais quand un mari jaloux va se décider à la contacter pour éliminer un amant, après tout !
Bref, tout ça pour dire qu'en ce jour, il était encore là où il n'aurait pas du être ; à Pré-Au-Lard, un mercredi. Il savait, pourtant, qu'aucun élève ne pouvait sortir du château et qu'il ne pourrait pas voir sa Lucy, mais il était quand même venu, car, bien évidemment, il y avait des commerces que seul le petit village possédait. Pas vraiment des légaux, à vrai dire ; à part l'allée principale qui tablait sur les élèves pour faire son chiffre d'affaire, la ville regorgeait de ruelles mal famées, de boutiques de seconde catégorie, que seul un œil aguerri pouvait trouver. La présence de la forêt interdite à quelques kilomètres permettait de se fournir en ingrédients de première fraicheur, la contrebande était monnaie courante.... Tout à fait le genre d'endroit dans lequel Nika se sentait parfaitement à l'aise. Passant devant un nouveau vendeur à la sauvette, jetant un coup d'oeil désintéressé et sceptique à ses amulettes sensés protéger des détraqueurs, il finit par trouver l'échoppe où il faisait souvent des courses ; un petit revendeur d'encre magique, qui lui faisait un prix depuis qu'il était arrivé là par hasard en troisième année, avec son envie de faire des tatouages et un échec cuisant sur le bras, à l'encre indélébile. Depuis, l'adolescent s'était amélioré, mais comme son maitre était un radin, il devait pour gagner un peu d'argent de poche se faire de la marge sur l'encre ; et donc, se la procurer ailleurs que dans l'atelier. Ce n'était peut-être pas une encre homologuée, mais elle n'avait jamais tué personne, et il ne connaissait qu'un seul cas d'allergie ; là encore, ce n'était pas sa faute si le client avait omis de préciser qu'il était allergique au poisson. Il aurait utiliser autre chose que de l'encre de seiche sinon... Mais bref !

Après quelques palabres et une accolade, le jeune homme ressortit, tenant un lourd paquet sous le bras, soufflant dans ses mains pour les réchauffer. Il avait transplané directement depuis le boulot, sans vraiment prendre le temps de voir quelle était la température extérieure, et ce n'était pas sa pauvre chemise blanche et son écharpe gryffondor qui allait lui tenir chaud ; il n'avait qu'une hâte, rentrer. Cependant il voulait d'abord passer aux trois balais, prendre un bon déjeuner consistant. Les tavernes de l'allée des embrumes servaient une nourriture à la hauteur de leurs clients, soit immangeable, et les tranches de bacon, de lards, les œufs sur le plat et le fromage fondu qu'ils servaient à Pré-Au-Lard étaient un festin qui ne se refusait pas. Surtout que le boss allait encore lui faire faire des heures sup', et qu'il avait rendez vous avec Louisiane à minuit... Autant dire qu'il valait mieux manger tant qu'il le pouvait encore. Pressé par le froid, il avancait donc avec les yeux dans le vague, tremblant trop pour faire attention au reste des personnes qui marchaient, et ce fut un bruit de chute devant lui qui le fit reprendre ses esprits. Hm ?

Une personne venait de s'affaler sous les ricanements de plusieurs passants, dont aucun ne fit un geste pour lui venir en aide. S'avancant vers lui, curieux de voir sa tête, il l'entendit grogner et le regarda lever son pull pour découvrir une vilaine plaie, du genre qu'il valait mieux ne pas sortir dehors par un temps pareil. Disait-il en slim en cuir et en chemise, avec les bleus à peine soignés qu'il avait récolté en s'écorchant partout lors de la soirée d'Halloween ; même s'il s'en était sorti sans trop d'égratignures, il n'avait pas non plus fière allure. « Je peux vous aid- » Ah, ouais, non en fait je veux pas vous aider. L'inconnu avait relevé la tête et Nika s'était pétrifié comme lui. Mais merde, pourquoi devait-il toujours tombé sur les cassos ? Il ne savait plus vraiment le nom de cet abruti, si ce n'est qu'ils s'étaient refaits le portrait pendant les vacances. Ce mec méritait, il avait été insolent... et puis Nika était susceptible quand il avait un peu bu. Un peu beaucoup. Enfin bref, ils s'étaient bastonnés, et sa tête ne revenait pas au Covenant. Autant dire qu'il était charmé de le voir ici. Les abrutis n'étaient-ils pas interdit de séjour à moins de dix kilomètres des gosses de Poudlard ? Non parce que le niveau n'était déjà pas élevé alors si en plus ils les laissaient exposés à des idiots pareils... Lui, de mauvaise foi ? Nooon.

« Joli le vol plané, tu t'entraines pour réussir ton suicide du premier coup? »

Bah, ouais, il allait pas non plus lui tendre la main et le relever, ou lui demander comment ca allait, la famille, les amis, toussa. Un connard reste un connard o/

✄-------------------------------------------------------------------

i'll treasure you forever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

« Tough times don't last, and tough people do. »





Messages : 1378

Points : 0
Avatar : David Tennant
Crédits : Kachilight

Age RPG : 39 ans
Sang : Mêlé
Camp : Ordre du Phénix

Vie du personnage : « Hakuna Matata !
« Une ptite lettre ?
♥️ En couple ? Oui avec Grace, et attention on ne mate pas èOé

Truc en plus : Animagus Buse
Doubles-Comptes : Malcolm Gray



MessageSujet: Re: « Don't fall and remain standing - Nika   Mar 10 Jan - 9:53





Logan fixa Nicholas Covenant du regard le plus neutre qu'il pouvait afficher alors qu'il mourrait d'envie de lui offrir des yeux lançant des éclairs haineux. Putain le connard. Celui-là, l'Animagus ne pouvait même pas le voir en peinture. Mais bon, autant se montrer non-agressif, en tout cas jusqu'à ce qu'il soit debout. Un seul mot de travers et cet impoli était capable de lui balancer un coup de pied alors qu'il était encore au sol. Il valait mieux éviter ce cas-là vu son état encore fragile, donc il préféra s'abstenir de répondre tant qu'il ne serait pas bien en équilibre sur ses deux pieds. Le choc n'avait pas fait très plaisir à ses blessures, mais il survivrait, en tout cas s'il ne se faisait pas défoncer par ce gamin entre-temps. Quoi ? Il envisageait la possibilité de se faire mettre K.O si les choses tournaient à la bagarre – ce qu'il éviterait, préférant ne pas se battre si c'était possible – vraiment ? Bah oui, il fallait se montrer réaliste. Il était affaiblit et l'autre imbécile en parfaite santé. Le gagnant serait vite annoncé. Voilà pourquoi si le Covenant n'arrivait pas se retenir et qu'il voyait qu'il n'aurait pas le dessus, il transplanerait vite fait en lui sûr. Il ne fallait surtout pas qu'il aggrave son état en se montrant aussi con que le jeune homme, même si ça signifiait passer pour un lâche. Il n'en avait rien à foutre.

Le Phénix serra la mâchoire en s'aidant du mur pour se relever, les yeux rivés sur son ancien adversaire de sortie de bar, et une fois debout il dépoussiéra d'un revers de main les flocons accrochés à ses vêtements, avant d'à nouveau lever la tête vers le garçon, le regard froid. Il aurait aimé se montrer sympathique avec lui, comme il le faisait avec tout le monde, mais monsieur le pas serviable ne faisait rien pour mériter sa gentillesse habituelle. Qu'il lui montre un peu de bon coeur et il envisagerait d'être plus souriant. Peut-être même de le pardonner, après tout Log' était quelqu'un d'assez miséricordieux, selon le degré de mauvais de ce qu'il y avait à pardonner, bien sûr. Il n'accepterait pas les excuses du meurtrier de sa fiancée, par exemple. Celui-là, il songerait sérieusement à lui faire la peau, bien qu'il ait refoulé l'option qu'était la vengeance depuis longtemps maintenant.

 « Si j'avais voulu me suicider, mon dernier acte avant de mourir aurait été de te remettre à ta place. »

Ouh il est pas content Logan. Non mais il y avait de quoi : il s'étalait par terre, il aurait pu se faire mal – ce qui était un peu le cas, m'enfin – et avoir besoin d'aide, mais non, môsieur, en voyant qu'il s'agissait de Cooper, était parfaitement prêt à le laisser agoniser sur le sol gelé. Bon on n'en est pas là, mais l'intention aurait été la bienvenue. Je veux dire, même lui, qui n'appréciait pas spécialement ce gamin, aurait fait le geste pour dire de ne pas l'abandonner comme ça dans la neige. On appelle ça la serviabilité. Ou la politesse. Ce n'était quand même pas beaucoup demandé, si ? Bah visiblement, pour cet imbécile de première... ahem. Enfin bon. Il faisait quoi maintenant ? Lui renvoyer une pique ? Nan. Il fallait se montrer plus astucieux. Ne pas foncer dans le piège, en plein dans la provocation que le simple regard du jeune homme lui offrait. Logan n'était pas stupide, autant s'y prendre de manière originale, au lieu de directement s'entre-agresser verbalement pour que ça finisse en bleus et yeux au beurre noire. Rouvrir sa blessure était un risque qu'il ne voulait pas prendre, d'autant plus que jouer à la bagarre ne ferait que ranimer avec plus de vivacité la douleur de sa vieille blessure à l'épaule, celle qui avait en partie engendré leur premier cassage de gueule. Être astucieux. Le plus malin. Tenter le tout pour le tout même si ça risquait de faire empirer les choses.

Alors l'ornithologue et professeur se passa la main dans les cheveux et sourit avec un faux air intéressé plutôt convaincant. Étape une : déstabiliser par la gestuelle et les expressions. Se montrer désinvolte dans ses gestes, comme si avoir des ennuis avec son interlocuteur n'était pas du tout prévu dans le programme et que ses intentions étaient tout ce qu'il y a de plus innocent. Jusque là, ce n'est pas faux, il ne comptait pas chercher à lui défoncer son visage arrogant, même s'il s'avouait en avoir secrètement grandement envie, mais bon, ce n'était pas son genre.

« Ça va bien la vie ? La famille, la copine, le boulot ? »

Étape deux : déstabiliser par la parole. Ton sympa, ne pas se laisser embarquer par l'envie d'être froid et désagréable. C'est comme ça qu'on rajoute un poids dans la balance pour que celle-ci se stabilise. Ce type était un gros con, mais si Logan pouvait calmer la situation entre eux, il le ferait. Des ennemis n'étaient pas du tout ce dont il avait besoin, surtout dans le genre agressif.

Étape trois ? Attendre de voir ce qu'il se passe, et quand même se préparer à effectuer un geste rapide de la main pour s'emparer de sa baguette si le jeune le prenait mal, bien qu'il n'y ait pas vraiment de quoi. On ne sait jamais, et puis, il savait avoir affaire à quelqu'un d'assez imprévisible, ce qui n'était pas une bonne chose. Tout pouvait arriver.

✄-------------------------------------------------------------------



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

« Question authority and authority will question you. »





Messages : 172

Points : 0
Avatar : Ash Stymest
Crédits : Wanderlust / tumblr

Age RPG : 18 ans
Sang : Mêlé
Camp : Neutre

Doubles-Comptes : Andras Singh & Mikhaïl Bielova



MessageSujet: Re: « Don't fall and remain standing - Nika   Ven 13 Jan - 14:45

Ainsi donc, il le prenait pour un con ? Mais il n'avait rien vu ! Si Nika avait bien un talent dont il avait cultivé les effets, c'était l'art de passer pour le pire des connards. Avec les filles, les mecs, les animaux, les profs... Tout y passait et rien n'y échappait. Il savait que lorsqu'il s'y mettait, il pouvait être aussi méchant que n'importe quel serpentard un peu créatif, et il avait en plus la rage et la supériorité Covenant. Bien que la vie à Poudlard avait adouci sa façon de pensée (si si), il n'en restait pas moins que les gens comme le Cooper lui faisaient pitié. Gentils, n'osant pas assumer leurs pensées les plus sombres, se complaisant dans le bien de peur de se perdre dans l'obscurité. Croyant avoir toutes les réponses, croyant connaître les règles du jeu et pouvoir gagner à la loyale. Qu'ils se réveillent, bon sang ! On ne gagnait plus des guerres en combat régulier, il fallait jouer petit et vicieux pour s'en sortir dans la vie.
De plus, Cooper était simplement un mec dont la tête ne lui revenait pas, et la façon dont il avait eu de lui dire de s'excuser la dernière fois qu'ils s'étaient croisés l'avait fait quelque peu mal réagir ; en même temps, que venait lui causer ce vieux ?! Il pignait dés qu'on le bousculait ? Bah il était pas rendu dans la vie ! Le souvenir de la dernière baston n'était pas si effacé dans sa mémoire et il s'en souvenait bien, comme il se souvenait des bleus et courbatures qu'il avait mis plusieurs jours à effacer à la suite de leur rencontre. De quoi nourrir une certaine rancune envers lui.

Et voilà qu'il réapparaissait soudain sur son chemin. Sans se poser de questions, Nika ne pouvait que l'attaquer, parce qu'il ne méritait pas mieux. De toute façon, c'était le type de personnes à qui il ne pouvait pas apporter d'aide car ils n'en voudraient pas. Persuadés d'avoir raison à sa place, d'être bien plus importants et utiles au monde, le traitant comme une tache à effacer. À éviter, à oublier. Oh, mais Logan ne risquait pas de l'oublier avant longtemps, il pouvait déjà le promettre. Le Covenant savait que remettre de l'huile sur le feu était une mauvaise idée et entrainerait une escalade rapide, mais ce n'était pas lui l'adulte responsable, et il n'allait pas laisser passer une si belle occasion de se foutre de lui juste parce que ce serait intelligent. Il fallait savoir se faire plaisir de temps à autre, même si ses plaisirs personnels étaient bien différents de ceux des personnes normales.

Sa pique ne provoqua pas de réaction immédiate du vieil homme (au dessus de vingt-cinq c'est vieux oui), qui se contenta de le regarder comme s'il n'était rien ; s'il comptait ne pas le provoquer plus, c'était mal fait, parce que rien ne l'énervait plus que l'indifférence. À part peut-être la condescendance. Et encore. Serrant les poings, laissant quand à lui son regard exprimer tout le bien qu'il pensait de l'homme lui faisant face, il attendit qu'il parle, qu'il lui donne ne serait-ce qu'une raison de lui casser la figure comme il le méritait. Et non, il n'hésiterait pas à taper une personne blessée, oh que non.
Sa petite pique cependant le fit rire sèchement, et son regard devint narquois. Sérieux, il tentait de la jouer intimidation ? Mais qu'il vienne, qu'il vienne ! Qu'il tente donc de le remettre à sa place, qu'on rigole un peu. Contrairement à lui, il savait de quoi il était capable, il savait se battre, vraiment. Comme un chien dans une arène, avec l'énergie du désespoir et la folie.

« J'aimerais bien voir ça, tiens. »
Non parce qu'il était sur qu'il serait plié en deux de rire à le voir tenter de lui coller une véritable raclée. La dernière fois avait été décevante parce qu'il avait pas mal bu, et qu'au final, ils ne s'étaient pas réellement frappés comme on pouvait le faire en vrais hommes.
Mais certes, la manœuvre de déstabilisation de l'autre fonctionna. Ne s'attendant pas vraiment à ce qu'on lui demande des nouvelles de sa vie, alors qu'il voulait le taper, il leva un sourcil pour lui montrer qu'il ne comprenait pas son fonctionnement mental. Donc, il voulait savoir comment allait le mec qui allait lui refaire le portrait ? Okay, chacun ses problèmes après tout.

« Et ta mère ? Les petits poulets comme toi ont rien à foutre de la vie des gens comme moi alors arrête ta fausse gentillesse, tu m'écoeures. » Ce n'était pas exactement de la gentillesse, c'était du gros foutage de gueule, mais il ne voyait de toute manière pas ce qu'il pourrait en retirer. Et croyait-il qu'un assassin en formation (même si les gens ne le savaient pas, à vrai dire) (et tant mieux) allait lui fournir nom, adresse, et tout un tas de renseignement ? Y'a pas marqué pigeon sur le front. Donc, sa petite tentative de désamorcer le conflit, il se le foutait bien profond là ou je pense.

Comment ça, il était vraiment pas coopératif ?!

✄-------------------------------------------------------------------

i'll treasure you forever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

« Tough times don't last, and tough people do. »





Messages : 1378

Points : 0
Avatar : David Tennant
Crédits : Kachilight

Age RPG : 39 ans
Sang : Mêlé
Camp : Ordre du Phénix

Vie du personnage : « Hakuna Matata !
« Une ptite lettre ?
♥️ En couple ? Oui avec Grace, et attention on ne mate pas èOé

Truc en plus : Animagus Buse
Doubles-Comptes : Malcolm Gray



MessageSujet: Re: « Don't fall and remain standing - Nika   Sam 14 Jan - 11:00

En plus d'être agressif, ce jeune homme n'était même pas malin. Il était tombé dans le panneau sans chercher à regarder plus loin, se disant que son ennemi devait être tout simplement con pour poser une question pareille alors qu'il mourrait d'envie de défoncer la gueule de son aîné. Car il aurait très bien pu l'énerver encore plus, autant que le déstabiliser. Mais tout avait bien fonctionné. Alors que Nika le prenait pour un débile, lui retardait le presque inévitable : se faire tabasser. Logan n'envisageait en aucun cas une possible victoire, sachant très bien qu'il tiendrait deux minutes avant d'être complètement surpassé, vu son état. S'il avait été en parfaite santé, même avec son épaule, il se serait donné des chances, mais ici, non, ce n'était pas envisageable. Ce type avait une folle envie de lui foutre une raclée, et lui ne pourrait rien faire pour l'empêcher. A moins d'user de sa baguette, il était bien plus doué que le jeune à ce jeu là. Il n'était pas prof parce qu'il avait gagné ses capacités dans une boîte de capotes magiques. Et sa tête était également un élément à ne pas mettre de côté.

Il aurait voulu ne pas faire de ce gosse son ennemi, mais il ne lui laissait pas vraiment le choix. D'un côté, un tel comportement pour son âge indiquait qu'il devait avoir un passé lourd ou des problèmes personnels... ou mentaux. On n'est pas aussi impulsif et agressif comme ça. D'où pourquoi il était prêt à essayer de rester neutre avec lui. Peut-être était-il récupérable. Peut-être changerait-il. L'espoir fait vivre, comme on dit. Non ? Il avait bien le droit d'en avoir pour un jeune. On change avec le temps, grâce ou à cause des épreuves que l'on traverse. Nicholas n'échappait pas à la règle, mais il risquait de grandir du mauvais côté et pas du bon. Là, rien de plus ne pourrait être fait pour lui.

Logan ne réagit pas à la réponse de l'ancien Gryffondor, bien qu'il ait abordé sa mère, sujet délicat, mais pas autant que celui de sa fiancée. Il ne tomberait pas dans le panneau. Enfin, disons plutôt qu'il ne réagit pas comme son adversaire s'y attendait. Il pensait voir que sa provocation aurait de l'effet, apercevoir une teinte de colère ou je ne sais trop quoi dans les yeux de son aîné, mais non : ceux-ci se contentèrent d'effectuer un tour exaspéré.

« Rah les jeunes, ils voient le mal partout et sont toujours sûrs que ce qu'ils pensent est la stricte et seule vérité. »

Il n'y a que les jeunes désespérés pour sortir ce genre de phrase. 'Les petits poulets comme toi ont rien à foutre de la vie des gens comme moi' Ahah. Toujours faire dans la généralité, hein ? Qu'est-ce qui lui disaient que le 'petit poulet' ne s'intéressait pas à lui ? Bon, c'était presque le cas, mais pas vraiment. Il plaçait en lui une pointe d'intérêt quand même. Pas comme dans les films du genre 'l'homme sage et bon place sous son aile le jeune délinquant pour le remettre dans le droit chemin, blablabla', hein, mais de l'intérêt quand même. Personne n'en vaut pas la peine. Les personnes sans importance n'existent pas.

Cependant, il ne pouvait pas non plus se montrer trop gentil. Répondre tout le temps comme si de rien ne ferait que le rendre perplexe et finir par le faire monter sur ses grands chevaux ; être trop sympa n'était pas crédible du tout ; alors autant jouer sur ce qui était vrai : Log' ne l'appréciait pas, et il allait le lui faire sentir, sans pour autant aller dans l'extrême. Il ne le haïssait pas. Ses émotions étaient partagées entre la neutralité et le désagréable sentiment d'envie de lui foutre son poing dans la gueule, parce qu'il le méritait bien. C'était compliqué en fait. D'un côté il ne l'aimait pas du tout, de l'autre il ne voulait pas croire que quelqu'un (en plus d'aussi jeune) puisse être totalement mauvais, sans vraiment le connaître. Il s'accordait le bénéfice du doute, un brin de neutralité. Parce que Logan est comme ça. Certains le prendront comme de la faiblesse, d'autres comme une forme de... sagesse ? Il ne pouvait pas classer un gosse directement dans la mauvaise catégorie, quoi qu'il ait pu faire dans le passé, voilà tout.

« Par contre t'aurais bien besoin d'apprendre à canaliser ton envie de buter tout ce que tu n'apprécies pas, elle sent à trois kilomètres à la ronde. Avoue au moins que la seule chose que tu as contre moi, c'est que je me suis mis en travers de ton chemin en te faisant une remarque et que tu n'as pas gagné. Aucun de nous deux. »

Bah c'est vrai quoi. Bien sûr qu'il a envie de défoncer tout ce qui le fait chier, et particulièrement lui, Logan, alors que tout ce qu'il lui avait fait au départ, c'était lui demander de s'excuser. Un peu trop colérique comme garçon, non ? Bon Logan, tu ferais mieux de garder la main proche de ta baguette, on ne sait jamais que sa haine explose d'un coup, sans véritable raison valable, après tout, plus imprévisible que ce jeune homme, il n'avait jamais vu.

Spoiler:
 

✄-------------------------------------------------------------------



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé









MessageSujet: Re: « Don't fall and remain standing - Nika   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Don't fall and remain standing - Nika

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Morsmordre :: « DEPARTEMENT DES MYSTERES. » :: Pensine. :: Corbeille RP.-